Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Sophie VAN ECK (Chercheur Qualifié - 2003)

Parcours

Les étoiles nous concernent bien davantage que ce que l'on imagine compte tenu de leur éloignement. Chaque atome de notre corps s'est un jour trouvé à l'intérieur d'une étoile. Il en est ainsi pour le fer de notre sang, pour l'oxygène que nous respirons, le calcium de nos os. Tous ces éléments furent produits par fusion de noyaux au c?ur d'étoiles. Ce processus de formation de noyaux se nomme nucléosynthèse. Vers la fin de leur vie, les étoiles expulsent la majeure partie de leur contenu dans l'espace interstellaire. Puis cette matière se condense à nouveau pour former de nouvelles générations d'étoiles. La compréhension des différents processus de nucléosynthèse par les étoiles constitue un domaine de recherche très actif, tant du point de vue théorique qu'observationnel.

De nombreux éléments lourds sont ainsi fabriqués par des étoiles de masse à peu près similaire à celle du Soleil, vers la fin de leur vie, lorsqu'elles sont devenues des étoiles géantes dont le rayon peut atteindre 500 rayons solaires. Ma recherche est centrée sur l'étude observationnelle de ces étoiles, et la comparaison des observations avec les prédictions élaborées par les théoriciens.

La théorie prédit par exemple une nucléosynthèse si efficace chez les étoiles géantes formées tôt dans l'histoire de la Galaxie qu'elles fabriqueraient en abondance un élément aussi lourd que le plomb. Un programme d'observation spectroscopique, entrepris à l'Observatoire Européen Austral (Chili), a permis la détection d'étoiles à plomb, qui possèdent effectivement une grande abondance de plomb par rapport à tous les autres éléments lourds. La poursuite de programmes d'observation de ce type permettra d'étudier des étoiles formées plus tôt encore, tant dans notre Galaxie que dans les galaxies satellites, et de comparer ainsi les abondances de nombreux éléments dans des systèmes dont les histoires sont très différentes.

Thèse

Binary intruders among peculiar red giant stars (publiée le 15/10/1999)

Contacts

Sophie VAN ECK

Faculté des Sciences

tel 02 650 2863, fax 02 650 4226,

Campus de la Plaine

ULB CP226, boulevard du Triomphe, 1050 Bruxelles