ARC "Structural, biochemical and physiological analysis of amino acid transporters and sensors"

Les protéines de transport membranaire existent dans toutes les cellules vivantes et leur dysfonctionnement est à l'origine de plusieurs pathologies chez l'homme.

Le projet "Structural, biochemical and physiological analysis of amino acid transporters and sensors" a pour but de comprendre leur fonctionnement dans ses moindres détails: comment lient-elles leurs substrats, les acides aminés? Pourquoi s'associent-elles par deux dans la membrane (dimérisation)? Les chercheurs vont également se pencher sur la dynamique moléculaire de ces protéines qui est la clé de leur fonctionnement. Ils veulent aussi comprendre l'influence des lipides membranaires sur la structure et la fonction de ces protéines. Enfin, ils espèrent élucider les différents mécanismes de leur régulation qui sont fort complexes. Toutes ces questions seront abordées sur des protéines de la levure, un modèle d'étude de la cellule qui offre d'énormes avantages.

L'ARC réunis les équipes de Bruno André du Service de Physiologie Moléculaire de la Cellule (Faculté des Sciences, ULB), de Cédric Govaerts et de Martine Prévost du Service de Structure et Fonction des Membranes biologiques du Pr Goormaghtigh (Faculté des Sciences, ULB).