page d'accueil   sommaire   faculté  

Laboratoire d'Épidémiologie Spatiale [Spatial Epidemiology Lab] (SpELL)
Faculté des Sciences / faculty of Sciences - Ecole Interfacultaire de Bioingénieurs (unité ULB656)

L'épidémiologie spatiale s'intéresse à l'effet de facteurs spatiaux sur l'émergence, la propagation et la persistance de maladies et de bio-agresseurs. La compréhension de ces facteurs anthropiques ou environnementaux, ainsi que leur intégration à des modèles spatiaux permet de prédire la distribution géographique des risques et d'ainsi mieux orienter les mesures de prévention, de surveillance ou de contrôle. Notre unité de recherche travaille en particulier sur les dénominateurs (le nombre et la distribution géographique des hôtes de maladies) qui sont des variables essentielles des modèles épidémiologiques, et nous travaillons à l'amélioration de bases de données globales sur la distribution mondiale des animaux d'élevage et de la population humaine. Nos travaux portent également sur l'épidémiologie spatiale de différentes maladies animales ayant un potentiel zoonotique, comme la grippe aviaire. [Spatial epidemiology studies the effect of spatial factors on the emergence, spread and persistence of diseases and invasive species. The understanding of key spatial factors, such as environmental or anthropogenic variables, and their integration into spatial models can then be used to predict the geographical distribution of risk, which can contribute to better targetted prevention, surveillance and control measures. More specifically, our spatial epidemiology lab is concerned with baseline works on the denominator, i.e. the number of hosts, which are key spatial variables used in most epidemiological models, and we actively work on the improvement of large-scale data sets on the distribution of human and livestock populations. A second focus of active research is the spatial epidemiology of avian influenza, a major disease of poultry with a strong zoonotic potential. ]



coordonnées / contact details


Laboratoire d'Épidémiologie Spatiale [Spatial Epidemiology Lab]
tel +32-2-650.37.80, mgilbert@ulb.ac.be
http://spell.ulb.be
Campus de la Plaine, Campus de la Plaine, bâtiment NO, niveau 3, local 2.O3.211
CP260, boulevard du Triomphe, 1050 Bruxelles

Pour en savoir plus, consultez le site web de l'unité.



responsables / head


Prof. Marius GILBERT Prof. Jean-Claude GREGOIRE


composition / members


Jean ARTOIS Celia CHAIBAN Simon DELLICOUR Madhur DHINGRA Yann FORGET Catherine LINARD Qingyou ZHAO


projets / projects


Epidémiologie spatiale de maladies animales [Spatial epidemiology of animal diseases]
Nos recherche portent principalement sur l'épidémiologie spatiale de l'influenza aviaire à différentes échelles spatiales, en mettant l'accent sur le rôles de facteurs agro-écologiques dans l'émergence, la propagation et la persistance de la maladie. Nous nous intéressons également à différentes autres maladies des animaux d'élevage comme la fièvre catarrhale ovine, la tuberculose bovine, la fièvre aphteuse, et les infections au virus Nipah. [Our research mainly deal with the spatial epidemiology of avian influenza (AI) at different spatial scales, with particular emphasis on on the role of agro-ecological factors on the emergence, spread and persistence of AI viruses. Over the years, we have also been involved in research on other important livestock diseases such as bluetongue, bovine tuberculosis, foot and mouth disease, porcine reproductive and respiratory syndrome, and Nipah virus infections.]

Cartographie globale de l'élevage et des systèmes de production animale [Global mapping of livestock and livestock production systems]
La distribution géographique des des animaux d'élevage (bovins, caprins, ovins, porcs, poulets, canards, buffles, chevaux) et des systèmes de production est un facteur déterminant en matière de propagation des maladies animales et d'évaluation et d'évaluation de l'impact environnemental de du secteur de l'élevage. Notre travail porte sur l'amélioration des bases de données globales sur les stock, les systèmes de production, la production de viande, lait et d'oeuf, et sur les projections d'évolution de celles dans le futur. [The geographical distribution of livestock (cattle, sheep, goat, pig, chicken, duck, buffaloes, camels) is a key driver of the distribution of diseases and has important environmental impacts at a global scale in terms of direct pollution through manure managment, greenhouse gaz emissions and contribution to antimicrobial resistance. Our work aim to better map the distribution of livestock production at a global scale, with some special emphasis on intensive livestock production and projections.]

Cartographie de la population humaine [Human population mapping]
Dans de nombreux pays à faible revenus, des données détaillées sur la distribution de la population humaine manquent. En tant que partenaire du consortium Worldpop, nous travaillons à l'amélioration des cartes de distribution de la population humaine en Afrique, avec un accent particulier sur la modélisation de la croissance urbaine. [For many low-income countries of the World where disease burden is greatest, spatially detailed, contemporary census data on human population are missing. As partner of the Worldpop consortiumn, we are working on improving human population distribution maps in Africa and on urban expansion model that would allow us to project how the distribution of human population may change over time.]

Ecologie spatiale des maladies et des ravageurs [Spatial ecology of pests and diseases]
Les interactions de divers organismes (ravageurs, pathogènes, espèces invasives) avec leur milieu sont analysées à des fins fondamentales ou appliquées. Sont prises en comptes les relations intraspécifiques (écologie chimique, dynamique des populations, stratégies reproductives ou d'exploitation des ressources, compétition) et interspécifiques (écologie chimique, dynamique des populations, relations avec l'hôte ou la proie, ennemis naturels, compétiteurs) ainsi que la réponse des organismes à différentes contraintes abiotiques ou anthropiques. Une composante importante de notre approche, l'écologie spatiale, s'intéresse à la dynamique spatiale des populations de différents types d'organismes, et aux facteurs qui conditionnent leur propagation géographique et/ou leur développement. Cette approche consiste à décrire, analyser et modéliser la distribution spatiale et/ou temporelle des populations de bioagresseurs en relation avec des descripteurs quantitatifs ou qualitatifs des conditions de leur développement, et ce à des échelles d'analyse variables. Les techniques utilisées incluent les statistiques spatiales uni- et multi-variées, et la modélisation et la simulation dans un environnement spatial supposé continu (automates cellulaires), ou discret (modèles de méta-populations). [The interactions of various organisms (pests, pathogens, invasive species) with their habitat are analysed from a fundamental or an applied standpoint. Intraspecific relationships (chemical ecology, population dynamics, reproductive or foraging strategies, competition) are taken into account as well as interspecific relationships (chemical ecology, population dynamics, relationships to the host or prey, natural enemies, competitors), and the influence of various abiotic or anthropic constraints. One important component of our approach, spatial ecology, focuses on the spatial population dynamics of various types of, and on factors which influence their geographic propagation and/or development. This approach consists in describing, analysing and modelling the spatial and/or temporal distribution of populations of these organisms in relation with quantitative or qualitative descriptors of the conditions of their development, and this at variable scales. The techniques in use include uni- and multivariate spatial statistics, modelling and simulation in a supposedly continuous spatial environment (cellular automata), or in a supposedly discrete spatial environment (meta-population models).]

Lutte biologique et lutte intégrée [Biological and Integrated Control]
Les activités du laboratoire portent sur la lutte biologique classique et néo-classique (contrôle de Dendroctonus micans et de D. valens à l'aide du prédateur Rhizophagus grandis) et sur la conservation (aménagement de conditions favorables à l'activité du prédateur Thanasimus formicarius et des parasitoïdes Coeloides bostrichorum, Rhopalicus tutela, Roptrocerus xylophagorum pour le contrôle naturel d'Ips typographus), ainsi que sur la lutte intégrée (veille et surveillance phytosanitaires, études de risques portant sur des espèces de quarantaine, piégeages par phéromones ou par kairomones'). [The laboratory is active in classical and neo-classical biological control (control of Dendroctonus micans and of D. valens using the predator Rhizophagus grandis), as well as in conservation biocontrol (establishment of environmental conditions favouring the activity of the predator Thanasimus formicarius and the parasitoids Coeloides bostrichorum, Rhopalicus tutela, Roptrocerus xylophagorum in order to increase the natural control of Ips typographus). Integrated pest management is also a component of our activities: phytosanitary monitoring, pest risk analyses on quarantine organisms, pheromone or kairomone trapping' ]



publications





collaborations


Dr. Michel De Proft, Centre de Recherches agronomiques wallon, Département de Phytopharmacie, Gembloux, Belgique

Dr. Dirk Maes, Instituut voor Natuurbehoud, Bruxelles, Belgique

Dr. Sylvie Augustin, INRA, Station de Zoologie forestière, Olivet (Orléans), France

Dr. Louis-Michel Nageleisen, Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche et de la Ruralité, Département de la Santé des Forêts, Nancy, France

Dr. Marc Kenis, CABI-Bioscience, European Station, Delémont, Suisse

Dr. William Wint, University of Oxford, Environmental Research Group, Oxford, Grande-Bretagne

Dr H.F. Evans, Forestry Commission, Research Agency, Farnham, Grande-Bretagne

Dr. Andrew M. Liebhold, USDA Forest Service, Northeastern Research Station, Morgantown, Etats-Unis (USA)

Dr. Tim Robinson, Food and Agriculture Organization of the UN, Livestock and Environment, Rome, Italie

Prof. Xiangming Xiao, University of Oklahoma, Oklahoma, Etats-Unis (USA)

Dr Renaud Lancelot, CIRAD, Montpellier, France

Dr Guillaume Fournier, Royal Veterinary College, Londres, Grande-Bretagne

Prof. Dengpan Bu, Chinese Academy of Sciences, Beijing, Chine

Dr. Annamaria Conte, IZS Teramo, Teramo, Italie



prix / awards


Membre du Bureau élargi de la IUFRO (International Union of Forestry Research Organizations) et Coordinateur associé de la Division 7, ''Forest Health'' (2000-2010) - Jean-Claude GREGOIRE

Prix Max Poll, 2006 - Marius GILBERT

Président du Groupe de Travail IUFRO (International Union of Forestry Research Organizations) S7-03.03, ''Integrated Control of Scolytid Bark Beetles'' (1995-2005) - Jean-Claude GREGOIRE

Lauréat du concours annuel (1987) de l'Académie Royale des Sciences, des Lettres et des Beaux Arts de Belgique, Classe des Sciences - Jean-Claude GREGOIRE

Prix Lamarck de l'Académie Royale des Sciences, des Lettres et des Beaux Arts de Belgique, Classe des Sciences. (1999) - Jean-Claude GREGOIRE

Membre du comité de rédaction de Integrated Pest Management Reviews (1995-2004) - Jean-Claude GREGOIRE

Prix Paul Duvigneaud-EIB 2006 - Sylvie LA SPINA



savoir-faire/équipements / know-how, equipment


Chambres d'élevage et laboratoires de recherche climatisés, chambre froide, laboratoire de quarantaine, tunnel de vol, enceintes climatisées. Logiciels spécialisés : systèmes d'information géographique, télédétection satellitaire.



mots clés pour non-spécialistes / keywords for non-specialists


epidémiologie spatiale géographie de la santé modèles spatiaux systèmes de production animale une seule santé


disciplines et mots clés / disciplines and keywords


Agronomie générale Ecologie Entomologie Epidémiologie Géographie humaine (Sociologie) Sciences agronomiques Sciences vétérinaires générales

automates cellulaires carogaphie des population humaines cartographie de l'élevage compétition ecologie ecologie chimique epidémiologie spatiale etudes de risques lutte biologique lutte intégrée modèles de distribution d'espèce modèles de méta-populations organismes de quarantaine phéromones prédation-parasitisme relations plante-insecte stratégies reproductives surveillance phytosanitaire


codes technologiques DGTRE


Écologie animale Parasitologie humaine et animale Zootechnie, élevage, reproduction