GERME Groupe d'études sur l'Ethnicité, le Racisme, les Migrations et l'Exclusion
Institut de Sociologie
Université Libre de Bruxelles

home page - GERME

présentation du centre

projets de recherche

chercheurs

publications

documents en ligne

contact

liens utiles

 


Séminaire de sociologie de l'immigration et des relations interethniques 2006-2007
organisé par le GERME et le CBAI

vendredi 27 avril 2007, 14h-16h:

Hilde Coffé

«L’extrême droite en Flandre et en Wallonie: la différence»

Professeur en sciences sociales à l'Université d'Utrecht

Depuis le début des années ’90, l’extrême droite en Flandre gagne élection après élection. Malgré une infinité de stratégies qui ont été développées pour couper l’herbe sous le pied du Vlaams Belang, le parti avançait à chaque sortie des urnes. Avec un quart des électeurs, le Vlaams Belang est entre-temps la plus grande formation politique en Flandre. Au sud de la frontière linguistique, l’extrême droite n’a pas réussi, jusqu’à ce jour, à établir une base électorale stable. Bien qu’aux élections régionales de 2004 le Front National ait augmenté sa part du marché électoral pour la deuxième fois consécutive, son score de huit pourcent est remarquablement plus bas que celui du Vlaams Belang. L’explication de cette différence sera centrale dans cette conférence. Quels contextes social et politique sont à la base de cette différence régionale dans le succès électoral de l’extrême droite ? Est-ce que les électeurs wallons sont plus tolérants que les flamands ? Est-ce que le sentiment d’impuissance politique est plus fort parmi l’électorat flamand ? Quel rôle jouent les médias ? En bref, pourquoi l’extrême droite remporte des succès électoraux en Flandre et pourquoi l’extrême droite reste un phénomène relativement marginal en Wallonie ?  

Institut de Sociologie
44, avenue Jeanne - 1050 Bruxelles
Entrée gratuite
merci de nous notifier à l'avance de votre présence (germe @ ulb.ac.be)

Séminaire de sociologie de l'immigration et des relations interethniques 2006-2007
organisé par le GERME et le CBAI

vendredi 2 mars 2007, 14h-16h:

Jaap DRONKERS

«Educational Achievement of Immigrants in Western Countries: Origin, Destination, and Community Effects»

Professor in Sociology at the European University Institute (Florence)

The PISA survey (Programme for International Student Assessment), initiated and coordinated by the OECD, is an internationally standardised assessment of the competences of 15-year-old pupils in the areas of maths, sciences and reading. The PISA data allow for overall international benchmarking of educational systems, but they equally allow for cross-national comparison of the results of particular types of students, such as for instance immigrant origin pupils. One of the findings of cross-national research on the PISA-data is that immigrant pupils from the same countries of origin obtain different results in different countries of destination. At the same time, in one and the same country of destination, groups from different origins will have different results. In his research, professor Dronkers examines to what extent differences in educational competencies of immigrant pupils across different countries of destination (and coming from different countries of origin), are linked to macro-characteristics of the countries of origin and the countries of destination and to community effects.

You can read some of the analysis performed by Jaap Dronkers and his team here:
Une lecture préalable de ces textes ci-dessous peut rendre la discussion après le séminaire plus intéressante:

"Differences in educational performance between first and second-generation migrant-pupils coming from various regions and that of native pupils in Europe and Pacific Rim" by Mark LEVELS & Jaap DRONKERS

"Educational Achievement of Immigrants in Western Countries: Origin, Destination, and Community Effects on Mathematical Performance" by M. LEVELS, J. DRONKERS & G. KRAAYKAMP

Professor Jaap Dronkers (°1945) is a leading specialist in the domain of social stratification. Formarly affiliated to the Free University of Amsterdam, he is since 2001 professor at the European University Institute (EUI) in Firenze. At the EUI, Dronkers coordinates the prestigious European Forum, which has, this year (2006-2007), as its central topic the cross-national analysis of results of immigrant students in the PISA-study.

 

Institut de Sociologie
44, avenue Jeanne - 1050 Bruxelles
Entrée gratuite
merci de nous notifier à l'avance de votre présence (germe @ ulb.ac.be)

Séminaire de sociologie de l'immigration et des relations interethniques 2006-2007
organisé par le GERME et le CBAI

vendredi 16 février 2007, 14h-16h:

ATTENTION: Session reportée! Suite à des problèmes avec la compagnie aérienne, Monsieur Zapata Barrero était bloqué à l'aéroport et ne pouvait être avec nous le 17 novembre 2006. La présentation de Monsieur Zapata Barrero aura lieu le 16 février 2007

Ricard ZAPATA-BARRERO

«L'immigration et la vie associative : le cas de la Catalogne»

Professeur de Science politique - Université Pompeu Fabra (UPF, Barcelone)

Résumé en Français (par l'orateur): "Dans le cadre d’une recherche portant sur le rapport entre immigration et minorités nationales, je voudrais aborder l’étude du cas de la Catalogne en proposant réfléchir sur le lien entre langage/ monde associatif immigré. La perspective que je défendrai est l’analyse des effets que peuvent avoir les demandes et les actions du réseau associatif immigrant sur les rapports de pouvoir à deux niveaux: au niveau externe, celui de Catalogne avec l’Etat central (Madrid) et, à un niveau interne, le rapport des institutions gouvernementales catalanes avec sa propre société. Je m’intéresserai particulièrement au réseau associatif immigré et à son rapport à la langue (espagnole/catalane). Je développerai l'argument que le processus de communautarisation du réseau associatif immigré en Catalogne joue un rôle conflictuel, puisqu’il fomente l’usage de la langue espagnole. La castillanisation de l’espace public devient un des objets clés des futurs conflits. Mon intervention se divisera en trois parties. La première consistera en une introduction théorique du lien entre immigration et minorité nationale vue sous l’angle de la langue, en référence à l'étude de cas de la Catalogne. La seconde développera les caractéristiques principales de la vie associative immigrante catalane. Dans la dernière partie, je passerai de la description et du diagnostique à la prescription, en essayant d’identifier les principaux défis futurs qui apparaissent à l'analyse du lien entre vie associative immigrante, langage et minorité nationale catalane."

voorstelling lezing in het Nederlands: Hoe gaat Catalunia om met het taalgebruik in haar migrantenverenigingen? Kan Catalunia het zich permitteren dat migrantenverenigingen Spaans als voertaal hanteren of moet aangedrongen worden op het gebruik van het Catalaans als men in aanmerking wil komen voor overheidsondersteuning? Hoe kunnen migranten bondgenoten worden voor de 'Catalaanse zaak' of eerder de 'Spaanse zaak'? Deze en andere vragen zal Ricard Zapata-Barrero, professor aan de Catalaanse Universitat Pompeu Fabra, in zijn lezing behandelen. Parallellen met de Belgische situatie zijn snel te maken: welke houding moet/kan bijvoorbeeld de Vlaamse overheid innemen tegenover taalgebruik bij de door haar ondersteunde migrantenverenigingen in Brussel? Moeten verenigingen zowel van franstalige kant als van nederlandstalige kant overheidssubsidiëring kunnen ontvangen en hoe moet het dan met het taalgebruik? De lezing vindt plaats in het Frans (en er is geen vertaling voorzien).  

Institut de Sociologie
44, avenue Jeanne - 1050 Bruxelles
Entrée gratuite
merci de nous notifier à l'avance de votre présence (germe @ ulb.ac.be)

Séminaire de sociologie de l'immigration et des relations interethniques 2006-2007
organisé par le GERME et le CBAI

Vendredi 8 décembre 2006, 14h-16h:

Jan RATH

«The Transformation of Ethnic Neighborhoods into Places of Leisure and Consumption»

Professeur à l’Université d’Amsterdam et directeur de l'IMES

This presentation examines the transformation of ethnic neighborhoods into places of leisure and consumption by a wider public in a number of cities and countries, and deals with the question of how and under what conditions this process helps foster immigrants' business success and the quality of the neighborhood at large. The primary focus is the role of immigrant entrepreneurs and their interaction with other relevant actors, especially the local government.

"The Transformation of Ethnic Neighborhoods into Places of Leisure and Consumption":

Urban public space is obviously a key site of host-immigrant encounter. The heated debates in Europe about the establishment of purpose-built mosques or in Canada about monster houses show the deeper impact of changes in the urban streetscape consequent upon immigration. The establishment of ethnic shopping malls or commercial precincts, such as Chinatown or Klein Turkei, with their specific shop windows, street furniture and the whole shebang, is another, perhaps more promising case. The proliferation of these precincts is interesting because it is-at least partly-driven by commercial intentions and ties in with the emerging service economy and the role of cities as sites of consumption. The commodification and marketing of diversity, i.e the commercial use of the presence of the ethnic Others or their symbols in the urban streetscape, help explain the growing enthusiasm for 'interesting' landscapes that have the potential to draw tourists and visitors. This transformation is not a 'natural' process, but the product of social, cultural, economic and political developments and conditions. This presentation examines the transformation of ethnic neighborhoods into places of leisure and consumption by a wider public in a number of cities and countries, and deals with the question of how and under what conditions this process helps foster immigrants' business success and the quality of the neighborhood at large. The primary focus is the role of immigrant entrepreneurs and their interaction with other relevant actors, especially the local government.

Séminaire de sociologie de l'immigration et des relations interethniques 2006-2007
organisé par le GERME et le CBAI

Vendredi 20 octobre 2006, 14h-16h:

Jean TILLIE

«Muslim Radicalism in Amsterdam»

Professeur à l’Université d’Amsterdam et directeur adjoint de l'IMES
Professeur invité à l’ULB (octobre 2006) dans le cadre des « Chaires internationales de recherche ou d’enseignement »

Jean Tillie will present the results of an extensive study on Muslim radicalism in Amsterdam. This study contained a representative survey among the Muslim population, in-depth interviews with key figures and participatory observation in a group of so-called "salafi-jihadi". Tillie will discuss the concept and determinants of Muslim radicalism. He will also address policies which fight radical tendencies within Muslim communities.  

Salle Henri Janne (15ème étage)
Institut de Sociologie
44, avenue Jeanne - 1050 Bruxelles
Entrée gratuite
merci de nous notifier à l'avance de votre présence (germe @ ulb.ac.be)

the presentation will be made in English - la présentation aura lieu en Anglais

Séminaire 2005-2006:

Vendredi 16 décembre 2005 - Marco GUIGNI
Directeur du laboratoire de recherches sociales et politiques appliquées (Resop) et Professeur à l’Université de Genève
Structures d’opportunités politiques dans les mobilisations des migrants et des chômeurs

Date à déterminer en 2006: KAREN PHALET
Professeur à l’Université d’Utrecht
"Etre musulman aux Pays-Bas : religion, ethnicité et citoyenneté"
(ce seminaire était reporté à cause d'une grève en novembre 2005. une nouvelle date sera annoncée).

Vendredi 27 janvier 2006: Rinus PENNINX
Professeur et directeur de l’Institute for Migration and Ethnic Studies (IMES) à l’Université d’Amsterdam, Coordinateur du réseau d’excellence européen IMISCOE
Politiques d’intégration dans trois villes moyennes européennes

Jeudi 16 mars 2006: Christian JOPPKE
Professeur à l’Université Internationale de Bremen (Allemagne)
The transformation of immigrant integration in Western Europe

Abstract: Tracing some convergent trends in recent policies on immigrant integration in the Netherlands, France, and Germany, Christian Joppke argues that the old notion of ‘national models’ of immigrant integration has become obsolete, at least in Europe. Two convergent policies are examined in detail: ‘civic integration’ for newcomers and ‘antidiscrimination’ for oldcomers. The different, even contradictory logics of both policies are highlighted, as are cross-national differences in their implementation. It is further argued that both policies are energized by two rather opposite variants of liberalism, a Rawlsian liberalism of equal opportunity, and a Foucauldian liberalism of power and disciplining.”

Jeudi 27 avril 2006 : Michel KOKOREFF
Maître de Conférence à l’Université de Paris V et chercheur au Césames
La force des quartiers. De la délinquance à l’engagement politique

Délinquance, violence, insécurité : les "banlieues" sont devenues le réceptacle de tous les maux de la société française. Comment en est-on arrivé là ? Quels sont les enjeux politiques et idéologiques d'une telle mise en scène des banlieues ? Quels effets engendre-t-elle sur le terrain ? Quelles réalités sociales conduit-elle à dissimuler ? S'appuyant sur une longue enquête menée dans les Hauts-de-Seine, Michel Kokoreff montre que la vie sociale dans les quartiers "difficiles" ne se résume pas à la délinquance : on "oublie" trop souvent la force des liens, le dynamisme associatif, le fait que beaucoup de jeunes cherchent à sortir de la "galère" tout en se heurtant à de multiples obstacles liés au contexte économique, social et urbain, à l'action policière et aux rigidités institutionnelles. Parce qu'on assiste aujourd'hui à une criminalisation de fait des classes populaires, il était urgent de porter un autre regard sur ces espaces stigmatisés, de donner un aperçu des ressources disponibles, du fourmillement d'initiatives, des solidarités qui y sont à l'œuvre.

Vendredi 5 mai 2005: Alain TARRIUS
Professeur à l’Université de Toulouse II et membre des laboratoires Migrinter (Poitiers) et Diasporas (Toulouse)
Les contrebandiers de la mondialisation : une Europe sans limites

Les séminaires ont lieu de 14h00 à 16h00 dans la salle Henri Janne - 15e étage – 44, Avenue Jeanne - 1050 Bruxelles-ULB à l’exception du séminaire avec prof. Tarrius, qui aura lieu à la salle Arthur Doucy au 12ème étage du même bâtiment.

Tous les séminaires se dérouleront en français, à l’exception du séminaire de Christian Joppke (16 mars) qui aura lieu en anglais.

Séminaires 2002-2005:

Lundi 23 mai 2005
Fabienne Scandella (GERME-ULB), Sonia Gsir (CEDEM-ULg)
Les Belges francophones face aux demandeurs d’asile

Lundi 11 avril 2005
Younes AMRANI, Stéphane BEAUD
Pays de malheur ! Un jeune de cité écrit à un sociologue

Lundi 29 novembre 2004
Elise PALOMARES
Les usages de la préférence locale dans une ancienne banlieue rouge

Lundi 6 décembre 2004
Simona TERSIGNI
La prise en compte du plaidoyer des interviewés dans l’élaboration de la frontière ethnique.

25 octobre 2004 - Aude RABAUD
"Politique locale et enquête ethnographique dans un quartier dit sensible"

Lundi 10 mars 2003 - Virginie GUIRAUDON
"Les politiques d'immigrations en Europe: étude comparée"

Lundi 9 décembre 2002 - Marie VERHOEVEN
"École et diversité culturelle : regards croisés sur l’expérience scolaire de jeunes issus de l’immigration"

Lundi 25 novembre 2002 - Nacira GUENIF SOUILAMAS
"Des "beurettes" aux descendantes d’immigrants nord-africains."

Lundi 21 Octobre 2002 - Hassan BOUSETTA
"La participation politique des immigrés en Europe: le cas des Marocains à Liège, Anvers, Utrecht et Lille."

Mardi 15 Octobre 2002 - Margarita KARAMIHOVA
"Tendances migratoires parmi les Bulgares musulmans"
suivi du film documentaire: "Living Here - Dreaming There"

Lundi 6 mai 2002 - Catherine WITHOL DE WENDEN
"La Beurgeoisie"

Lundi 8 avril 2002 - Isabelle COUTANT
"Les politiques du squat"

Lundi 11 mars 2002 - Marco MARTINIELLO
"La nouvelle Europe migratoire"

Lundi 11 février 2002 - Andréa REA
"Jeunes immigrés dans la cité"