Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Ivan JABIN (Chargé de cours - 2009)

Parcours

Après des études secondaires et de premier cycle universitaire au Havre, Ivan Jabin s'installe pour quelques années à Paris, le temps de faire un DEA en chimie organique à l'Université de Paris VI. C'est dans cette université, à l'Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles (ESPCI) qu'il élabore, sous la direction du Dr. M. Pfau, et défend (en 1996) une thèse de doctorat de chimie organique consacrée à la synthèse asymétrique de composés naturels.

La suite du parcours, un postdoctorat, se fait aux Etats-Unis, à Lehigh University, de 1996 à 1998, à la faveur d'une bourse du laboratoire invitant qui l'engage, sur profil, pour une recherche sur la synthèse de nouveaux agents photo-thérapeutiques. L'opportunité d'un second postdoc le réaiguille vers la France, au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM). Ivan Jabin y est accueilli, pour un an, au Laboratoire de Sciences nucléaires, auprès des Prof. A. Guy et J. Foos. Il y fait ses premiers pas en chimie supramoléculaire. Il s'attelle en effet à une recherche sur la synthèse de ligands macro-cycliques pour séparer actinides et lanthanides.

En septembre 1998, il revient en terre normande pour occuper, jusqu'en 2006, un poste de maître de conférences et de directeur d'un groupe de recherche en chimie supramoléculaire, à l'Université du Havre. Il postule, à l'automne 2006, un mandat de Chargé de cours à l'ULB, qui aboutit, en octobre 2009, à sa nomination définitive. Il reprend à l'Université Libre de Bruxelles le Laboratoire de Chimie Organique.

Ses enseignements concernent au niveau master la stratégie de synthèse, la chimie organique et les récepteurs moléculaires - cours partagé avec le Prof. Michel Lhumer. Il assure également un cours de chimie organique pour le premier cycle.

En recherche, il s'investit en chimie supramoléculaire, dans l'analyse, l'application, et dans la synthèse, partie de ses travaux qui lui vaut une belle reconnaissance au niveau international. Ses domaines de recherche couvrent la synthèse et l'étude de récepteurs moléculaires dérivés de calix(6)arenes (molécules en forme de vase). Recherche fondamentale dont les applications sont diverses : mise au point de capteurs, de détecteurs, sondes pour la chimie environnementale, modélisation d'enzymes, mise au point de colonnes de chromatographies. Les applications se font notamment avec les universités de Namur et de Mons et à l'international avec la France et l'Italie. La mise au point de capteurs et de modèles supramoléculaires de métallo-protéines s'inscrivent dans des collaborations et publications avec les universités de Paris V (Prof. Reinaud), de Brest (Prof. Le Mest) et de Rennes (Prof. Hapiot). Ivan Jabin participe également avec Kirstin Bartik à un réseau COST.

Il vient de déposer un projet ARC avec ses collègues Kirsch-Demesmaeker et Moucheron, sur la synthèse et l'étude de complexes calixarène-ruthénium, et collabore également sur la synthèse de lipides cationiques avec le Laboratoire Structure et Fonction des Membranes biologiques, et d'agents anti-cancéreux avec le Laboratoire de Toxicologie de l'ULB. Il entend poursuivre sur les mêmes thématiques dans les années à venir, et développer des applications concrètes qui pourraient aboutir à des dépôts de brevets. En comparaison du système universitaire français, il trouve que le système belge est plus dynamique et attirant car il permet à un jeune académique d'acquérir son indépendance et de monter son propre groupe de recherche. Néanmoins, il regrette qu'en Belgique il n'y ait pas ou peu de postes définitifs pour des personnes qualifiées de statut intermédiaire entre les Professeurs et les doctorants. De tels postes s'avèrent utiles dans les disciplines expérimentales.

MENAND, Mickaël, LEROY, Axel, MARROT, Jérôme, LUHMER, Michel, JABIN, Ivan - Induced-Fit Encapsulation by a 1,3,5-Alternate Calix[6]arene. In: "Angew. Chem. Int.", 48, 2009, pp. 5509-5512.

LE GAC, Stéphane, MARROT, Jérôme, REINAUD, Olivia, JABIN, Ivan - Allosterically coupled double induced fit for a 1+1+1+1 self-assembly of a calix[6]tris-amine, a calix[6]tris-acid and their respective guest. In: "Angew. Chem., Int.", 45, 2006, pp. 3123-3126.

REINAUD, Olivia, LE MEST, Yves, JABIN, Ivan - Models of metallo-enzyme active sites - Calixarenes and enzyme mimicry. In: "Calixarenes in the Nanoworld", eds. J. Vicens and J. Harrowfield, Springer-Verlag, 2006, Chapitre 13, pp. 259-285.

DARBOST, Ulrich, RAGER, Marie-Noëlle, PETIT, Samuel, JABIN, Ivan, REINAUD, Olivia - Polarizing a hydrophobic cavity for the efficient binding of organic guests: the case of calix[6]tren, a highly efficient and versatile receptor for neutral or cationic species. In: "J. Am. Chem. Soc.", 127, 2005, pp. 8517-8525.

Contacts

Ivan JABIN

Faculté des Sciences

tel 02 650 3537, fax 02 650 2798,

Campus du Solbosch

ULB CP160/06, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles