Université libre de Bruxelles

Les livres à l'ULB


Perdre sa culture

Berliner David, Zones sensibles, 2018, 160 pages

On perd notre culture. On a abandonné nos coutumes. Les traditions se perdent. Tout fout le camp... La perte se décline aujourd'hui sous toutes ses formes. Perdre sa culture, son identité ou ses racines, et son corollaire (le besoin de transmission), sont des figures largement mobilisées de par le monde. Cet ouvrage explore les nostalgies patrimoniales contemporaines en révélant les formes diverses que peut prendre le diagnostic de la perte culturelle. L'anthropologie nous enseigne qu'il existe des façons différentes de penser la disparition, la mémoire et le patrimoine, et invite à réfléchir sur la durabilité des groupes humains face aux ruptures de l'histoire.