page d'accueil  

recherche  


l'ULB et la création d'entreprises


Introduction

par Christian Lardinois, Coordinateur du Département recherche

Tableau synthétique

les centres d'entreprises

Solvay Entrepreneur
l'EEBIC
Wallonia Biotech

les spin-offs

Aliwen
BioTech Tools sa
Bone Therapeutics sa
Brucells sa
BV Transgenic Services scrl
Decis sa
Delphi Genetics
DNA vision
Euro Heat Pipes (EHP) sa
Euroscreen
Henogen sa
Heritage Management Services
Lambda-x sa
Mentis sa
Micromega Dynamics sa
Optimal Design sprl
Target Hit sa
Unibioscreen sa


Consciente des enjeux économiques actuels, et soucieuse de participer activement au développement de la société de demain, l'Université libre de Bruxelles s'engage de plus en plus dans des missions de service à la collectivité.

La valorisation des résultats de la recherche universitaire s'inscrit dans cette démarche et constitue un enjeu essentiel, souligné à de nombreuses reprises par différentes instances. De plus en plus, les autorités européennes, fédérales et régionales fondent leurs politiques de recherche-développement sur l'apport de la recherche universitaire.

Toutes les universités s'orientent dans cette voie, notamment par le dépôt de brevets, l'octroi de licences à des entreprises existantes, ou la création d'entreprises nouvelles à partir des laboratoires universitaires (spin-offs).

Les sociétés spin-offs, destinées à assurer la valorisation économique de l'expertise ou des résultats de la recherche, traduisent la volonté de créer de la valeur ajoutée et des activités économiques nouvelles à partir des activités scientifiques de l'Université.

Enfin, et surtout, les entreprises spin-offs apportent une contribution concrète à l'emploi et à la reconversion économique, d'autant plus prometteuse qu'elles permettent de maintenir ou de développer des compétences technologiques de haut niveau, et ce dans un environnement proche de l'Université et de sa recherche de pointe.

Afin de faciliter la démarche de création d'entreprise à partir de l'université, l'ULB a adopté une Charte des Spin-Offs qui établit des relations claires et équitables entre l'université et l'entreprise.

Le temps était donc venu de rassembler les principaux renseignements relatifs à ces sociétés issues de l'ULB dans un outil d'information qui soit à la fois panoramique et synthétique. Le document présent constitue la première version de cet outil.

Il est destiné aussi bien aux acteurs du développement socio-économique (clients et partenaires potentiels des spin-offs, investisseurs publics et privés, gouvernements et administrations régionales, intercommunales, etc) qu'aux personnes intéressées par les applications industrielles et commerciales des technologies de pointe ou par ces technologies elles-mêmes.