Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Valérie PIETTE (Premier Assistant - 2001)

Parcours

Depuis plusieurs années, une partie de mon travail scientifique est consacrée à développer l'histoire des femmes à l'Université libre de Bruxelles et à l'insérer dans un cadre d'histoire économique et sociale comparée. Ma thèse de doctorat, et les publications qui l'accompagnent s'inscrivent dans un courant de recherche initié à l'ULB depuis 1988, qui a conduit à la création du Groupe Interdisciplinaire d'Etudes sur les Femmes (GIEF) en 1989 et à la publication d'une revue, Sextant, à laquelle je collabore activement.

Dans ma thèse, qui a été publiée à l'Académie en 2000, j'ai tenté de croiser histoire sociale, histoire économique, histoire politique et histoire des mentalités, sur une longue période (deux siècles) tout en traitant d'un thème, la domesticité, qui permettait d'aborder la réalité quotidienne du travail, les rapports entre les classes et entre les sexes, mais aussi l'identité au travail et ses représentations dans la société.

L'étude d'une profession d'emblée fortement féminisée a conforté l'intérêt de l'histoire des femmes pour l'histoire tout court. En outre, cette discipline reste prioritaire, étant donné d'une part son extraordinaire essor à l'étranger et l'intérêt manifesté par l'Union européenne pour toutes les recherches en matière d'égalité, et d'autre part sa relative faiblesse dans les milieux académiques belges. Au cours de cette année, j'ai surtout tenté d'intensifier les contacts internationaux, une partie de ceux-ci trouveront leur consécration dans un colloque international organisé à l'ULB en décembre 2001 et concernant les liens entre domesticité, professionalisation et immigration.

Par ailleurs, mes activités de recherche proprement dites s'organisent actuellement autour de trois projets collectifs :

  • 1. La participation à un Dictionnaire d'Histoire des Femmes de Belgique, projet soutenu par le FNRS et qui aboutira au début 2003.

  • 2. Les femmes et la guerre : et tout particulièrement la poursuite de contacts avec un groupe de sociologues CNRS (Université de Nantes) qui ont déjà donné lieu à une rencontre en juin 2001.

  • 3. Les femmes et la ville : poursuite des travaux entrepris dans le cadre d'un projet de recherches Bruxelles-Montréal (CEC). Ces recherches constituent le prolongement d'un projet précédent qui a permis une collaboration étroite entre l'ULB et l'Université de Provence et a donné lieu à deux rencontres internationales et deux publications. Actuellement, il constitue une des priorités du Ministère ayant en charge la Politique de la ville et il paraît fondamental que l'université développe son expertise dans ce domaine. Des liens avec l'université de Tours, qui met parallèlement sur pied un groupe de travail analogue, sont envisagés.

Thèse

Servantes et domestiques: des vies sous condition. Essai sur la domesticité 1789-1914. (publiée le 18/12/1998)

Contacts

Valérie PIETTE

Faculté de Philosophie et Sc. sociales

tel 02 650 3808,

Campus du Solbosch

ULB CP133/01, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles