Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Olivier HARDY (Chercheur qualifié - 2004)

Parcours

J'ai suivi mes études d'ingénieur agronome à Gembloux, avant de retourner à Bruxelles pour ma thèse. Celle-ci se penchait sur une espèce de plante pouvant présenter plus de deux jeux de chromosomes. J'observais plus particulièrement la diversité génétique et la répartition de ces différents types de plantes en Belgique, en essayant d'expliquer quelles étaient leurs relations génétiques. Par après, j'ai entrepris deux post-doctorats à Montpellier, avant d'obtenir un mandat de chargé de recherche FNRS au Jardin Massart. L'essentiel de mon programme consistait à y collaborer avec des instituts Français - basés en Guyane française - à propos de la diversité génétique au sein des forêts tropicales. Cela restait dans la continuité de ma thèse.

Mon post-doctorat FNRS de trois ans me permettait déjà d'envisager de façon satisfaisante un travail expérimental ainsi que mes publications. Par contre, cela n'autorise pas de considérer un programme de recherche à plus long terme, et ce statut précaire complique l'intégration aux réseaux de collaboration. La nomination de chercheur définitif ouvre pas mal de portes et permet surtout de prendre quelques risques supplémentaires en se libérant de la course à la publication. Jusqu'à maintenant, je travaillais essentiellement en génétique des populations. J'observais, par exemple, la distribution des gènes au sein des populations d'une espèce. Ce sont donc des études de la biodiversité mais au niveau intra espèce. À présent, j'aspire à développer ce qu'on appelle l'écologie des communautés, où on s'intéresse également à la biodiversité mais à un niveau d'organisation supérieur. Il s'agit donc d'observer et comprendre la distribution des espèces au sein d'une communauté. Mon souhait est d'investiguer les imbrications entre la génétique des populations et l'écologie des communautés. J'espère ainsi exercer des transferts théoriques entre les deux domaines.

On y observe ce qu'on appelle des patrons d'organisations, des distributions géographiques particulières issues de l'histoire des populations. L'intérêt de ce genre d'étude est donc de comprendre quels sont les facteurs ayant provoqué ces répartitions, et éventuellement reconstruire le passé pour retrouver ces facteurs. Par exemple, si on cartographie une forêt tropicale, on constate que les espèces d'arbres s'organisent d'une certaine manière, et différents facteurs, exogènes ou endogènes, ont pu générer cet ordre. Mais quelle en est la cause ? Est-elle adaptative ou non ? Une partie de l'ordre observé est certainement d'origine adaptative mais je pense néanmoins que les processus aléatoires jouent un rôle important. Pour mes recherches, je m'attache à faire l'interface entre des aspects théoriques de modélisation et des études expérimentales. Je pense développer ceci en milieu tropical avec les communautés d'arbres, mais également dans un laboratoire de zoologie que je viens de rejoindre et qui travaille sur des questions similaires du côté animal.

Dans le cadre du FNRS, c'est essentiellement le dossier publication qui est le critère de sélection. Mais en dehors de ces nominations, pour avoir du poids, tout dossier doit généralement contenir une liste des publications. C'est à la fois sain, dans le sens où les publications sont un critère de qualité, mais c'est également loin d'être idéal, car cela peut orienter les recherches vers des aspects " publiables ", et de fait créer des déséquilibres entre certains types de recherches ou entre disciplines scientifiques. À mon sens, ce n'est pas le seul facteur important de décision.

Thèse

Structure spatiale de la variation génétique et relations entre cytotypes dans des populations d'un complexe polyploïde : Centaurea jacea L (publiée le mars 2000)

Contacts

Olivier HARDY

Faculté des Sciences

tel 02 650 6585, fax 02 650 2445,

Campus du Solbosch

ULB CP160/12, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles