Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Antonino MAZZU (Premier assistant - 2004)

Parcours

Je dispose d'une double formation : d'une part, une licence en sciences psychologiques et pédagogiques de l'ULB, complétée par un diplôme de troisième cycle en psychologie clinique (Université René Descartes, Paris V) et, d'autre part, une licence en philosophie obtenue à l'ULB, elle aussi complétée par un diplôme de spécialisation acquis à l'Université de Genève. Avant mon entrée à l'ULB, j'ai enseigné plusieurs années dans les établissements de la Communauté française (enseignement secondaire et l'école normale). Ma carrière à l'ULB a débuté plus tard, en qualité d'assistant à temps partiel, dans le service de philosophie ancienne dirigé par le professeur L. Couloubaritsis. Menant de front mes activités pédagogiques à l'extérieur et à l'intérieur de l'Université, je me suis dans le même temps engagé dans le travail de recherche, ce qui a abouti à la soutenance d'une thèse de doctorat consacrée à la phénoménologie, courant majeur de la philosophie contemporaine, chez son fondateur, Edmund Husserl.

Ce travail a porté sur le sens transcendantal de la subjectivité. Ses résultats ont été publiés (livre, articles et traductions inédites de Husserl). À sa suite, je voudrais, en amont, continuer à préciser la position de la phénoménologie vis-à-vis de la philosophie de la psychologie et plus généralement vis-à-vis de l'histoire de la métaphysique, et, en aval, travailler à la mise en évidence de la fécondité du courant phénoménologique (Husserl, Heidegger, Levinas, Merleau-Ponty, Binswanger, etc.) pour le traitement de questions de métaphysique, d'anthropologie et d'éthique. D'un point de vue institutionnel, ce pan de mes intérêts scientifiques m'a amené à participer à la fondation récente du Centre de phénoménologie et d'herméneutique, en compagnie de plusieurs autres collègues du service de philosophie.

Tout l'intérêt et tout l'enjeu du traitement philosophique des questions qui intéressent l'homme est de devoir, constamment, refaire l'effort d' " enraciner " tel examen particulier dans les disciplines fondatrices de la tradition philosophique. On ne peut pas, par exemple, défendre une éthique sans la replacer dans le triangle qu'elle forme avec l'anthropologie philosophique et avec la métaphysique. Convaincu que la recherche en philosophie, qui doit être libre de contraintes étrangères à la science, ne peut toutefois pas prendre la connaissance pour seul objectif mais qu'elle doit au contraire déboucher sur la prise en considération de questions qui concernent la Cité, averti aussi par mon expérience d'enseignant des graves difficultés que rencontre la relation éducative dans le monde contemporain, je souhaite consacrer une partie de mes efforts aux questions " pratiques ", au sens philosophique du terme, et plus précisément, à la philosophie morale et à la philosophie de l'éducation. C'est dans cette perspective que j'ai contribué à la fondation et aux premiers travaux de l'Unité de recherche en didactique, éthique et philosophie (Dephi), unité pluridisciplinaire dont les membres m'ont confié la coordination depuis quelques mois. C'est enfin avec le sentiment d'avoir à assumer une grande responsabilité que j'ai reçu la décision toute récente de la Faculté de philosophie et lettres de me confier le cours de philosophie morale.

À mes yeux, il y a aujourd'hui un défi à relever, immense par sa portée philosophique mais aussi pour ses conséquences dans la vie des hommes : montrer de quelle façon " l'esprit " signifie quelque chose d'irréductible en l'homme, sans pour autant - comme on voudrait nous le faire croire - devoir recourir à de quelconques références religieuses ni devoir faire le choix métaphysique ruineux du " dualisme des substances " contre le "monisme matérialiste".

Thèse

De la psychologie descriptive à la phénoménologie transcendantale. Essai sur la portée métaphysique de l'intériorité phénoménologique dans l'?uvre d'Edmund Husserl (publiée le novembre 2002)

Contacts

Antonino MAZZU

Faculté de Philosophie et Sc. sociales

tel 02 650 2629, fax 02 650 3647,

Campus du Solbosch

ULB CP133/02, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles