Université Libre de Bruxelles

Lexique Réseau

Document en construction

Home Page Structure
Recherche Aide
Mail Nouveautés
A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, M, N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z


- A -

@ (a commercial / arrobas) :
Se lit 'at' (ce qui signifie "sur") et précède, lorsqu'il est utilisé dans une adresse e-mail, la mention du domain mail sur lequel on peut joindre un utilisateur.
Voir adresse électronique.

:-) :
Les smileys sont des petits symboles utilisés pour exprimer des éléments émotionnels difficiles à décrire dans un message électronique: :-) satisfaction ou humour, :-( mécontentement, ;-) clin d'oeil. A partir de ces symboles de base, on peut imaginer de multiples variations : 8-) content avec lunettes, :-o surprise, 8-o grosse surprise, <:-) avec un chapeau, etc.
Voir courrier électronique.

Adresse électronique (E-mail address) :
Chaîne de caractères identifiant un utilisateur de l'Internet et permettant de le joindre par courrier électronique.
Les règles d'écriture de l'adresse de courrier électronique comprennent le nom de la personne, le @ (a commercial) et le nom du domaine. exemple: dlambert@ulb.ac.be
Voir courrier électronique et domaine.

Adresse Internet (Adresse IP) :
Adresse Internet, ou de façon plus technique une adresse IP (selon le protocole de communication Internet), identifie une machine sur le réseau Internet. Elle est composée de quatre octets (32 bits) généralement présentés sous forme décimale: ce qui donne quatre nombres séparés par un point comme par exemple, 164.15.59.200 (l'adresse IP du serveur Web de l'ULB).
La plupart des adresses IP, pour faciliter la mémorisation et la communication des adresses, ont cependant un équivalent textuel appelé adresse symbolique. Ainsi, l'adresse 164.15.59.200 correspond à l'adresse symbolique www.ulb.ac.be.
Voir domaine.

Alias :
Désignation supplémentaire utilisée généralement pour renvoyer à une machine (ex: www.ulb.ac.be alias de resu1.ulb.ac.be) ou à une personne ou un groupe de personnes au niveau du courrier électronique.

Ancre (anchor) :
Dans le langage html (langage utilisé pour créer des documents hypertexte sur le WWW), les ancres spécifient le départ et l'arrivée d'un lien hypertexte.
Voir hypertexte, langage html et World Wide Web.

Anonymous (anonymous ftp) :
Nom de login générique qui permet d'accéder à la partie publique d'un site ftp (serveur de fichiers). En général, les sites ftp ouverts au public demandent anonymous comme nom d'utilisateur et l'adresse e-mail comme mot de passe.
Voir ftp, ftp anonymous.

ANSI :
L' American National Standards Institute est un organisme qui s'occupe d'établir des normes aux Etats-Unis notamment dans les domaines de l'informatique et des télécommunications.

Applet :
Application développée en langage Java qui peut être insérée dans une page HTML et s'exécuter dans un browser.
Voir Java.

Archie :
Outil qui permet de trouver l'emplacement d'un fichier sur l'Internet. Il existe de nombreux serveurs Archie auxquels on peut accéder en émulation de terminal ou à l'aide d'une interface graphique. Ces serveurs répertorient le contenu des sites ftp.
Il ne faut pas confondre Archie avec les moteurs de recherche du web: ces derniers recherchent un sujet, non un fichier précis.
Voir ftp.

ASCII :
L' American Standard Code for Information Interchange est un système de codage sur 7 bits (128 nombres décimaux) qui permet de définir les caractères alphanumériques utilisés en anglais, les signes de ponctuation, certains caractères graphiques ainsi que diverses commandes.
Les alphabets européens sont représentés par des versions étendues de l'ASCII codées sur 8 bits.

Authentification :
Procédure qui consiste à vérifier l'identité des utilisateurs d'un réseau.


- B -

Backbone :
Désigne l'épine dorsale (le réseau fédérateur à haut débit) qui réalise l'interconnexion de plusieurs sous-réseaux.
Voir réseau.

Bande passante (bandwith) :
Débit d'informations supporté par une connexion réseau. Celui-ci est mesuré en bits par seconde (bps), kilobits par seconde ou mégabits par seconde.
Voir bps.

Baud :
Unité de mesure indiquant combien de bits peuvent être envoyés en une seconde (entre deux modems).

Bit :
Bit est une abréviation de binary digit (unité binaire). Les données informatiques sont codées sous forme de bits. Un bit peut prendre deux valeurs disctinctes (ou états): 0 ou 1. Un champ de 8 bits constitue ce qu'on appelle 1 byte ou 1 octet.

Bookmark (signet) :
Fonctionnalité, offerte par la plupart des clients W3, qui permet d'enregistrer, d'organiser et d'afficher ses pages web préférées.

Bps :
Bits per second. C'est une mesure du débit de transmission d'une ligne. Elle correspond au nombre d'informations élémentaires (0 ou 1) qui sont transférées en moyenne chaque seconde sur un réseau.
Voir bande passante.

Bridge (pont) :
Désigne un équipement de télécommunication qui fait le lien entre deux sections d'un réseau.

Browser (navigateur) :
Outil de navigation permettant d'afficher, voire d'éditer, les pages du World Wide Web. Les Browsers les plus connus sont Netscape Navigator, Internet Explorer, NCSA Mosaic.
Voir World Wide Web.


- C -

CERN :
Centre Européen de la Recherche Nucléaire - European Center for Nuclear Research. Initiateur du projet World Wide Web.
Voir Web.

CGI :
Common Gateway Interface. Module qui sert à faire l'interface entre le browser Web et d'autres logiciels exécutés sur le serveur. Les messages du serveur Web sont transmis par variables d'environnement.

Chat (IRC) :
Session de bavardage; service distribué de conversation interactive permettant de discuter par claviers interposés, en temps réel, à travers l'Internet.

Client :
Désigne dans l'architecture réseau "client/serveur" la machine qui utilise un service. Ce terme est également employé dans le cas d'un logiciel permettant d'exploiter un service offert par un serveur (client Web, client ftp, ...).

Cookie :
Fichier texte généré automatiquement dans le browser et qui permet d'identifier l'utilisateur sur un serveur.

Courrier électronique (messagerie électronique / E-mail):
Service permettant l'échange de messages ou de documents informatisés entre utilisateurs de réseaux locaux et grande distance (notamment Internet).
Voir adresse électronique.

Crypter :
Encoder des données afin d'en préserver la confidentialité.

Cyberspace :
Terme inventé par l'auteur William Gibson dans son roman Neuromancer. Il désigne le monde virtuel issu de la multitude des interconnexions des réseaux informatiques.


- D -

Dial up :
Technique permettant de se connecter à Internet en utilisant un modem et le réseau téléphonique commuté.
Voir modem.

DNS :
Domaine Name System. Système assurant la conversion entre les adresses symboliques (ex: www.ulb.ac.be) et les numéros IP (ex: 164.15.59.200) des ordinateurs reliés à Internet.
Voir adresse internet et domaine.

Domain :
Partie d'une adresse symbolique Internet qui identifie une organistion membre du réseau et qui spécifie le niveau de cette organisation dans le réseau Internet.
(ex. : ulb.ac.be qui signifie: Université Libre de Bruxelles, académique, Belgique)

Download (télécharger):
Action de transférer un fichier stocké sur un ordinateur distant.
Voir upload.


- E -

E-mail:
Voir courrier électronique.

Emulation de terminal:
Technique qui permet l'utilisation à distance d'un ordinateur central en lui faisant croire que le travail s'effectue sur un terminal qui lui serait relié localement.
Telnet est le protocole définissant l'émulation de terminal sur Internet.

Ethernet:
Réseau local utilisant un câble coaxial et une topologie de type bus. La vitesse de transmission des données est généralement de 10Mbps.

Eudora :
Logiciel (PC / Mac) gérant la composition, l'envoi et la réception du courrier électronique sur Internet.
Voir courrier électronique.


- F -

FAQ :
Frequently Asked Question. Fichier reprenant un liste de questions et de réponses les plus fréquemment posées sur un sujet précis (souvent lié à un groupe de discussion / newsgroup).
Voir newsgroup.

Finger :
Programme qui permet d'obtenir des informations sur les utilisateurs connectés à un même système.

Firewall (coupe-feu) :
Système de sécurité destiné à gérer le flux de l'information à l'entrée et à la sortie d'un réseau pour éviter les intrusions et les risques de piratage.

Fournisseur d'accès Internet (provider):
Prestataire de services qui fournit un accès Internet aux organismes et aux particuliers.

Frames (cadres) :
La technique des frames permet de diviser la fenêtre dont se sert le browser WWW pour afficher un document HTML en plusieurs fenêtres dans lesquelles il est possible de présenter des documents HTML indépendants les uns des autres.
Voir HTML.

Freeware :
Logiciel gratuit.

FTP :
File Transfer Protocol. Protocole servant à transférer des fichiers sur Internet. Il définit les règles de transfert des fichiers entre deux machines.

FTP Anonymous :
Connexion anonyme pour télécharger des fichiers stockés sur un site ftp ouvert au public.


- G -

Gateway (passerelle) :
Système permettant le transfert d'informations entre deux réseaux.

GIF :
Graphic Interchange Format. Format d'images compressées très courant sur Internet.

Gopher :
Outil de navigation sur Internet qui présente l'information sous la forme d'une structure hiérarchique de menus - son développement s'est stoppé avec l'arrivée du World Wide Web.


- H -

Hébergement :
Service qui consiste à rendre accessible sur Internet les informations d'un organisme ou d'un particulier. Ces informations sont hébergées par un serveur et c'est le serveur qui est en connexion permanente sur Internet.

Home Page :
Page d'accueil d'un site web.
Voir World Wide Web.

Host (Hôte) :
Ordinateur relié à un réseau et offrant des services aux autres ordinateurs.

HTML :
HyperText Markup Language. Langage normalisé de description des pages Web. Il spécifie la mise en forme des documents à l'aide de commandes (tags, balises, étiquettes) et est interprété par les clients WWW comme Netscape, Mosaic ou Internet Explorer.
Les pages HTML sont des documents de type texte (au format ASCII) qui peuvent être réalisés grâce à un éditeur de texte ou avec un éditeur HTML. Le principe est élémentaire: on entoure la partie de texte à formater de balises (tags ou encore étiquettes); chaque balise s'inscrit entre les caractères < (inférieur à) et > (supérieur à) et est interprétée comme une commande par le navigateur (browser).
Voir browser, hypertexte, World Wide Web.

HTTP :
HyperText Transfer Protocol. Protocole utilisé pour l'échange de documents hypertextes ou hypermédias entre clients et serveurs Web.

Hypertexte :
Méthode de présentation non linéaire de l'information permettant une navigation par mot ou phrase clé à l'intérieur d'un même document ou vers des documents connexes.
Le World Wide Web est entièrement basé sur la notion d'hypertexte.


- I -

IETF :
Internet Enginering Task Force. Comité qui travaille à la normalisation des échanges sur Internet.

Internet :
Ensemble de réseaux informatiques reliés entre-eux par un protocole de communication commun (protocole TCP/IP).

IP (Internet Protocol) :
Protocole de communication qui régit la circulation des paquets de données sur Internet.

IRC (Internet Relay Chat) :
Voir chat.


- M -

MIME :
Multipurpose Internet Mail Extensions. Désigne un ensemble d'extensions pour l'acheminement du courrier électronique permettant l'envoi d'éléments autres que du texte - tels que des graphiques, du sons ou des fax.
Voir courrier électronique.

Modem :
(Modulateur / démodulateur) : équipement destiné à faire passer des données informatiques sur le réseau téléphonique. A l'expédition un modem module le signal numérique en signal analogique qui, à la réception, est démodulé par un autre modem.


- N -

News :
Messages qui alimentent les groupes de discussion du réseau Usenet.
Voir newsgroup, usenet.

Newsgroup :
Groupe de discussion faisant partie du réseau Usenet et qui traite d'un sujet particulier.
Voir news, usenet.

NNTP :
Network News Transfer Protocol. Protocole utilisé pour transférer les news sur Internet.
Voir news, newsgroup, usenet.


- O -

Off-line :
Caractérise une action qui s'exécute sans établir une connexion à un réseau.

On-line :
Caractérise une action qui s'exécute en établissant une connexion à un réseau.


- P -

Password (mot de passe) :
Code que l'utilisateur doit taper lors d'une procédure d'accès à certains systèmes informatiques.

Plug-in :
Module externe qui s'installe dans le browser et permet de visualiser sur le web des fichiers spécifiques (son, vidéo, ...).

POP :
Post Office Protocol. Protocole utilisé pour la récupération du courrier électronique stocké sur un serveur au moyen d'un logiciel client.

Postscript :
Langage de description de page indépendant de la résolution de l'imprimante.

PPP :
Point to Point Protocol. Protocole permettant à un ordinateur d'utiliser le protocole TCP/IP à partir d'un modem et d'une ligne téléphonique.


- R -

RNIS (ISDN):
Réseau Numérique à Intégration de Services. Système de liaison téléphonique véhiculant des signaux numériques dont le débit atteint 64.000 bps.
Voir bps.


- S -

Serveur :
Ordinateur, connecté à un réseau, dont le rôle est d'héberger et de rendre accessibles des données et des logiciels.

Shockwave :
Plug-in proposé par Macromedia pour visualiser des animations multimédia sur le Web.
Voir plug-in.

Signature :
Petit fichier texte, composé par l'utilisateur, qui s'insère automatiquement à la fin de chaque message électronique. Voir courrier électronique.

Smiley :
Voir :-)

SMTP :
Simple Mail Transfert Protocol. Protocole utilisé pour le transfert du courrier électronique.
Voir courrier électronique.


- T -

TCP/IP (Transfer Control Protocol/Internet Protocol):
Principaux protocoles d'Internet utilisés par tous les ordinateurs qui lui sont reliés pour communiquer entre-eux. Ils définissent le format des données transmises sur le réseau et l'adressage des machines connectées.


- U -

Uuencode :
Technique qui permet de coder des fichiers binaires en ASCII et de les ajouter en tant que fichier attaché dans un message électronique.
Voir ASCII, courrier électronique.

Usenet :
Système de groupes de discussion distribué, basé sur un réseau de serveurs où sont stockés des articles traitant de sujets particuliers et auxquels les utilisateurs d'Internet peuvent avoir accés (ils peuvent lire tous les messages rédigés par les participants aux groupes de discussion et leur répondre).
Voir news, newsgroup.


- W -

Webmaster (administrateur de site) :
Personne responsable d'un site World Wide Web.

Whois :
Programme permettant d'interroger des répertoires afin d'obtenir de l'information sur un utilisateur (ex: son adresse électronique).

WWW (World Wide Web) :
Système permettant l'accès aux ressources d'Internet à partir d'une navigation hypertexte et hypermédia. Les documents WWW sont conçus à l'aide du langage HTML; ils peuvent regrouper du texte, des images, du son de la vidéo ou des adresses renvoyant à d'autres documents WWW.
Voir browser, HTML, hypertexte.

Université Libre de Bruxelles - Dernière modification le 7 janvier 1997
Commentaires: adresse du responsable