Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Karel VANHAESEBROUCK (chargé de cours - 2012)

Parcours

Le théâtre, c'est devenu vital pour Karel Vanhaesebrouck, titulaire de la chaire en arts du spectacle vivant de l'ULB, depuis l'automne 2012. Pourtant, adolescent, rien ne semblait l'y destiner. " Quand j'avais 16 ans, je trouvais le théâtre ennuyeux, sans doute parce que j'y allais avec l'école et que le système scolaire ne faisait pas le choix des bons spectacles " se souvient-il, " La pièce Allemaal indiaan d'Arne Sierens a été un déclic pour moi : j'ai découvert un spectacle avec de la musique, de la danse, de l'énergie, de l'émotion… J'ai compris que le théâtre pouvait être la vie sur scène, j'ai découvert que la Flandre recelait de spectacles passionnants et d'artistes émouvants ".

Après des études en latin-grec au collège d'Oudenaarde, il s'inscrit à l'Université de Gand, en philologie germanique - " parce que j'avais eu un chouette prof de néerlandais qui nous faisait écouter des chansons de Bob Dylan et lire Hugo Claus. J'ai épousé sa fille quelques années plus tard " sourit-il. Diplômé, il réalise un master un études culturelles à la KUL et un 3e cycle en études théâtrales à l'Université d'Anvers qui l'amènera sur les bancs de l'Université de Paris 10. " Mon approche était plutôt anglo-saxonne, expérimentale, interdisciplinaire mais je manquais d'une rigueur historique. Je l'ai apprise en France " explique-t-il. Il devient assistant à l'école des arts RITS. " J'ai beaucoup discuté et travaillé avec des metteurs en scène, des acteurs, des techniciens et je me suis alors rendu compte que si j'avais un diplôme en études théâtrales, en revanche, j'ignorais tout de la pratique théâtrale ! Il est donc essentiel de s'immerger, d'aller à la rencontre des artistes qui nous fascinent et d'oser prendre le risque de participer au processus de création théâtrale. Cette démarche est au cœur de mes enseignements actuels " explique-t-il.

Il décroche alors une bourse et entame une thèse de doctorat en cotutelle Université de Paris 10-KUL. " J'ai étudié Racine, symbole du classicisme français du 17e siècle. Je n'ai pas entrepris une analyse littéraire mais bien l'étude des représentations d'une époque à travers un auteur. Je me suis intéressé au fantasme Racine, à la manière dont les metteurs en scène et les acteurs pensent Racine et projettent leur propre idée du classicisme " précise celui qui se définit aujourd'hui comme un historien de l'imaginaire culturel.

Sa thèse défendue en 2007, il est engagé en Faculté des Arts et Sciences sociales de l'Université de Maastricht. En parallèle, il mène un postdoctorat sur la théâtralité baroque, conjoint VUB-RITS. " J'ai écrit plusieurs articles et un livre (en préparation) à l'issue de ce travail de recherche. Ensemble avec d'autres collègues, j'ai aussi monté un festival à la Beursschouwburg. C'est ainsi que je conçois mon métier de chercheur et de professeur : produire non seulement des résultats académiques mais aussi des réalisations de terrain ".

En 2012, Karel Vanhaesebrouck est engagé à l'ULB en tant que chargé de cours.

Ses loisirs ? Ils sont parfois difficiles à distinguer du travail, lui qui passe trois à quatre soirées par semaine en salle de spectacle " parce que j'essaie de suivre l'art néerlandophone et mes anciens étudiants du Rits, je m'intéresse aussi à la sphère culturelle francophone ". Féru de lecture, ce papa de deux enfants est aussi un amoureux de la petite reine. " Je fais partie du club cyclotouriste de mon village, Schorisse dans les Ardennes flamandes. Dès le mois de mars, nous parcourons une septantaine de kilomètres tous les dimanches et nous terminons par l'apéro " précise-t-il, amusé, " Je passe aussi un peu de temps au jardin : mon épouse imagine et crée tandis que moi, je suis la force brute qui abat le travail préparatoire lourd ".

Contacts

Karel VANHAESEBROUCK

Fac Lettres, Traduction et Communication

tel 02 650 4457,

Campus du Solbosch

ULB CP103, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles