Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Bernardo INNOCENTI (Chargé de cours - 2012)

Parcours

Né en 1976 à proximité de la magnifique ville de Florence, en Toscane, Bernardo Innocenti y a suivi ses études en polytechnique. Il décroche en 2002 un master en biomécanique à l'université de Florence. Son sujet de mémoire est consacré au développement d'un modèle numérique d'un cardiomyocyte. Il enchaîne alors avec un doctorat, qu'il décrochera en 2005, et se tourne vers l'orthopédie puisque son domaine de prédilection est à ce moment la hanche ! En étudier le fonctionnement pour améliorer les prothèses est en effet un défi passionnant qui le conduit rapidement vers l'industrie. Durant son doctorat déjà, il travaillait en parallèle dans une société de design orthopédique, jusqu'en 2007.

Durant quelques années, il va ensuite combiner ce poste avec un autre au sein du BioLAB (laboratoire de bio-ingénierie industrielle) de l'université florentine, où il s'attache au développement de modèles biologiques numériques et au design de prothèses. Il sera d'abord chercheur-assistant, ensuite professeur-assistant, axant son enseignement sur les biomatériaux et les dispositifs médicaux.

Mais les perspectives en Italie ne correspondant pas à l'ambition de ce bouillonnant chercheur, il rejoint notre pays en 2007, orientant sa carrière vers un domaine plus spécifique : le genou. Il intègre alors le European Center for Knee Research à Leuven, en tant que " Project manager for numerical Kinematics ", et la société Smith and Nephew. Tout comme il l'a fait pour la hanche, il cherche à mieux connaître ses mécanismes afin d'améliorer toujours les prothèses.

Ce qui est intéressant, c'est de voir la passion que cet ingénieur voue à la médecine. Pourquoi dès lors ne pas avoir choisi la voie de la chirurgie ou de la médecine ? " J'adore la biologie. J'aurais certainement pu être chirurgien. Mais j'avais un grand handicap pour suivre cette voie : j'ai une peur viscérale du sang ! J'ai donc choisi une voie parallèle, complémentaire, qui me permettait aussi d'assouvir ma passion pour les mathématiques. Avec la recherche qui s'ajoute à ce parcours, je me sens particulièrement heureux, et cette liberté est vitale pour moi. J'aime aussi l'idée de participer aux progrès que l'industrie va pouvoir réaliser, être au top et… communiquer ma passion aux étudiants ! "

Assoiffé de visibilité, il publie beaucoup et fait de multiples présentations lors de congrès. " Lorsque vous travaillez dans une entreprise, lorsqu'elle commercialise les projets sur lesquels vous avez travaillé, ce n'est pas vous qui êtes récompensé. Par contre, la recherche, c'est vous ! ".

Et depuis septembre 2012, il a rejoint le BEAMS (Bio, Electro And Mechanical Systems) de l'ULB, et enseigne la biomécanique aux étudiants ingénieurs de 2è année de master.

Marié à une Italienne, papa d'une petite fille, il se sent très bien en Belgique, même si le climat n'est pas comparable avec celui qu'il a connu en Toscane… S'il n'avait pas été ingénieur, il se serait bien vu designer. Et l'on connaît la réputation italienne en la matière ! En attendant il continue à se consacrer, en plus de son travail, à ses passions, comme les jeux vidéo, la BD, mais aussi la bonne cuisine !

Contacts

Bernardo INNOCENTI

Ecole polytechnique de Bruxelles

tel 02 650 3531,

Campus du Solbosch

ULB CP165/56, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles