Université libre de Bruxelles

Les livres à l'ULB


Libres de dire. Là où commence la censure

Perrouty Pierre-Arnaud, Liberté j'écris ton nom, 2017, 96 pages



À l'heure où les moyens de s'exprimer n'ont jamais été aussi nombreux et où la viralité devient vertigineuse, la liberté d'expression fait partie de ces droits tellement évidents qu'ils paraissent acquis. Elle doit pourtant encore faire face à des attaques, frontales ou plus diffuses, qui la fragilisent et viennent en questionner les limites.

Pourquoi faut-il refuser la censure de livres, de pièces ou de films au nom du respect des sensibilités religieuses? Comment lutter contre le terrorisme sans limiter la liberté d'expression? Comment contrer les discours de haine qui prolifèrent sur Internet? Comment protéger les journalistes et les lanceurs d'alerte des pressions d'acteurs économiques ou étatiques puissants?

Cet essai aborde également d'autres questions sensibles, comme l'interdiction préventive des spectacles de certains " humoristes ", les appels au boycott ou la pénalisation de la négation des génocides.