fermerclose

fermerclose

fermerclose

L'ULB et l'enseignement : responsabilité publique, critique et éthique

L'ULB décline aujourd'hui son enseignement en trois cycles:
> Le 1er cycle ou cycle de bachelier (cycle de transition non professionnalisant),
> Le 2e cycle ou cycle de master et cycle de master de spécialisation
> Le 3e cycle, constitué de la formation doctorale et du doctorat,
> Sans oublier la Formation continue.

Elle favorise l'élaboration de masters conjoints et le développement de co-tutelles de thèses avec des universités belges et étrangères.

Très attachée à préserver son assise démocratique, l'ULB a développé divers types d'aides à l'intention des étudiants: guidances, cours de perfectionnement en langue française et un programme de soutien scolaire dans des établissements d'enseignement secondaire au bénéfice d'élèves en difficultés qui a valu à notre Alma mater le prix Comenius de l'UNESCO. Il convient de remarquer à cet égard que l'ULB est une institution universitaire particulièrement dynamique en terme de politique sociale.

Soucieuse d'apporter à ses étudiants une solide formation de base et une initiation à la recherche et à la démarche critique, l'université sait aussi qu'il faut rencontrer les besoins nouveaux de la société et de la science par une offre innovante et adaptée à de nouveaux publics. Des cursus à horaire décalé et destinés particulièrement à des adultes engagés dans la vie active (tels que la gestion intégrée d'entreprise, l'euromarketing, ect.), côtoient des filières plus traditionnelles ou plus en prise avec la recherche de pointe (bioinformatique, politique internationale ou économie publique).




L'ULB offre un enseignement universitaire complet à ses 26.000 étudiants.

Chaque année, le 20 novembre, les étudiants fêtent le souvenir de la création de l'Université.

Libre examen et participation

L'ULB fonde son enseignement et sa recherche sur le libre examen. Celui-ci, inscrit dans les statuts de l'Université, postule l'indépendance de jugement et le rejet de l'argument d'autorité. L'ULB a toujours voulu que ses étudiants aient la possibilité de s'exprimer, de participer activement à la vie de l'institution et d'exercer une action positive sur l'enseignement qui leur est dispensé.

Ainsi l'ULB est-elle une des rares universités belges, et même européennes, dans laquelle les étudiants sont représentés au sein de tous les organes de décision. Dans le même esprit, fonctionne, depuis plus de vingt ans, une procédure systématique d'évaluation des enseignants fondée sur des avis pédagogiques recueillis auprès des étudiants.



L'ULB fonde son enseignement et sa recherche sur le libre examen qui postule l'indépendance de jugement et rejette l'argument d'autorité.