ARC "Understanding the contribution of AU-rich element (ARE)-mediated mRNA decay to the maintenance of skin and gut immune homeostasis"

La peau et l’intestin sont continuellement exposés à des stimuli environnementaux, notamment des microbes commensaux ou pathogènes. Il est essentiel pour notre corps de réguler le processus inflammatoire pour, d’une part, prévenir les infections et, d’autre part, éviter le développement de maladies inflammatoires, comme le psoriasis ou la maladie de Crohn.

Les précédentes recherches de Stanislas Goriely et son équipe ont démontré le rôle de la tristetraproline (TTP) dans le contrôle de l’inflammation. Cette protéine contrôle l’expression de médiateurs clés de l’inflammation, comme le TNF-a ou l’IL-23, en dégradant leurs ARNs messagers. Le projet actuel s’intéresse au rôle de cette molécule dans le contrôle de l’homéostasie de la peau et des muqueuses. Les chercheurs souhaitent approfondir cette relation entre TTP et l’inflammation au moyen de modèles murins et d’échantillons cliniques. Ils évalueront également le rôle de la flore microbienne intestinale et de la peau dans cette relation. Le projet permettra également de développer de nouveaux outils transgéniques pour observer la dégradation de certains ARNs messagers in vivo.


Stanislas GORIELY

Faculté de Médecine

fax 02 650 95 63,

Campus de Charleroi - Gosselies (Biopark)

ULB CP305, rue des Professeurs Jeener et Brachet 12, 6041 Charleroi (Gosselies)