Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Ludovic HENNEBEL (Chercheur qualifié - 2009)

Parcours

A 18 ans, à l'âge du grand tournant vers les études supérieures, Ludovic Hennebel choisit l'ULB pour ses caractéristiques prometteuses de liberté qui conviennent bien à son caractère et à son sens de l'autonomie. Pari gagné puisqu'une fois inscrit en droit, il est attiré très rapidement par l'engagement étudiant et organise des conférences-débats sur des sujets d'actualité, en particulier sur les droits de l'homme qui deviendront sa matière de prédilection.

Diplôme en poche, Ludovic Hennebel part en Angleterre pour y poursuivre un LL.M sur les droits de l'homme, sous la direction du Prof. Malcolm Shaw de l'Université de Leicester. Il opte ensuite pour un stage, aux Etats-Unis, où il passe de la théorie à la pratique en s'engageant auprès d'organisations non gouvernementales de défense des droits fondamentaux. En 2001, il décroche le très compétitif diplôme de l'Institut René Cassin, décerné au terme d'un concours réputé.

Il rejoint, à ce moment, grâce à un soutien du FNRS, le Centre Perelman de Philosophie du Droit dirigé par Benoit Frydman et s'investit dans des projets de recherche sur les droits de l'homme. Il obtient notamment des subventions de la Région de Bruxelles-Capitale pour un projet de bibliothèque virtuelle sur les Droits de l'homme. Cette base de données, français/anglais, est consultée aujourd'hui par plusieurs milliers de visiteurs par mois ! Ce projet l'amènera à se pencher sur la question de la classification des droits et libertés et à publier, en 2004, aux Editions Bruylant avec Emmanuele Bribosia un ouvrage collectif " Classer les droits de l'homme ".

Ludovic Hennebel choisit de travailler sur la situation des droits de l'homme hors Europe, notamment en Amérique latine, et s'interroge sur la dialectique entre les systèmes régionaux de protection des droits de l'homme et le système universel mis en place au sein des Nations Unies. Son co-promoteur de thèse, le Brésilien Antonio Cançado Trindade, actuel Juge à la Cour internationale de Justice et ancien Président de la Cour interaméricaine des Droits de l'Homme, l'invite à affiner ses hypothèses de recherche en travaillant directement à la Cour interaméricaine à San José du Costa Rica.

Ludovic Hennebel y restera une année en 2003 pour ensuite revenir à Bruxelles et achever sa thèse de doctorat début de l'année 2005. Il publiera dans la foulée deux monographies de référence (1).

Après son doctorat, Ludovic Hennebel poursuit ses travaux au Centre Perelman en tant que Chargé de recherche, dans le cadre d'un contrat Prospective Research in Brussels, sur les effets de la globalisation sur les droits de l'homme. Il s'intéresse en particulier à la responsabilité des entreprises multinationales dans les violations des droits de l'homme ou, plus généralement à la question de l'accès à la justice à l'ère globale et à celle de l'émergence d'un droit transnational ou global des droits de l'homme. Lauréat d'une bourse B.A.E.F., il quitte la Belgique en 2007 pour rejoindre la Faculté de droit de l'Université de New York où il poursuit ses recherches avec le Prof. Philip Alston, par ailleurs représentant spécial aux Nations Unies sur les exécutions extrajudiciaires. Au terme de cette année outre-Atlantique, Ludovic Hennebel revient à l'ULB dans le cadre d'un contrat de collaborateur scientifique au FNRS. Il met à profit cette année de recherche pour mener de front plusieurs projets collectifs. Aussi, sa liste de publications s'enrichira, à l'automne prochain, de trois ouvrages collectifs dont il assure la co-direction : " Juger le terrorisme dans l'Etat de droit " (Bruylant) ; " Exceptionnalisme américain et droits de l'homme " (Dalloz); et " Le particularisme interaméricain des droits de l'homme " (Pedone).

Nommé Chercheur qualifié au FRS-FNRS à partir d'octobre 2009, L. Hennebel entend poursuivre ses travaux sur l'émergence d'un droit transnational des droits de l'homme et sur l'hypothèse de la formation d'un droit global, projet collectif clef du Centre Perelman, mené avec Benoit Frydman et Gregory Lewkowicz. Il souhaite en outre développer des projets de recherche européens, et s'intéresse notamment à la question de la justice et des droits de l'homme dans les pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine).

Sur le plan de l'enseignement, il donne cours à l'Institut d'études politiques de Paris sur le droit international des droits de l'homme et sur la justice globale, et assure la suppléance de B. Frydman pour le cours de théorie du droit à l'ULB. Il souhaite contribuer au développement du cursus droits de l'homme de l'ULB et s'investir dans la mise en place d'une clinique transnationale des droits de l'homme offrant des enseignements fondés sur la pratique.

Parallèlement à ses activités universitaires, et en complément de celles-ci, Ludovic Hennebel co-dirige, avec Gregory Lewkowicz, également chercheur au Centre Perelman, l'Institut Magna Carta, une organisation non gouvernementale de promotion scientifique des droits de l'homme. En son sein, des projets engagés et d'envergure internationale sont conduits, souvent, en étroite collaboration avec l'ULB. Ainsi, Magna Carta participe au 7e programme-cadre européen ATLAS sur le droit humanitaire et coordonne un projet européen sur la perspective transatlantique de la lutte contre le terrorisme avec l'Université de New York, l'Université de Vienne, l'Université Paris 1 Sorbonne et le bureau des Nations Unies UNODC. Bruxelles en accueillera le colloque final en décembre prochain.

(1) La Convention américaine des droits de l'homme : Etendue des droits et libertés et mécanismes de protection. Institut International des Droits de l'Homme, Bruxelles, Bruylant, 2007. La jurisprudence du Comité des droits de l'homme des Nations Unies : Etendue des droits et libertés du Pacte international sur les droits civils et politiques et mécanisme de communication individuelle, Collection " Droit et Justice ", Bruxelles, Bruylant, 2007.

Contacts

Ludovic HENNEBEL

Faculté de Droit et de Criminologie

tel 02 650 4716, fax 02 650 4007,

Campus du Solbosch

ULB CP132, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles