Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Patrick MARDULYN (Chercheur Qualifié - 2001)

Parcours

L'évaluation de l'état de la biodiversité ainsi que de son évolution suite à l'impact des activités humaines sur l'environnement (par exemple, la fragmentation de l'habitat) est une tâche urgente et nécessaire au développement durable. Cette évaluation doit s'accompagner d'une meilleure compréhension des mécanismes naturels qui génèrent la diversité biologique. Dans ce but, la facilité accrue avec laquelle il est possible aujourd'hui de déchiffrer le génome des organismes (c'est-à-dire de déterminer la séquence des bases de leurs molécules d'ADN), combinée au développement de la théorie de la coalescence (qui concerne les traitements mathématiques et statistiques des généalogies de gènes et étudie l'impact de l'évolution des populations sur la structure de ces généalogies) fournissent un outil de choix. En combinant deux types d'information, d'une part la répartition géographique de la diversité génétique et d'autre part les relations évolutives entre les individus (décrites par les généalogies de gènes), il est possible de reconstruire l'histoire des mouvements des populations qui est à l'origine de la répartition actuelle de la diversité génétique. Cette nouvelle approche, dite " phylogéographique ", permet de mieux comprendre les mécanismes de l'évolution qui sont à la base de la diversification du monde vivant, en particulier l'apparition de nouvelles espèces.

Mon travail de recherche consiste à tester expérimentalement différentes méthodes phylogéographiques, et à utiliser ces techniques pour explorer les mécanismes de diversification de quelques espèces modèles, notamment des insectes herbivores, un des constituants majeurs de la biodiversité. Une partie importante de ces recherches consiste à isoler des marqueurs moléculaires appropriés, c'est-à-dire permettant la mise en évidence de la diversité présente au sein d'une population ou d'une espèce. Ces travaux devraient contribuer à une meilleure compréhension des mécanismes de l'évolution qui génèrent la diversité biologique, ainsi qu'à l'identification des paramètres responsables de la survie ou de la disparition d'une espèce ou d'une population.

Thèse

Phylogénie du genre Gonioctena (Coleptera; Chrysomelidae) basée sur des caractères moléculaires (allozymes et séquences d'ADN mitochondrial). Evolution des associations spécifiques avec les plantes hôtes et de la défense des larves (publiée le 27/02/1996)

Contacts

Patrick MARDULYN

Faculté des Sciences

tel 02 650 2649, fax 02 650 2445,

Campus du Solbosch

ULB CP160/12, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles