PAI "Contemporary physical challenges for Heliospheric and AstRophysical Models (CHARM)"

De nombreuses régions de l'espace contiennent des nuages de particules chargées baignées dans un champ magnétique. Par exemple, le vent solaire est composé de particules libérées notamment lors d'éruptions solaires et qui voyagent dans l'espace, certaines en direction de la terre. D'un point de vue global, ce type de nuages de particules s'appelle un plasma et se comporte à grande échelle comme un fluide. La branche de la physique qui étudie le comportement de ce type de milieu est la magnéto-hydrodynamique.

Une des questions clefs étudiée dans ce PAI est la manière dont se répartit l'énergie au sein des différents tourbillons de matière qui composent un plasma comme le vent solaire.

Partenaire du PAI, le Service de Physique des systèmes dynamiques, Faculté des Sciences de l'ULB étudie les propriétés intrinsèques de ces milieux animés à différentes échelles spatiales et temporelles. En comprenant mieux ces propriétés, les physiciens espèrent répondre à des questions telles que comment se forment les éruptions solaires?, à quel rythme peuvent-elles éjecter des particules?, comment la magnétosphère protège-t-elle la terre de ces particules provenant du vent solaire?, à quel rythme les étoiles se forment-elles à partir de nuages de plasma? Le laboratoire de l'ULB développe également une forte expertise en modélisation numérique, permettant de simuler en détails des plasmas comme ceux rencontrés en astrophysique.

Coordonné par la KULeuven, le PAI compte des équipes de l'ULB, l'UGent, l'ORB-KSB, l'IASB-BIRA, Lu (Nl) et University of Durham (UK).

Site web

Bernard KNAEPEN

Faculté des Sciences

tel 02 650 5918, fax 02 650 5824,
http://homepages.ulb.ac.be/~bknaepen/

Campus de la Plaine

ULB CP231, boulevard du Triomphe, 1050 Bruxelles