Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Ilan TOJEROW (Premier Assistant - 2012)

Parcours

A 18 ans, Ilan Tojerow quitte la Belgique pour étudier les sciences économiques et politiques à l'Université Hébraïque de Jérusalem. Il n'arrive pas en terre inconnue puisqu'il a vécu plusieurs années en Israël durant son enfance : " Je souhaitais faire un bachelier à l'étranger. Mon choix s'est porté sur l'Université de Jérusalem car je connaissais déjà un peu le pays et la langue. Toutefois, suivre le programme de cours entièrement en hébreu a été un vrai challenge !", se souvient-il. En 2001, il rejoint l'Université de Sussex en Angleterre où il suit un master en Economie européenne.

Une fois son diplôme en poche, Ilan Tojerow rentre à Bruxelles et intègre le Département d'Economie appliquée (DULBEA) de la Solvay Brussels School of Economics and Management. Il collabore alors à un vaste projet de la Commission européenne visant à mieux comprendre la structure des salaires et les performances des firmes. En 2003, il entame une thèse de doctorat sous la direction des professeurs Robert Plasman et François Rycx : " Mon étude se fondait sur les caractéristiques des firmes pour expliquer la différence salariale entre hommes et femmes. Ici encore, j'ai cherché à analyser les disparités salariales au regard des performances des firmes ", indique le chercheur.

Après son doctorat, Ilan Tojerow conduit une série de recherches en collaboration avec la Banque Nationale de Belgique. Cette période est également l'occasion pour lui de s'initier à des activités d'enseignement en assurant la suppléance du cours d'économie du travail à l'UCL. En 2009, il obtient un mandat de chargé de recherches du FNRS. En outre, une bourse Fullbright lui permet de rejoindre le prestigieux Département d'économie de l'Université de Berkeley en Californie et d'y poursuivre ses recherches : " J'ai notamment travaillé sur le lien entre commerce international et dispersion des salaires ainsi que sur les effets de débordements entre les revenus négociés collectivement dans le secteur public et ceux obtenus individuellement dans le privé ", explique Ilan Tojerow.

L'année 2011 marque son retour au sein de l'ULB. Depuis, il mène en parallèle de nombreuses recherches : " Une partie de mon travail est consacrée à la mobilité intergénérationnelle. Plus précisément, je cherche à déterminer dans quelle mesure les caractéristiques socio-économiques des parents jouent un rôle dans le parcours professionnel des enfants. Je suis aussi sur le point de commencer une étude en collaboration avec la Banque nationale de Belgique consacrée à la dynamique du surendettement des ménages ", présente le chercheur.

Ilan Tojerow vient tout récemment d'être nommé Premier Assistant au sein de la Solvay Brussels School of Economics and Management. Ce nouveau mandat va lui permettre d'intensifier ses activités d'enseignement, ce dont il se réjouit fortement. De surcroît, il lui tient également à cœur de s'investir davantage dans la collaboration interdisciplinaire entre chercheurs et professeurs de l'université.

Malgré son engagement, l'université n'est pas le seul terrain de jeu d'Ilan Tojerow : il pratique le basket-ball en amateur depuis son enfance. Dans un tout autre registre, il apprécie énormément la littérature : Mémoire d'Hadrien de Marguerite Yourcenar et Shantaram de Gregory David Roberts comptent parmi ses romans favoris.

Contacts

Ilan TOJEROW

Faculté Solvay Brussels School - E.M.

tel 02 650 4119, fax 02 650 3825,

Campus du Solbosch

ULB CP114/02, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles