ARC "Modélisation d’interactions supramoléculaires basées sur des complexes réactifs"

Un des challenges de la nanoscience est la conception de matériaux intelligents, dont les propriétés optiques, électroniques ou mécaniques, par exemple, peuvent être ajustées pour répondre à divers stimuli.

Dans ce projet, l’équipe du Service de Physique des Systèmes complexes et Mécanique statistique va particulièrement s’intéresser à une classe de systèmes dans lesquels les interactions entre les composants unitaires (polymères ou nanoparticules par exemple) sont menées par des complexes réactifs cabable d’établir des liens supramoléculaires. En manipulant la température ou le pH, par exemple, les chercheurs peuvent modifier le nombre ou le type de ces liens et ainsi orienter les propriétés macroscopiques de ces matériaux. Les chercheurs de la Faculté des Sciences vont à la fois développer un canevas prédictif qui aidera le développement de nouvelles expériences.

Ces systèmes présentent de nombreux débouchés dans la science des matériaux, mais aussi pour le secteur biomédical : capable d’imiter les interactions entre récepteurs et ligands, ce système pourrait notamment ouvrir la voie à de nouvelles stratégies biomimétiques en fournissant un contrôle précis pour l’adsorption ciblée de médicaments.


Bortolo MOGNETTI

Faculté des Sciences

tel 02 650 5795,

Campus de la Plaine

ULB CP231, boulevard du Triomphe, 1050 Bruxelles