ARC "Discovery of the molecular pathways regulating pancreatic beta cell dysfunction and apoptosis in diabetes using functional genomics and bioinformatics"

Les deux formes majeures de diabète (diabètes de type 1 et de type 2 - DT1 et DT2) affectent 30 millions d'individus en Europe, diminuant leur espérance et leur qualité de vie. La prévalence de ces deux types de diabète est en constante augmentation et pourrait doubler au cours de la prochaine décennie. Tous les deux sont caractérisés par une perte progressive de la masse fonctionnelle de cellules beta pancréatiques et un accroissement anormal de leur apoptose (mort cellulaire). Toutefois, les mécanismes moléculaires régissant la perte des cellules beta fonctionnelles restent à éclaircir. On ignore, à ce jour, non seulement comment les gènes associés au risque de développer un diabète affectent la fonction et la survie des cellules beta, mais également comment ils pourraient être influencés par l'environnement pour induire la maladie (par exemple la glucolipotoxicité dans le DT2 et les infections virales dans le DT1).

Compte tenu de ces observations, l'ARC "Discovery of the molecular pathways regulating pancreatic beta cell dysfunction and apoptosis in diabetes using functional genomics and bioinformatics" a pour but d'utiliser la génomique fonctionnelle et des méthodes de biologie moléculaire et de bioinformatique de pointe afin d'identifier les signatures moléculaires et les voies de signalisation responsables des dysfonctionnements et de l'apoptose des cellules beta dans le diabète; et d'utiliser ces connaissances pour définir de nouvelles cibles thérapeutiques dans le but de préserver la masse de cellules beta.

Les promoteurs de cette recherche sont : Decio L Eizirik, Alessandra K Cardozo et Miriam Cnop du Laboratoire de Médecine expérimentale (Faculté de Médecine, ULB) ainsi que Gianluca Bontempi du Laboratoire d'Apprentissage Automatique (Faculté des Sciences, ULB).