Université libre de Bruxelles

Les livres à l'ULB


Le blasphème: du péché au crime

Dierkens Alain, Schreiber Jean-Philippe, Éditions de l'Université de Bruxelles, 2012, 184 pages

Considéré comme une attaque au fondement même de l'ordre social et de la morale publique, le blasphème - au sens d'irrévérence envers ce qui est révéré par les religions - a été et est toujours réprimé en tant que tel. Récemment, certains événements internationaux et certaines revendications identitaires ont toutefois soulevé des interrogations nouvelles sur les formes, la nature et le caractère licite des discours et des images manifestant de l'irrespect à l'égard des religions, serait-ce sur le mode satirique.

En examinant les manifestations contemporaines de ce qui est considéré comme outrageux par les religions, mais aussi en envisageant l'histoire et l'anthropologie de la " parole impie " et de sa réception, les études rassemblées dans le présent ouvrage permettent de mieux comprendre comment cette catégorie du discours religieux et juridique s'est construite à travers le temps, dans le but de réprimer certaines formes de contestation des religions établies et de leurs symboles. Car la répression du blasphème montre la complexité de sa gestion sociale et judiciaire, au coeur de la tension entre liberté de conscience (du " diffamateur " et du " diffamé "), liberté d'expression et censure.