Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Dragomir MILOJEVIC (Chargé de cours - 2009)

Parcours

Originaire de Yougoslavie, Dragomir Milojevic est en dernière année d'études d'ingénieur, lorsque, en 1991, la guerre civile éclate. Il fuit son pays natal et, après un détour par Paris, arrive à Bruxelles. Il s'y fixe et se consacre à l'apprentissage du français pendant un an. Il est ensuite admis à l'Ecole polytechnique de l'ULB pour y effectuer les deux dernières années du grade, études qu'il mène en parallèle avec une activité de subsistance.

Au terme du cursus, il entre au Laboratoire des Systèmes Logiques et Numériques pour y effectuer un travail de recherche dans le domaine des architectures systoliques appliquées au traitement d'images. Il décroche ensuite une bourse de la Région Wallonne, FIRST-Université, pour travailler sur le traitement d'images appliqué à la métallurgie. Une opportunité se présente alors - un projet de recherche du Ministère de la Défense sur le déminage humanitaire avec une bourse financée par l'Ecole Royale Militaire. L'ULB la saisit et en confie l'exécution à Dragomir Milojevic qui oriente ses travaux sur l'utilisation des images thermiques des sols pour repérer la présence de mines.

L'incidence du conflit dans l'ex-Yougoslavie pèsera sur sa destinée bien au-delà de son exil. Considéré comme un déserteur, il ne redeviendra un citoyen à part entière qu'en acquérant la nationalité belge en 1999. Ce statut lui permet de décrocher un poste d'assistant chez le Prof. Philippe Van Ham et d'entamer une thèse sur le développement des architectures numériques parallèles reconfigurables. Le sujet de l'accélération du calcul vise différents domaines d'application : l'image, à laquelle Dragomir Milojevic se consacrera pendant son doctorat, la vidéo ensuite.

En parallèle, il collaborera également avec la Faculté agronomique de Gembloux qui a mis au point des algorithmes destinés au contrôle automatisé de qualité des carottes par le biais de l'image. Dragomir Milojevic est sollicité pour palier la lenteur du traitement des images par ordinateur et en accélérer le rythme. Cette recherche donnera lieu à la création d'une spin-off en 2002, avec le soutien de la Région Wallonne.

En 2005, Il entame un postdoc à IMEC, centre de recherche de niveau mondial en nanotechnologie et microélectronique à Leuven, et auquel il reste actuellement lié en tant que chercheur invité. Il se consacre à la recherche dans le domaine des systèmes complexes de calcul et des réseaux de communication pour les circuits intégrés (1) (2). Depuis la fin de 2007, il y travaille dans le domaine de la conception de circuits intégrés en 3 dimensions. La recherche dans ce domaine l'amène à être sollicité à plusieurs reprises dans le courant de l'année 2009 en tant qu'orateur invité (3).

A l'ULB, Dragomir Milojevic dirige un groupe de chercheurs travaillant dans le domaine de l'électronique embarquée numérique au sein du département " Bio-, Electro- And Mechanical Systems " (BEAMS). Il dirige également une équipe de chercheurs à IMEC, parmi lesquels certains doctorants travaillent en cotutelle avec l'ULB. Cette double expérience lui apporte une immense satisfaction, favorisant d'une part des relations approfondies avec le monde industriel, lequel resterait inaccessible sans cet ancrage à IMEC, mais lui assurant d'autre part, grâce à son statut académique au sein de l'ULB, un cadre de recherche et de réflexion indépendant. " L'Université libre de Bruxelles porte bien son nom " commente-t-il. Il apprécie qu'elle soit et reste un lieu d'accès à tous, d'ouverture aux idées, de pensée critique et de dialogue.

Ses travaux collaboratifs l'ont amené à nouer des liens avec l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), où il a séjourné 3 mois durant sa thèse et avec l'Université de Tampere en Finlande, où il a également séjourné 3 mois en 2008. En septembre 2009, il accueille pour un an un collègue finlandais, grâce aux bourses du Bureau des Relations Internationales et de la Coopération (BRIC) de l'ULB et de la Région Bruxelloise, et négocie avec le gouvernement finlandais un cadre structuré d'échanges réguliers. Il poursuit également des collaborations académiques avec l'Université Technique d'Athènes dans le domaine de la conception des circuits intégrés en 3 dimensions. Dans le cadre de cette collaboration, il participe à la rédaction d'un nouveau livre (4). Parmi ses collaborations internationales on peut également citer l'Université de Braunschweig, avec laquelle il vient de déposer un projet européen de recherche dans le cadre du 7ème PCRD concernant la conception et l'implémentation des systèmes temps-réel utilisant des architectures multiprocesseurs. Dragomir Milojevic est membre de plusieurs comités de programme de conférences internationales dans son domaine. En 2008, il a organisé une conférence de ce niveau à l'ULB. Il est également membre de plusieurs comités de lecture de revues scientifiques, exerçant régulièrement l'activité de peer-reviewing.

Chargé de cours depuis trois ans, il assure des enseignements dans les domaines suivants : Circuits logiques et numériques, Architectures numériques avancées et Automates programmables.

Demain, avec sa nomination définitive, il aimerait consolider ce qu'il a entrepris et étoffer son équipe de recherche à l'ULB. Il souhaite également, avec le Prof. Joël Goossens de la Faculté des Sciences, créer une unité de recherche transdisciplinaire dans le domaine des systèmes temps-réel à architectures multiprocesseurs. Dans son domaine, les débouchés pour les étudiants se focalisent sur la recherche fondamentale et la recherche appliquée. Il est donc essentiel de garder des liens avec le monde industriel dans ce domaine, présent aux Etats-Unis et de plus en plus en Asie. Dragomir Milojevic aimerait, dans le cadre de ses travaux, effectuer un séjour de longue durée soit à Berkeley ou Stanford, soit à l'Université de Kobe, au Japon.

(1) MILOJEVIC, Dragomir et al. - Power Dissipation of the Network-on-Chip in Multi-Processor System-on-Chip Dedicated for Video Coding. In : "Applications Journal of Signal Processing Systems", Springer New York, 57, 2009, pp. 139-156.

(2) MILOJEVIC, Dragomir et al. (ed.) - NoC-Based Implementation: MPSoC for Video Coding Applications. In : "Networks-on-Chips: Theory and Practice 11", Taylor and Francis Group LLC - CRC Press, 2009, pp. 307-355.

(3) Exemple à Tampere : MILOJEVIC, Dragomir - 3-D Integration from System Design Perspective. Invited talk at International Symposium on System-on-Chip (SoC2009), Tampere, Finland 2009.

(4) MILOJEVIC, Dragomir et al. - Three dimensional system integration: IC stacking process and design, PathFinding and TechTuning. In : "Springer", p. 40.

Contacts

Dragomir MILOJEVIC

Ecole polytechnique de Bruxelles

tel 02 650 3060, fax 02 650 2482,

Campus du Solbosch

ULB CP165/56, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles