ARC "Role of inflammation and tumor microenvironment in epithelial cancer"

Le rôle du système immunitaire dans le développement d'un cancer est une des thématiques les plus vastes et les plus étudiées en oncologie. Les chercheurs tentent, entre autres, d'éclaircir les facteurs qui permettent ou empêchent les lymphocytes, nos cellules immunitaires « défensives », de détecter et d'éliminer les cellules tumorales.

Cette ARC se focalise plus particulièrement sur les chémokines, des molécules « messagers » qui attirent les lymphocytes vers la tumeur. Au cours de ses recherches précédentes, l'équipe de Marc Parmentier - IRIBHM, Faculté de Médecine - a mis en évidence que la suppression du récepteur aux chémokines « chemR-23 » provoque l'apparition de cancers spontanés de la peau. En parallèle, le laboratoire de Cédric Blanpain - IRIBHM, Faculté de Médecine - observait l'expression de plusieurs chémokines dans la progression d'une tumeur de la peau.

C'est ce point commun qui rassemble aujourd'hui les deux équipes dans cette ARC: les chercheurs étudient le rôle de chemR-23 et son influence sur la progression des tumeurs de la peau. Ils vont aussi observer quelles sont les cellules immunitaires attirées par des chémokines sélectionnées et ce qui se passe lorsque celles-ci sont bloquées par des anticorps. L'étude impliquera des modèles animaux et se basera également sur des tumeurs d'origine humaine.

Les deux équipes, complémentaires, espèrent mettre en évidence des cibles clés pour de futurs projets thérapeutiques.

Jean-Yves SPRINGAEL

Faculté de Médecine

tel 02 555 4528(02 373 33 05), fax 02 555 4655,

Campus Erasme

ULB CP602, route de Lennik 808, 1070 Bruxelles