Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

François HORLIN (Chargé de cours - 2009)

Parcours

Au terme de ses humanités au Collège St-Michel à Bruxelles, François Horlin s'oriente vers des études d'ingénieur à l'Université catholique de Louvain. Il s'engage ensuite, de 1998 à 2002, grâce à une bourse FRIA, dans un doctorat visant à optimiser les paramètres d'un système de communication fondé sur la technologie CDMA (code-division multiple access).

En septembre 2002, il quitte l'UCL pour l'IMEC (Inter-University Micro-Electronic Center) à Leuven où il pilote un projet de développement d'un système de communication sans fil, en collaboration avec l'entreprise Samsung Korea. Son portfolio d'activités prévoit également la stimulation de l'équipe de doctorants et la définition d'une stratégie à long terme pour le groupe (1).

En janvier 2007, François Horlin opte pour la carrière académique en devenant Chargé de cours à l'ULB. Cette décision repose sur le désir de partager ses connaissances et d'enseigner, d'élargir son champ d'investigation et de donner une dimension plus sociale à sa carrière. La nomination définitive en octobre 2009 confirme son sentiment que l'Université lui donne l'autonomie et la capacité à développer son propre projet, en dehors de toute pression commerciale.

Il assure trois enseignements dans le domaine des télécommunications digitales : Modulation et codage, Télécommunications numériques et Projet de télécommunications, au niveau du deuxième cycle. Il s'investit, avec son collègue Philippe De Doncker, dans un projet d'enseignement intégré qui amène les étudiants de l'Ecole polytechnique à construire et simuler un système de communications récent, en abordant les différents blocs successivement dans chacun des cours.

Il a mis sur pied, pour les étudiants de la Faculté des Sciences sociales et politiques et de la Solvay Brussels School of Economics and Management, un séminaire industriel, avec des intervenants du monde de la production, sur des questions actuelles de télécom.

Rattaché au service OPERA (Optique, Photonique, Electromagnétisme, Radio-communications, Acoustique) dirigé par le Prof. Philippe Emplit, François Horlin fait partie du Groupe " Communication sans fil ", avec Philippe De Doncker.

Ses travaux de recherche portent sur les solutions en traitement de signal pour des systèmes de communication émergents permettant d'accroître d'un ordre de grandeur les débits d'information offerts aux utilisateurs et visant spécifiquement à l'intégration du système et à l'implémentation des terminaux. La thèse lui a donné le sens de la rigueur, le passage par IMEC le choix des thématiques et la sensibilisation à l'aspect " implémentation ".

Il compte déposer un projet ARC, à composante " santé ", pour étudier le développement de techniques visant à réduire la puissance des ondes générées par les réseaux sans fil à l'intérieur des habitations. Le projet comptera un volet économique qui sera mené en collaboration avec Bram De Rock d'ECARES-ULB. L'interdisciplinarité est, de fait, importante pour François Horlin dont les travaux sur le traitement de signal pour réseaux de télécommunications sont complémentaires des investigations de Philippe De Doncker sur la caractérisation et la modélisation du canal de propagation de ces signaux. Ils font appel, en outre, aux compétences en optique de Philippe Emplit et de Marc Haelterman.

La dimension internationale n'est pas étrangère à ses projets collaboratifs, via IMEC d'abord où il est toujours promoteur de doctorants, et au travers de deux comités de conférences : l'un comme membre du comité de direction du " IEEE Benelux signal processing chapter ", organisation de référence pour les ingénieurs électriciens, et l'autre comme membre du " WIC-Wetenschap voor informatie en Communicatietheorie " également au niveau du Benelux.

Les objectifs de François Horlin pour le futur seraient de disposer d'une équipe de 4 à 6 doctorants comme promoteur principal, et dans un délai de 5 à 10 ans de faire de son équipe un centre d'excellence en traitement de signal. Il accorde beaucoup d'importance également à l'enseignement et à la participation à l'institution. Il a endossé la charge du secrétariat de jury en master, premier jalon pour découvrir le fonctionnement de l'institution !

(1) Il a maintenu des relations scientifiques avec IMEC et a publié en 2008 un livre (relayé largement dans les milieux spécialisés) avec un chercheur du centre : HORLIN, François, BOURDOUX, André - Digital compensation for analog front-ends : a new approach to wireless transceiver design. John Willey and Sons, 2008.

Contacts

François HORLIN

Ecole polytechnique de Bruxelles

tel 02 650 6741,

Campus du Solbosch

ULB CP165/81, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles