MAGAZINE MENSUEL DU PERSONNEL DE L'UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES - NOVEMBRE1105
 
 
A LA UNE

  DHC : courage ou imagination

Lors d'une séance académique prestigieuse organisée le 16 novembre, l'ULB remettra 6 insignes de Docteur Honoris Causa. Cette année, le choix s'est porté sur 2 femmes - Fadela Amara et Radhia Nasraoui - et 4 hommes - Pierre Goldschmidt, Baltasar Garzon, Alpha Oumar Konare et Robert Maistriau - célèbres pour avoir défendu nos valeurs avec courage ou imagination. Les facultés et instituts remettront, quant à eux, 8 DHC.

Que signifie la remise d'insignes de Docteur Honoris Causa ?

Pierre de Maret (recteur) :Il s'agit d'une vieille pratique universitaire. Le DHC fait partie des titres honorifiques que les Universités décernent. En le remettant, on considère que quelqu'un est digne, par ses activités, de devenir membre de la communauté universitaire. C'est une sorte de citoyenneté d'honneur pour un personnage éminent ou emblématique. Les Universités utilisent cette tradition académique pour coopter au sein de leur communauté des individus qui, par leur parcours, sont proches de leurs idéaux.

Quelles sont les retombées d'un tel événement pour l'ULB ?Cela permet de nouer des alliances avec d'autres institutions, de tisser une identité collective ou encore d'améliorer la visibilité de l'Université. L'ambition de notre Maison a toujours été de refaire le monde et, plus que jamais, il est temps de lier l'enseignement et la recherche à une présence dans la cité. Nous sommes interpellés par l'évolution de notre environnement politique, économique et social, des questions éthiques ou religieuses se posent… nous devons donc remettre nos valeurs au centre de nos projets. Et ces Docteurs Honoris Causa représentent nos valeurs. Nous espérons également qu'ils jouent un rôle important d'interfaces et de modèles pour notre communauté. Dans cette optique, nous avons choisi cette année une thématique de " défense de nos valeurs avec courage ou imagination ".

Comment sont sélectionnés les DHC ?La désignation des DHC de l'Université fait partie des initiatives du recteur. S'ensuit une large concertation afin de retenir une liste de sélectionnés. Celle-ci devra être validée par le Conseil d'administration. Je conserve un souvenir émouvant de la cérémonie de 1984, avec, entre autres, la remise des insignes à deux personnes emprisonnées : Andrei Sakharov et Nelson Mandela. À cette époque, seuls les militants de la lutte contre l'apartheid connaissaient ce détenu d'Afrique du Sud. Quelques années plus tard, et surtout après sa libération, il deviendra ce personnage emblématique. Nous avons alors pu lui remettre ses insignes en main propre : un second grand moment !

Après la décision du CA, le secrétaire de l'Université commence son travail…

Serge Bodson (secrétaire de l'Université) : Il s'agit de contacter officiellement les personnes sélectionnées, afin de, premièrement, les avertir de l'intention de l'ULB de leur décerner les insignes de DHC et, deuxièmement, de vérifier s'ils acceptent. Ce courrier est envoyé six mois avant la cérémonie afin de prévoir un certain délai pour parvenir à joindre personnellement les DHC. Je dois en effet établir un réseau de contacts privilégiés car certaines personnes se révèlent parfois extrêmement difficiles à " pister ". Cette année par exemple, nous avons dû partir de Madrid et remonter jusqu'aux États-Unis pour retrouver le juge Garzon. Plus pratiquement, je dois aussi désigner les rédacteurs des éloges.

Le Service cérémonies entre alors en jeu et s'occupe du planning de l'événement, de l'accueil des personnalités, de toutes les réservations… Le Département des infrastructures, avec l'aide des forces de l'ordre, est chargé de la sécurité lors de ce type d'événement. Mais nous devons également contacter le Service du protocole du Ministère des affaires étrangères, dont les agents sont chargés de la protection des personnalités importantes. Selon les personnalités présentes, le Service du protocole décidera des normes de sécurité à adopter et collaborera, si nécessaire, avec nos effectifs.

Laurent Cortvrindt

Les DHC de l'Université

Fadela Amara : fondatrice et présidente de " Ni putes, ni soumises ", mouvement pour la laïcité, la mixité et l'égalité, luttant contre la régression du statut des femmes et le machisme. Elle a notamment reçu le Prix international de la Laïcité en 2003.

Baltasar Garzon : juge espagnol. Il s'est mondialement distingué dans la lutte contre le terrorisme, le trafic d'armes et de drogues, l'impunité, les crimes contre les droits de l'Homme, l'instruction du dossier des violations au Chili…

Pierre Goldschmidt : ingénieur, docteur électromécanicien de l'ULB, ancien directeur général adjoint de l'Agence internationale de l'énergie atomique (Prix Nobel de la paix 2005) ayant en charge la responsabilité de la non-prolifération nucléaire dans le monde.

Alpha Oumar Konare : ancien président démocrate du Mali, élu président de la commission de l'Union africaine en 2003. Il prône le développement endogène de son pays et de son continent et s'est notamment engagé pour la pacification et le désarmement de l'Afrique.

Robert Maistriau : ancien étudiant de l'ULB, membre du groupe G depuis 1942. Il a participé à l'opération de résistance qui a arrêté le XXe convoi de déportés, le 19 avril 1943.

Radhia Nasraoui : avocate tunisienne spécialiste dans la défense des libertés et des droits de l'Homme. Elle dénonce les excès du régime de son pays et se bat pour l'émancipation de la femme tunisienne.

Les DHC des facultés et instituts

Philosophie et lettres : Jean-Noël Jeanneney, professeur à l'Institut d'études politiques de Paris.

Droit :Philippe Jestaz, professeur émérite de l'Université de Paris XII.

Sciences :Cheryl Elisabeth Praeger, professeur au Département de mathématiques et statistiques de l'University of Western Australia.

Sciences appliquées : Sébastien Candel, professeur à l'École centrale de Paris.

Médecine :Joël Bockaert, professeur à l'Université de Montpellier.

Sciences sociales, politiques et économiques : Michael Herzfeld, professeur d'anthropologie à l'Université d'Harvard.

Sciences psychologiques et de l'éducation : James L. McClelland, professeur en psychologie et neurosciences cognitives à l'Université de Pittsburgh.

Sciences du travail, École de santé publique : Alan B. Krueger, professeur en économie, politiques et affaires publiques à l'Université de Princeton.





C'est personnel

  Élections 2005

Les membres du Conseil d'administration sont, en majorité, élus pour deux ans. Il faut les remplacer cette année grâce à la tenue d'élections les 6 et 7 décembre, avec pour objectif l'entrée en fonction du nouveau CA, dès janvier 2006. Le CA est le " pouvoir organisateur de l'Université " et comprend 39 membres, dont 25 élus directs (7 du corps académique, 5 du corps scientifique, 7 des étudiants de chaque faculté, 1 par les étudiants inscrits dans les écoles ou instituts d'enseignement et de recherche indépendants des facultés, 3 par le PATGS de l'Université et 2 par le PATGS de l'Hôpital Erasme). Parallèlement, le PATGS, à l'exception du personnel de l'Hôpital académique et universitaire, devra élire ses représentants à la Commission administrative et aux Commissions du personnel.

Tous les membres de la communauté universitaire, pour autant qu'ils répondent aux conditions définies, sont appelés, dans leurs collèges respectifs, à participer aux élections et à désigner leurs représentants.

Comment et où voter ?

Muni d'une pièce d'identité avec photo et de votre convocation (pour faciliter la procédure) vous devez vous rendre dans votre bureau de vote (localisation et heures d'ouvertures des bureaux : www.ulb.ac.be/ulb/elections/enbreft.htm). Le vote est moralement obligatoire et l'élection ne sera valable que si un quorum de 33% est atteint dans chaque collège électoral (25% pour les étudiants).

Qui peut voter ?

Tous les membres des personnels de l'Université et les étudiants. Certains ne sont cependant pas inscrits d'office sur les listes. Pour plus d'infos : www.ulb.ac.be/ulb/elections/colleges.htm

Qui peut être candidat ?

Tout électeur de 18 à 70 ans dont la candidature a été déposée à la Chancellerie de l'Université conformément aux règles.

La procuration

Tout électeur peut en mandater un autre, inscrit sur la même liste électorale et ne portant qu'un seul mandat, pour voter en son nom.

Infos : www.ulb.ac.be/ulb/elections/details.htm, Jean Herregodts, 02 650 23 61, jherregodts@admin.ulb.ac.be

Les dates à retenir

4 novembre : date limite d'inscription sur les listes électorales (académiques et scientifiques à temps partiels, chercheurs, étudiants de 3e cycle)

21 novembre : date limite de dépôt des candidatures

22 novembre : date limite du dépôt des recours contre les listes électorales

25 novembre : date limite du dépôt des recours contre les candidatures

6 et 7 décembre : élections

Les élections en chiffres

20.800 électeurs en 2003

25 bureaux de vote sur tous les campus, dont un à Mons

125 présidents, suppléants et assesseurs pour les bureaux de vote

15 bureaux de dépouillement

...et des centaines d'heures d'organisation pour la Chancellerie et les Services et Départements concernés.



  125/1 : augmentations

Une deuxième phase du protocole 125/1, adopté par la Communauté française, a pris effet. La première phase concernait la revalorisation des traitements des agents de niveau 2, 3 et 4 du PATG. Aujourd'hui, et avec des effets rétroactifs depuis décembre 2004, les agents de niveau 1 ainsi que certaines carrières scientifiques (assistant, assistant chargé d'exercices, assistant chargé d'exercices adjoint à un titulaire de langue vivante, premier assistant, chef de travaux et agrégé de faculté) verront leurs rémunérations rehaussées d'1%. Cette augmentation concerne le personnel nommé via le cadre consolidé (allocation de fonctionnement et PNA). À l'heure où vous lirez ces lignes, l'Université sera en train de s'acquitter de ces arriérés, par un versement unique englobant les éventuelles modifications sur le pécule de vacances. Dès les futures rémunérations, ce pourcent sera comptabilisé et modifiera bien entendu la prime de fin d'année. Après le saut d'index de septembre, il s'agit donc de la seconde hausse salariale en deux mois.



  Cotisation spéciale

La cotisation spéciale de sécurité sociale est prélevée mensuellement sur votre traitement. Le montant de cette cotisation varie en fonction de votre situation sociale (ménage à 2 revenus ou isolé et ménage à 1 revenu) et du montant brut de votre rémunération. Au mois de décembre, vous percevez d'abord votre allocation de fin d'année puis votre traitement mensuel. C'est au moment du calcul du traitement mensuel que cette cotisation est calculée, sur le total de l'allocation de fin d'année et du traitement. C'est pour cette raison qu'en décembre, votre traitement mensuel net peut être inférieur à votre net habituel.





Nouvelles du CA

  Environnement

L'environnement, à l'ULB comme ailleurs, c'est l'affaire de tous. C'est la raison pour laquelle, la Coordination environnementale a lancé l'initiative d'élaborer une véritable politique environnementale à l'ULB.

Vous êtes tous conviés à participer à la rédaction de ce document, qui comprend un texte d'engagement ainsi qu'un volet pragmatique, composé de treize fiches thématiques. Trois consultations de la communauté universitaire sur les campus d'Erasme, de la Plaine et de Gosselies sont encore à venir. La version préliminaire de la politique, élaborée par la Coordination environnementale, sera complétée et modifiée selon vos critiques et vos apports. L'objectif du processus est l'adoption de la politique environnementale par le Conseil d'administration de l'ULB.

Consultation de la communauté universitaire pour la politique environnementale

Plaine : 8 novembre, de 12 h à 14 h, Forum A. Gosselies : 25 novembre, de 12 h à 14 h, auditoire Brachet, AW1.203.

Erasme : 29 novembre, de 12 h à 14 h, auditoire Claude, bâtiment F.

Texte disponible sur le site www.ulb.ac.be/environnement

Collecte des déchets PMC

La collecte des déchets PMC (plastique, métaux, cartons) est également mise en place à l'ULB. Une première action-pilote a démarré sur le campus du Solbosch, où un réseau de poubelles bleues a été récemment installé. Dès que l'action-pilote du Solbosch aura donné de premiers résultats, le tri des déchets PMC sera aussi mis en place sur les autres campus. Des campagnes d'information et de sensibilisation seront organisées dans les semaines et mois qui viennent.

Les poubelles bleues se trouvent à l'intérieur des bâtiments, à proximité des portes d'accès. Les emplacements ont été choisis de façon à couvrir l'ensemble du campus et à faciliter le repérage des poubelles, tout en tenant compte des critères de sécurité. Désormais, à chaque entrée ou sortie de bâtiment, on pourra se débarrasser des canettes, bouteilles en plastique ou carton de boisson tout en respectant l'environnement. Le réseau mis en place est expérimental. Suivis des performances de tri, enquêtes auprès des utilisateurs et évaluation des besoins d'information et de sensibilisation permettront de l'adapter finement au contexte de nos campus.

Si vous avez la moindre question concernant la politique environnementale et le réseau de collecte PMC, n'hésitez pas à contacter la Coordination environnementale !

Contact : Martine Bintner, mbintner@ulb.ac.be, 02 650 30 25.



  Projets immobiliers

Depuis quelques mois déjà, et outre les chantiers en cours à l'avenue Depage (crèche et logements étudiants), de grands projets immobiliers se dessinent à l'ULB pour les années à venir

Déjà en préparation, le déménagement de l'Isepk, dans un nouveau bâtiment sur le campus Erasme, devrait être effectif à la rentrée académique 2006-2007. Ce transfert devrait par ailleurs s'accompagner de la construction, sur ce site, d'infrastructures sportives et de nouveaux logements étudiants. Un accord avec un promoteur immobilier est en vue à ce propos.

À un autre égard, une première phase de programmation immobilière pour un budget de l'ordre de 15 millions d'euros va être lancée pour le campus du Solbosch, laquelle pourrait se concrétiser à partir de 2007. Au-delà, il est estimé que deux tranches d'investissements de 15 millions d'euros devraient pouvoir être disponibles à plus long terme, elles aussi destinées à de nouvelles constructions et/ou des rénovations au Solbosch.

Afin de déterminer dans ce cadre les besoins des utilisateurs et de les hiérarchiser, le Conseil d'administration du 19 septembre a instauré un comité restreint composé du coordinateur-directeur du Département des infrastructures, du directeur du Bureau de programmation ainsi que des doyens des six facultés installées sur ce campus.

Le financement de la première tranche sera réalisé par une contribution, à partir de 2007, de la Communauté française destinée au remboursement des charges d'emprunts immobiliers contractés par les académies universitaires. Une clé de répartition allouera certains moyens à l'ULB, permettant à celle-ci de contracter un emprunt de 15 millions d'euros.

Pour le reste, le CA a accepté le projet de vente de terrains non bâtis du campus de la Plaine, ceux-ci étant de grande valeur immobilière. Il a néanmoins été précisé que les terrains concernés par cette opération ne sont pas ceux situés entre les actuels bâtiments de la Plaine ; il s'agit plutôt de la bordure extérieure du campus. Des possibilités d'extension à proximité des bâtiments NO et BC seront donc maintenues.

Afin de promouvoir au mieux la vente des terrains, un appel à partenariat sera lancé. Celui-ci devrait permettre à l'Université de conclure un accord avec un promoteur immobilier chargé de la suite du projet qui nécessitera notamment de nombreuses démarches auprès de l'urbanisme.



  WiFi en FSA

Pour le plus grand confort des usagers étudiants et chercheurs, le bâtiment U du campus du Solbosch est maintenant officiellement entré dans l'ère du sans fil. En effet, en sa séance du 19 septembre, le CA a pris acte du déploiement, dans le cadre d'un projet-pilote de la Faculté des sciences appliquées, du réseau informatique sans fil WiFi (Wireless Fidelity) dans certains locaux de ce bâtiment. Le WiFi, rappelons-le, est un système permettant une connexion Internet ne nécessitant pas de raccordement physique. Si l'initiative de l'installation d'antennes dans quelques auditoires banalisés du bâtiment U revient à la Faculté des sciences appliquées afin que ses étudiants puissent profiter pleinement de la pédagogie par projet, ces mêmes antennes pourront être utilisées par l'ensemble des membres de la communauté universitaire. Ce déploiement s'inscrit par ailleurs dans le cadre du projet WiFi de l'ULB et sera donc étendu, à terme, à d'autres bâtiments des campus de l'Université. Notamment, le réseau sans fil sera bientôt opérationnel en Faculté de médecine (campus ULB-Erasme) et l'est déjà dans certains locaux de l'Institut d'études européennes.



  Pharmacie et santé

Suite à la déclaration durant l'été 2005 du Gouvernement wallon relative aux actions prioritaires pour l'avenir wallon, les universités de la Communauté française se sont positionnées en ordre utile par rapport aux cinq pôles de compétitivité que préparent la Région wallonne pour la période 2006 à 2009 et pour lesquels elle affectera un budget total de 120 millions d'euros.

Inspirés du modèle français, axés sur la recherche appliquée et ayant comme finalité majeure la création de richesses et la création d'emplois, ces cinq pôles visent les domaines suivants : pharmacie et santé, aéronautique, agroalimentaire, génie mécanique et transport et logistique.

Si chacune des Universités prendra part d'une manière ou d'une autre aux différents pôles de compétitivité à développer en collaboration avec des partenaires industriels, le leadership et la coordination académique du Pôle " pharmacie et santé " reviennent, suite à un accord intervenu au sein du Conseil des recteurs des Universités francophones, à l'ULB active au sein du Biopole ULB Charleroi, installé à Gosselies.

À cette fin, le CA du 19 septembre a désigné Michel Goldman, attaché à la Faculté de médecine ainsi qu'à l'Hôpital Erasme, en qualité de coordinateur académique du Pôle de compétitivité " pharmacie et santé ".

La participation de l'ULB à ce Pôle de compétitivité wallon consolidera par voie de conséquence l'implantation de l'Université à Gosselies, lancée en 1994.



  Commissaire général

Alain Martin est le nouveau commis-saire général de l'Université. Proposée à l'unanimité par le bureau au CA du 19 septembre, sa désignation a été approuvée par le Conseil, également à l'unanimité. Le remplaçant de M. Mingelgrün, dont le mandat s'était achevé le 1er mai, est professeur ordinaire à la Faculté de philosophie et lettres. Son mandat a pris effet le 20 septembre et courra pour 4 ans.

La tâche principale du commissaire général, dont les fonctions sont régu-lées par le Titre VI des statuts organiques de l'Université, est de recevoir " toute requête de la part d'un membre de la communauté universitaire faisant grief à une autorité académique ou administrative de l'Université d'irrégularité, de retard ou de carence dans l'examen d'une affaire le concernant directement et personnellement ". Le commissaire général fait rapport au CA sur les requêtes qui lui sont soumises ou même de sa propre initiative lorsqu'il constate une telle irrégularité ou carence. Le CA statue toujours en dernier ressort sur les conclusions du commissaire général.

Pour l'accomplissement de sa mission, le commissaire général est assisté de trois adjoints, qui devront être désignés,sur sa proposition, par le CA. Ces ad-joints doivent être choisis à raison d'un dans chacun des corps auxquels n'appartient pas le commissaire général, à savoir le corps étudiant, le corps scientifique et le PATGS.



  Francqui 2005-2006

Le CA du 19 septembre, a approuvé l'attribution des Chaires Francqui au titre belge pour l'année académique 2005-2006 à Marc Boone, hoogleerar à l'Université de Gand et à Jacques Defourny, professeur ordinaire à l'Université de Liège

Les Chaires Francqui, attribuées par la Fondation Francqui - qui verse les honoraires des professeurs invités à dispenser des heures d'enseignement complémentaires dans l'Université belge leur ayant accordé une Chaire Francqui - sont de deux types : les Chaires Francqui au titre belge, octroyées à des savants belges appelés à organiser un enseignement dans une Université belge autre que celle à laquelle ils sont attachés, et les Chaires Francqui Inter-universitaires au titre étranger qui reviennent à des savants étrangers sur proposition conjointe de deux Universités belges.

Les Chaires Francqui au titre belge sont au nombre de deux par Université complète et sont attribuées de préférence avant le 1er octobre de chaque année. Les Chaires Francqui interuniversitaires au titre étranger sont elles au nombre de trois par année académique pour l'ensemble de la Belgique : une pour les sciences exactes, une pour les sciences humaines et une pour les sciences biologiques et médi-cales. Elles sont attribuées au 1er mai de l'année académique précédente.

Toutes les informations, dont le règle-ment des Chaires ainsi que l'historique des titulaires, sont disponibles à l'adresse : www.francquifoundation.be/index.html





Dans le rétro

  Histoires de Docteur Honoris Causa

Le DHC du général.

Automne 1944, la Belgique est peu à peu libérée, l'Université rouvre ses portes et reprend ses activités. La ren-trée de l'automne 44 est toute entière consacrée aux questions pratiques - session tardive d'examens, organisa-tion des cours, remise en état des locaux... - et peu à peu la vie reprend son cours.

Après le deuil, est venue l'heure des cérémonies et l'Université organise une séance solennelle de rentrée le 20 novembre 1944 au Palais des beaux arts de Bruxelles, en présence de la reine Élisabeth et du prince régent. C'est dans le même esprit que l'Université " désireuse d'exprimer symboliquement sa reconnaissance aux Nations dont les efforts lui ont rendu la liberté (décide) de conférer le titre de Docteur Honoris Causa de l'Université à messieurs Winston L. S. Churchill, Charles de Gaulle, Franklin D. Roosevelt, Joseph Staline et Tchiang Kai Chek "1.

La guerre n'étant pas terminée, cette décision semble hâtive aux yeux de certains. Mais l'issue probable de celle-ci et la libération de l'Université étant accomplie, on décide de poursuivre. Note est donc faite aux ambassadeurs des pays concernés pour que les propositions soient transmises aux personnalités choisies, et donc leur " demander s'il [leur] plairait de recevoir le diplôme et l'épitoge dans une séance solennelle organisée en [leur] honneur ".

Les circonstances sont pour le moins particulières : de Gaulle, Roosevelt, Staline et Kai Chek sont toujours en guerre... et certains aspects politiques ne peuvent êtres négligés : ainsi, quid de la présence de Staline et de Kai Chek à Bruxelles dans un climat diplomatique des plus tendus ? Il sera donc décidé d'organiser les séances si et dès que possible... soit de fait à l'automne 1945.

Franklin Roosevelt meurt en avril 1945, et ne sera donc pas fait DHC pour raisons de force majeure, tandis que les circonstances politiques rendent difficile la présence de Joseph Staline et Tchiang Kai Chek à l'ULB. Winston Churchill et Charles de Gaulle acceptent... mais le Général signale " qu'il n'accepterait pas d'entrer dans une "série" de nominations "... et l'Université de lui répondre alors qu'elle sera très heureuse de lui rendre un hommage personnel. Ainsi auront lieu deux - et non plus une seule - très impressionnantes remises de diplômes, l'une à Charles de Gaulle le 11 octobre 1945, l'autre à Winston Churchill le 15 novembre de la même année.

Didier Devriese

1 Procès-verbal du Conseil d'administration de l'ULB, 30 décembre 1944, point II





Un peu de tout

La rédaction

Secrétaire de rédaction :
Laurent Cortvrindt

Comité de rédaction :
Isabelle Pollet
Yves Pietrons
Didier Devriese
Virginie Grégoire
Nathalie Gobbe
Alain Dauchot
Monique Tavernier
Benoît De Visscher

Secrétariat et mise en page :
Christel Lejeune

ULB Info sur le Web :
Cellule Web


 Tél : 02 650 49 18
 Fax : 02 650 42 57
 Email : ulbinfo@ulb.ac.be
 Web : http://www.ulb.ac.be/ulbinfo
 50 avenue F.D. Roosevelt 1050 Bruxelles CP 130

 
VOS RUBRIQUES

 C'est personnel
 Les nouvelles du CA
 Les brèves ULB
 Les petites annonces
 Les livres
 Dans le rétro
 Les archives




LES BREVES

Didactique : TICE
Le Centre de didactique supérieure, créé au sein de l'Académie universitaire Wallonie-Bruxelles, organise - après une première action concrète réussie - une seconde activité autour du thème " Tice (Technologies de l'information et de la communication dans l'enseignement) : quels usages dans l'enseignement supérieur ? ". L'événement se déroulera le 30 novembre, à 14 h, à la salle Dupréel située sur le campus du Solbosch, au 44 avenue Jeanne, à 1050 Bruxelles.

Robin Mason, professeur à l'Institute of Educational Technology (Open University), tiendra, à cette occasion, une conférence intitulée " Technologies for a Student-centred Learning Environ-ment ". Cette intervention sera suivie de trois exposés présentant des actions pédagogiques axées sur le même thème et menées actuellement au sein des trois institutions membres de l'Académie (ULB, UMH et FPMs). L'après-midi se clôturera par une petite réception. Le détail du programme sera communiqué dans l'une des prochaines éditions de l'[intra]lettre (www.ulb.ac.be/intralettre).

Infos : secrétariat de l'Académie universitaire Wallonie-Bruxelles, 071 60 02 08 ou 02 650 92 08 ; Cellule appui et développement pédagogique de l'ULB, 02 650 54 54.

Les liens qui unissent
Le Centre d'études canadiennes, l'Institut d'études européennes et le Centre de droit public organisent, du 17 au 19 novembre, un colloque international et comparatiste. Mis sur pied à l'initiative du Réseau européen d'études canadiennes, son thème, fruit de longues réflexions, sera " Ces liens qui unissent. Gérer la diversité au Canada et dans l'Union européenne ".

L'objectif consiste à examiner les défis représentés par cette diversité complexe au sein des sociétés contemporaines de même que les solutions - normatives et institutionnelles - qui ont été mises de l'avant pour y répondre. Étudier et comparer les expériences canadiennes et européennes d'accommodement de la diversité devrait contribuer à la recherche de nouveaux archétypes dépassant l'État-nation et à de nouveaux modes de " vivre ensemble ".

Infos : www.ulb.ac.be/philo/cec

Biotech végétale
L'unité de recherche en biotechnologie végétale que dirige Mondher El Jaziri s'installe sur l'Aéropole de Charleroi (Gosselies). Encore partiellement active aux Jardins Massart à Auderghem, l'équipe composée d'une petite quinzaine de personnes sera pleinement opérationnelle dans ses nouveaux laboratoires d'ici le printemps 2006. Profitant de son nouvel ancrage au sein du Biopole ULB Charleroi, Mondher El Jaziri et son équipe souhaitent - c'est d'ailleurs une des principales motivations de ce déménagement - développer des collaborations avec ses voisins et en particulier l'IBMM (Institut de biologie et de médecine moléculaires), l'IMI (Institut d'immunologie médicale) et BioVallée. D'ores et déjà, le Laboratoire de biotechnologie végétale collabore avec une des spin-off carolorégienne, Delphi Genetics.

St V des enfants
La traditionnelle St V des enfants sera animée cette année par le célèbre groupe Mamemo qui présentera pour l'occasion " C'est trop génial d'être aujourd'hui ". Ce tout nouveau spectacle, grâce à une scénographie originale, des jeux de lumières et de sons ainsi que trois chanteurs-musiciens bien présents sur scène, joue avec les ombres comme le font les enfants dans leur chambre le soir.

Date et lieu : le 27 novembre à 14 h 15 (spectacle à 14 h 30 et goûter à 16 h) à l'amphithéâtre P-É Janson, 48 avenue F.D. Roosevelt à 1050 Bruxelles

Un carton d'invitation vous parviendra sous peu.

… et St V des grands
Les festivités et cortège pour l'anniversaire de la fondation de l'Université auront lieu cette année le 18 novembre. Les traditionnelles cérémonies d'hommages débuteront à 11 h au Grand hall. En outre, l'ULB offrira à la VUB un buste de Théodore Verhaegen, à 12 h au Grand hall du bâtiment M. Le cortège, quant à lui, se mettra en route vers 14 h 30 à partir de la place du Sablon pour rejoindre la Plaine qui accueillera, comme d'habitude, les fêtards pour le TD de fin de soirée à la Jefke. À cette occasion, un chapiteau sera dressé sur le parking de l'UAE. Le thème général des festivités sera " Les 175 ans de la Belgique ", avec comme slogan " La réunion fait la force ".

Hommage aux Palmés
Luc et Jean-Pierre Dardenne : derrière ce binôme cinéaste se cachent deux personnages attachants, liégeois jusqu'au bout des ongles, dont le cadet, Luc, est titulaire d'un cours de scénario dans le cadre de la filière cinéma du master en arts du spectacle du Département des sciences de l'information et de la communication. Notre Université a rendu un hommage aux deux frères, le 22 septembre, lors d'une projection du film " L'enfant " (Palme d'or du dernier Festival de Cannes), organisée au cinéma Vendôme, et précédée d'une projection de courts métrages réalisés par les étudiants de Luc Dardenne. Une fois de plus, le cinéma des Dardenne a attiré les foules puisque pas moins de 420 personnes - des étudiants de la filière et de la Faculté de philosophie et lettres, mais aussi des professeurs, des membres du personnel et notre président - sont venues assister à la projection, obligeant même les organisateurs à ouvrir une seconde salle. Une réception a suivi le film afin de permettre aux frères de poursuivre les discussions avec leurs fans jusqu'aux petites heures.

RP6 aux Soins intensifs
Ce 12 octobre, un robot de télé-surveillance des malades a été présenté en démonstration, pour la première fois en Belgique, au Service des soins intensifs de l'Hôpital Erasme. Baptisé " RP - 6 " par la société qui le commercialise, en référence à " R2D2 " du film Star Wars, ce robot représente le fruit d'une haute technologie et un concept de soins à distance pour le moins innovant. Grâce à une caméra et un écran de télévision, le robot permet à la fois la communication audiovisuelle et la navigation par le médecin qui se trouve à distance du malade. Le système ne remplace évidemment pas la présence des médecins et des infirmières mais il pourrait s'avérer bien utile, notamment lorsque l'avis d'un spécialiste est requis mais que ce dernier ne peut être présent physiquement à l'hôpital. 48 hôpitaux aux États-Unis et 2 en Grande-Bretagne ont déjà opté pour le système… qui coûte actuellement autour des 250.000 euros l'unité.

Aidez Sperman
Tel est le slogan ludique et osé choisi par le CRG (Centrum reproductieve geneeskunde) de l'Academisch zieken-huis de la VUB (Jette) pour faire appel aux donneurs. Ce centre cherche à aider, via l'insémination artificielle ou la fécondation in vitro, des couples qui ne parviennent pas à avoir d'enfants. Les donneurs se font rares de nos jours, d'où l'idée d'avoir créé le personnage de Sperman, le justicier au grand... coeur. Grâce aux dons de sperme, des centaines de couples peuvent chaque année réaliser leur désir le plus cher : avoir un enfant. Si vous êtes un homme de moins de 44 ans, vous pouvez aider Sperman dans sa lutte contre la stérilité. Les dons ne sont pas rétribués mais une indemnité forfaitaire est prévue pour le déplacement. Infos : www.spermadonor.be




NAISSANCES


Maxime, né le 14 juin
Fabienne BILTERIJS
Faculté de philosophie et lettres

Mathis, né le 6 juillet
Cécile ROBA
Service social étudiants

Philippine, née le 14 juillet
Jacques MORIAU
Faculté des sciences sociales, politiques et économiques

Alice, née le 22 juillet
Olivier KLEIN
Faculté des sciences psychologiques et de l'éducation

Napoléon-Flavie, né le 15 août
Pascale JONCKHEER
École de santé publique

Nell, née le 20 août
Marc SIRAUT
Département financier - Gestion financière recherche

Clément, né le 26 août
Olivier VANDE VYVER
Sciences de matériaux et électrochimie

Evans, né le 29 août
Maggy BLONDEL
Médecine présidence secrétariat

Nils, né le 5 septembre
Grégory SEMPO
Service d'écologie sociale

Lina, née le 15 septembre
Bruno HERIN
Faculté de philosophie et lettres





ANNONCES

A vendre

Table de salle à manger ronde en verre fumé années 70, pied acier tulipe, 6 chaises plexi assorties. Contacter : 0477 68 27 33.

Magnifique appart (110m2) très calme, sans vis-à-vis dans construction originale de 1997, proche de la place Dumon (Woluwé-St-Pierre). Rez surélevé (1er étage), jard privatif (1a50) living lumineux orientation S.-O., terrasse, hall, vestiaire, 2 grandes chbres, sdb privative, WC, sdd séparée, cuisine super équipée + coin à déjeuner, buanderie, chauff au sol, vidéophone, coffre, porte blindée, volets électriques, garage 2 voit. Fin. lux (parquet et pierre nat), état impeccable. Contacter : 0485 48 23 02 ou 0476 38 01 44

5 poutres en chêne massif, (3m50 x 25-30cm x 20-25cm), excellent état, 180 euros par poutre, réduction à convenir en cas d'intérêt pour l'ensemble du lot. Contacter : 0494 88 10 51 ou estelle.cantillon@ulb.ac.be.

Hélicoptère radiocommandé thermi-que Kyosho Nexus. Moteur 5.5cm3. Très peu volé. Pales bois, livré entière-ment équipé et réglé. Inclus : accu de réception, démarreur 12V, gyroscope GY240, servos, plateau cyclique alu Zeal, pitch Zeal, indicateur de tension de l'accu de réception. Prêt à voler. État impeccable. Photos sur demande. Prix : 300 euros. Contacter : 02 555 63 47

4 chaises de cuisine (Ikea), assise et dossier en plastique blanc, pieds en acier.Très bon état. Achetées 25 euros/pièce, prix de revente : 25 euros le lot. Contacter : 02 555 63 47.

Voilier ETAP 28i, 1989 à 37.000 euros.Renseignement et photos 02 650 26 95 ou e-mail:DVANDEROSE@admin.ulb.ac.be





LIVRES

Chaque mois, les PUB vous proposent un choix de livres et vous offrent 15% de remise sur les prix affichés.

La bienpensance - Thème et variations - C. Javeau - Éd. Labor - (Sociologie) - P.V : 9,25 euros

FBI Histoire d'un empire - J. Berlioz-Curlet - Éd. Complexe (Histoire) - P.V : 24,90 euros.

Avant le gel - H. Mankell - Éd. Seuil (Roman) - P.V : 22 euros.

La magie du cosmos - B. Greene - Éd. R. Laffont - (Astronomie) - P.V : 26,35 euros.

Balle de match - H. Coben - Éd. Pocket - P.V : 7,39 euros.

Tous ces ouvrages sont disponibles aux PUB. Vous pouvez aussi les commander en ligne : http://www.ulb.ac.be/ulb/pub

PUB Solbosch - av. Paul Héger 42, 1000 Bxl - tél. 02 649 97 80, fax 02 647 79 62
E-mail Paulette.Biondi@ulb.ac.be


PUB Erasme - route de Lennik 808, 1070 Bxl- tél. 02 555 64 29, fax 02 555 64 28
E-mail nquevy@ulb.ac.be