La recherche de l'ULB en Wallonie

Présentation en quelques mots

Le Biopark Charleroi Brussels South constitue sans doute la meilleure illustration de la volonté de l’ULB d'être partenaire du déploiement wallon. Comptant plus de 550 employés (biotechnologues, biologistes, chimistes, médecins, techniciens, commerciaux, administratifs…) actifs dans les secteurs biomédicaux et biotechnologiques, le Biopark réunit maintenant deux universités, l’Université libre de Bruxelles et l’Université de Mons, et implique différents acteurs répartis en 4 domaines d’activités complémentaires - recherche, transfert technologique, formation et entreprises - à découvrir en parcourant ces pages.

L’ULB (IBMM et IRIBHM) coordonne le programme d’excellence CIBLES, lancé dans le cadre du Plan Marshall pour la Wallonie. Il vise à identifier et à valider des cibles et des stratégies thérapeutiques innovantes, centrées sur les pathologies liées aux réactions inflammatoires chroniques et du système nerveux. Avec, à la clef, en partenariat avec l'industrie - UCB, GSK et Euroscreen parrainent le programme - de nouvelles générations de médicaments.

L’Université est également fortement impliquée dans les pôles wallons de compétitivité : BioWin (santé), Greenwin (chimie durable et matériaux durables), Logistics in Wallonia (transport et logistique), Mecatech (génie mécanique), Skywin (aéronautique et spatial), Wagralim (agro-industrie).

Par ailleurs, l’Université participe à différents projets de recherche en Région wallonne, dans des secteurs aussi variés que les biotechnologies, l’environnement, les matériaux nouveaux, les technologies de l'information, l’archéologie, l'emploi, etc. Elle offre aussi une expertise en ces matières, tournée vers des publics variés - pouvoirs publics communaux ou régionaux, grandes entreprises, PME, etc.