A propos de NEWS

• Université Libre de Bruxelles
• Université de Toulouse Le Mirail
• Université de Aachen
• Nouvelle Université Bulgare
• Université de Bari
• Université de Utrecht
• Université de Minho
• Université de Westminster
• Expert

Membres NEWS

Marie Curie


Portraits 

Liens internationaux

Evénements

Liens U. E.


Documents Partenaires
Rapports NEWS
Workshop final

 

 

 

A propos de NEWS

1. Qu'est-ce que NEWS?
2. Quelles sont les femmes scientifiques ciblées?
3. Les tâches du projet NEWS
4. Les partenaires du projet NEWS
5. Financement et durée du projet
6. Coordination


1. Qu’est-ce que NEWS?

NEWS est l’acronyme anglais de “network on ethnicity and women scientists”, autrement dit “réseau sur ethnicité et femmes scientifiques”. Il vise à examiner la situation des femmes scientifiques étrangères et d’origine étrangère (migrantes et issues des minorités ethniques) poursuivant une carrière scientifique dans 7 pays européens (Belgique, France, Allemagne, Italie, Portugal, Pays-Bas, Grande-Bretagne) et un pays de l’Europe de l’Est candidat à l’entrée dans l’UE (Bulgarie).

Si les études sur le genre montrent que le niveau de prise de conscience de la dimension du genre parmi les scientifiques est plutôt inégal en Europe, il existe encore peu de connaissances sur la manière dont la discrimination du genre et de l’ethnicité opère dans la communauté scientifique.

Ce en quoi le genre et l’appartenance ethnique sont concernés, la question est de savoir si l’université garde cette vieille image d’une “tour d'ivoire" ou si elle reste ouverte à la société? Les établissements universitaires et les communautés scientifiques pratiquent-ils l’égalité des chances et de traitement dans l'emploi, indépendamment du genre et de l'appartenance ethnique? Le projet NEWS ne prétend pas répondre complètement à ces questions difficiles qui exigent une véritable recherche en profondeur, mais il propose une première tentative d’état des lieux sur la question dans les 8 pays européens retenus, de manière à attirer l'attention sur la réalité professionnelle des femmes scientifiques étrangères ou issues des minorités ethniques.

L’objectif général du projet NEWS est de stimuler l’égalité de genre dans le domaine des sciences et des technologies dans les états membres de l’UE en encourageant la participation des femmes étrangères et d’origine étrangère dans la recherche scientifique européenne, qu’elle soit publique ou privée.

La création d’un réseau spécifique de femmes scientifiques d’origine étrangère et issue des minorités ethniques veut non seulement rendre leur réalité visible, mais aussi encourager une meilleure intégration de ces femmes dans les réseaux scientifiques existants.

Le projet NEWS veut ainsi contribuer à l’accroissement des connaissances sur les femmes et les sciences en :

  1. Évaluant la participation et la position des femmes étrangères et issues des minorités ethniques parmi les effectifs de scientifiques européens et en estimant le potentiel de main d’œuvre qu’elles représentent pour permettre la pleine réalisation de l’Espace européen de la recherche

  2. Rendant visible leur contribution dans le développement de la science et la technologie européenne

  3. Observant la manière dont le genre et la diversité ethnique sont prises en compte afin d’accroître l’effectif des chercheurs en Europe et d’améliorer la qualité de la science européenne.

Le projet NEWS vise aussi à attirer l’attention sur les discriminations possibles pratiquées dans la communauté scientifique et sur leurs effets négatifs qu’elles engendrent sur le développement de la science par la perte de talents, de compétences et de connaissances. Sur le plan social, le projet NEWS contribuera aussi à combattre la vision encore populaire d’une communauté scientifique « masculine, blanche et quarantenaire ».

Le projet NEWS souhaite enrichir le travail du groupe d’Helsinki en apportant une nouvelle manière d’approcher les questions d’égalité de genre dans les politiques de la recherche et des sciences. Les résultats du projet pourront servir au groupe d’Helsinki afin d’élargir leur compréhension de la situation des femmes dans les sciences par la prise en considération de la position spécifique des femmes étrangères et issues des minorités ethniques.

2. Quelles sont les femmes scientifiques ciblées?

Le projet NEWS propose d’examiner la situation de trois catégories de femmes scientifiques: les femmes migrantes, les réfugiées et les femmes issues des minorités ethniques.

Les femmes migrantes désignent celles qui ont été admises dans le pays d’accueil dans le cadre des accords bilatéraux de main d’œuvre comme travailleuse ou dans le processus de regroupement familial. Elles sont généralement appelées « la première génération » de migrantes.

Les femmes réfugiées sont celles qui ont migré dans le cadre de la convention de Genève et ont obtenu un statut légal de réfugiée.

Les femmes issues des minorités ethniques sont les femmes étrangères naturalisées (migrantes ou réfugiées), descendantes de migrants étrangères or naturalisées (appelées “seconde et troisième” générations), et les nationaux provenant des anciennes colonies (France, UK). Dans le cas de la Bulgarie, cette catégorie renvoie aussi aux femmes issues des minorités nationales (ex. Turques, Rom). Le projet NEWS ne prendra pas en compte la question liée à la mobilité des femmes scientifiques européennes à l’intérieur de l’Europe, comme les scientifiques italiennes ou espagnoles travaillant en Irlande ou les étudiantes étrangères boursières de toutes les origines.

3. Les tâches du projet NEWS

L’objectif stratégique du projet NEWS est à la fois de faire avancer le dialogue entre science et société et de s’occuper du rôle des femmes en science à travers la promotion de la diversité du point de vue du genre et de l’ethnicité dans les sciences en Europe.

Pour réaliser cet objectif, le projet NEWS vise à examiner la position des femmes scientifiques étrangères ou issues des minorités ethniques – à la fois en termes de réussite scolaire que de carrière professionnelle – dans 7 pays membres de l’UE et un pays de l’Est candidat à l’entrée dans l’UE, la Bulgarie, créer un réseau de femmes scientifiques – couvrant autant de domaines que possible – dans ces pays et créer des liens avec les réseaux nationaux et internationaux de femmes scientifiques existant comme la Plateforme européenne des femmes scientifiques, et promouvoir un débat public aux niveaux national et européen sur la question du genre et de l’ethnicité dans les sciences.

Les objectifs du projet sont:

  1. Etablir un état de l’art sur le genre et l’ethnicité dans les carrières scientifiques dans 8 pays européens et au niveau de l’UE, et produire des recommandations à destination de la Commission européenne et des responsables politiques nationaux;

  2. Mobiliser les femmes scientifiques étrangères et issues des minorités ethniques afin de produire un impact durable dans chaque pays concerné par leur participation croissante en science, améliorer leurs conditions de travail, assurer l’égalité de traitement et renforcer la diversité du point de vue du genre et de l’ethnicité en science;

  3. Construire et développer un réseau sur l’ethnicité et les femmes scientifiques dans les pays étudiés et les connecter avec les réseaux nationaux, européens et internationaux de femmes scientifiques déjà établis;

  4. Promouvoir l’échange d’expériences, de bonnes pratiques et de mesures politiques de telle sorte à pouvoir renforcer les politiques de recherche nationales et européennes;

  5. Diffuser l’information sur le rôle joué dans le développement de la science européenne par les femmes scientifiques étrangères et issues des minorités ethniques et diffuser les principaux résultats du projet.

 4. Les partenaires de NEWS 

Belgique : Groupe d’études et de recherches « Genre et Migration », Institut de Sociologie,  Université Libre de Bruxelles,  Nouria Ouali (coordination)

France : Simone-SAGESSE, Groupe « Race et Genre », Université Toulouse-le-Mirail, Prof. Judith Ezekiel

Allemagne : Institute of Industrial and Organizational Psychology, (LS für Betriebs-und Organisationspsychologie) Institut für Psycholgie der RWTH Aachen University, Dr. Parminder Kaur Bakshi-Hamm

Bulgarie : Centre of European Refugees, Migration and Ethnic Studies (CERMES), Department of Political Sciences, New Bulgarian University, Sofia, Prof. Anna Krasteva

Italie : Department of Law and Industrial Relations, University of Bari, Prof. Emma Corigliano

Pays-Bas : European Research Centre on Migration and Ethnic Relations (ERCOMER), Faculty of Social Sciences, Utrecht University, Prof. Karen Phalet

Portugal : Institute of Social Sciences, University of Minho, Braga, Prof. Maria Engrácia Leandro

Grande-Bretagne : Policy Studies Institute, University of Westminster, London, Dr. Maria Hudson

5. Financement et durée du projet

Le projet NEWS est financé par le sixième programme cadre de la Commission européenne, section Science et Société. Il a démarré le 1er janvier 2006 pour une durée de 24 mois.

6. Contact

Université Libre de Bruxelles
 


Institut de Sociologie
 

Groupe d’études et de recherches “Genre & Migration” (GEM)

Avenue Jeanne, 44  B- 1050 Brussels
Tel: ++ 32 2 650 33 62    Fax: ++ 32 2 650 33 35

Email: nouali@ulb.ac.be

http://www.ulb.ac.be/is/gem


Credits - last update 30/04/2007