Présentation des derniers chercheurs engagés à l'ULB
sommairesommairepage précédentepage précédentepage suivantepage suivanteimprimerimprimerenvoyerenvoyermarquermarquer

Arnaud MARCHANT (Chercheur Qualifié - 2002)

Parcours

Les travaux du Dr. Arnaud Marchant ont pour objet l'étude du système immunitaire du jeune enfant et le développement de vaccins pouvant être administrés dès la naissance. Les travaux menés au cours d'un premier séjour post-doctoral dans les Laboratoires du Medical Research Council en Gambie montrent que les réponses des lymphocytes T CD4 aux vaccins anti-poliomyélite et anti-hépatite B sont immatures chez le nouveau-né. Au contraire, les réponses des lymphocytes CD4 au vaccin BCG sont semblables chez le nouveau-né et chez l'adulte. L'étude des fonctions des lymphocytes T CD8 chez le jeune enfant est l'objet d'un second séjour post-doctoral dans l'Unité d'Immunologie Humaine de l'Institut de Médecine Moléculaire d'Oxford, Royaume Uni.

Le modèle choisi est celui de l'infection congénitale par le virus cytomégalique (CMV). Ces travaux, menés en collaboration avec les Laboratoires du MRC en Gambie et l'Hôpital Erasme à Bruxelles, ont permis de montrer qu'une réponse lymphocytaires CD8 mature au CMV peut être développée très tôt au cours de la vie, dès le deuxième trimestre de la grossesse. Ces résultats indiquent que le nouveau-né humain peut développer des réponses immunes cellulaires matures à certains vaccins ou pathogènes. La compréhension des mécanismes impliqués devrait permettre l'immunisation des nouveau-nés contre des pathogènes controlés par les lymphocytes T, tels le virus du SIDA ou l'agent de la malaria.

Thèse

L'interleukine-10 : une cytokine protectrice produite au cours du choc septique (publiée le 09/01/1996)

Contacts

Arnaud MARCHANT

Faculté de Médecine

tel 02 650 9588, fax 02 650 95 63,

Campus de Charleroi - Gosselies (Biopark)

ULB CP305, rue des Professeurs Jeener et Brachet 12, 6041 Charleroi (Gosselies)