page d'accueil   sommaire   faculté  

Centre Perelman de philosophie du droit [Perelman Center for legal philosophy] (Centre Perelman)
Faculté de Droit/Ecole des sciences criminologiques / faculty of Law and Criminology - Centres de Recherche (unité ULB055)

Le Centre Perelman de Philosophie du Droit a été fondé en 1967, par Henri Buch, Paul Foriers et Chaim Perelman. Son histoire est liée à l'Ecole de Bruxelles, née de la rencontre féconde de l'observation de la pratique judiciaire et de la nouvelle rhétorique de Perelman. Le centre a rejoint la faculté de droit en 1982 où il perpétue l'esprit de l'Ecole de Bruxelles et développe ses activités dans le respect des principes du libre examen dans un triple souci d'excellence, d'indépendance et d'ouverture, en particulier, internationale. Il privilégie les approches transdisciplinaires et a pour objectif principal de promouvoir les recherches collectives et individuelles dans le domaine de la philosophie du droit au sens large. Celui-ci englobe notamment, et de manière non limitative, la théorie du droit et la méthodologie juridique, la logique et la rhétorique juridiques, le droit naturel, la philosophie du droit et la philosophie politique, ainsi que, de manière plus générale, tous les aspects de la raison pratique qui touchent au droit. [Henri Buch, Paul Foriers and Chaim Perelman created the Center Perelman for Philosophy of Law in 1967. The history of the Center is linked to the ''School of Brussels'' which was born of the meeting between the observation of the legal practice and the new rhetoric of Perelman. The Centre jointed the Faculty of Law in 1982. The Centre carries on the ''Brussels School 's spirit'' The centre develops its activities in the respect of the philosophy of '' Free Examination'' and with the three concerns of excellence, independence, and openmindedness, especially, on the international level. Transdisciplinary approaches are prioritesed. The main goal of the Centre is to further collective and individual researches in the field of philosophy of law in a large sense. It includes the followings: theory of law and legal methodology, legal logic and rhetoric, natural law, philosophy of law and political philosophy, and in general, all the aspects of the practical reason dealing with law.]



coordonnées / contact details


Centre Perelman de philosophie du droit [Perelman Center for legal philosophy]
tel +32-2-650.38.84, fax +32-2-650.40.07, philodroit@ulb.ac.be
http://www.philodroit.be
Campus du Solbosch, Bâtiment H, niveau 5, local 5150
CP132, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles

Pour en savoir plus, consultez le site web de l'unité.



responsables / head


Prof. Benoît FRYDMAN Prof. Isabelle RORIVE


composition / members


Pierre-François DOCQUIR Delphine DOGOT Markus FAHLBUSCH Jean-Paul GOFFINON Stefan GOLTZBERG Ludovic HENNEBEL Thomas HOCHMANN Gregory LEWKOWICZ David RESTREPO AMARILES Sylvie RICHE Bart VAN BESIEN Arnaud VAN WAEYENBERGE Mikhaïl XIFARAS


projets / projects


Droit global - Mondialisation de la justice et droit comparé [Global Law - Globalization of Justice and Comparative Law]
Ce programme de recherche vise à examiner l'hypothèse d'une convergence des droits nationaux au niveau mondial ainsi que le rôle de la comparaison réalisée par les acteurs de la justice globale sur les droits et les jurisprudences. En se basant sur le constat de l'émergence d'une société mondiale, ce programme cherche à identifier les conditions, les écueils et les formes de la globalisation de la justice. Il accorde une attention particulière à la comparaison des systèmes de protection des droits de l'homme dont le langage et la portée se veulent, en principe, universels. Dans cette perspective, le programme entend identifier l'existence d'éventuels effets de concurrence entre les systèmes juridiques à commencer par ceux qui peuvent se manifester entre la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme et celle de la Cour suprême des Etats-Unis. [The aim of this research program on global justice and comparative law is twofold. First, the objective of the program is to confirm the hypothesis of the convergence of domestic laws at a global level. Second, the research aims at studying - trough the comparison of the main human rights systems - the effect of the method of legal comparison, used by the main actors of global justice, on the legal interpretation and the case law. In this context, possible effects of competition between different legal orders must be assessed. More specifically, the research would carry out a comprehensive study comparing the work of the European Court of Human Rights and the United States Supreme Court.]

Droit global - Corégulation [Global Law - Coregulation]
L'objectif de ce programme de recherche est de définir le modèle théorique de la mondialisation du droit. Les recherches antérieures du Centre Perelman de philosophie du droit ont mené l'équipe de recherche à étudier la manière dont certains acteurs inventent et agencent - en fonction de leur situation et avec les moyens dont ils disposent - des dispositifs transnationaux pour tenter de relever le défi que la mondialisation lance à l'ordre territorial des Etats. Particulièrement saillants sur les terrains du droit de l'environnement, de la régulation de l'Internet ou sur celui de l'organisation des conditions de travail et de la responsabilité sociale des entreprises, ces dispositifs répondent à une logique générale. Celle-ci a été identifiée à un modèle, le modèle de la corégulation. Ce dernier permet de rendre compte des interactions à la fois stratégiques et normatives des acteurs et de leurs effets de régulation. Dans le prolongement des recherches antérieures, le programme ''droit global et corégulation'' entend à la fois élargir l'analyse de ces interactions, en isoler les manifestations les plus remarquables et les plus efficaces et en construire la théorie générale. Le Centre Perelman de Philosophie du Droit s'est vu par ailleurs confié par la Commission européenne la réalisation d'une étude portant sur le sujet « Autorégulation et corégulation de la responsabilité sociale des entreprises en Europe ». [The aim of this research program on global law and coregulation is to define a theoretical model of ''Law and Globalisation''. The Perelman Centre for Legal Philosophy carried out comprehensive study on the new trans-national mechanisms used by global actors to challenge the limits of state's territoriality. A common reasoning - called the ''co-regulation'' paradigm - seems to command the regulation of issues such as environmental law, Internet regulation, labour law and corporate social responsibility. In that context, the Center is conducting various research programs, including a research on « Self-regulation and co-regulation of corporate social responsibility in Europe », sponsored by the European Commission. The co-regulation paradigm helps to explain both strategic and normative interactions as well as their regulation effects. Based on the results of theses previous research, the program ''Global law and co-regulation'' consists of an in-depth analysis of these interactions, in order to identify their characteristics and to understand their nature. The final results expected from the research are the drafting of a comprehensive theory on global law.]

Droit global - Gouvernance 'experimentale' européenne [Global Law - European 'experimental' governance]
Ce projet de recherche a pour cadre l'Union européenne et pour objet l'identification, la compréhension et la comparaison des différents nouveaux instruments juridiques et modes de gouvernance créés dans les interstices des traités et caractéristiques du droit global. [Translation in progress]

Droit global - Philosophie du droit international et des relations internationales [Global Law - Philosophy of International Law and of International Relations]
Ce programme entend revisiter la philosophie politique et juridique en faisant un pas de côté par rapport à la focalisation traditionnelle de la discipline sur les relations entre le citoyen et son Etat. Sous le prétexte qu'il n'y a point de salut hors l'Etat, le droit international et les relations internationales ont en effet longtemps été les parents pauvres de la recherche philosophique. Or, le brouillage actuel des frontières entre le national et l'international suppose de poser à nouveaux frais la question des relations internationales et du droit international en prenant acte du fait que, sur le temps long, le flou des frontières a été la norme et leur démarcation, l'exception. Dans cette perspective, ce programme vise à atteindre trois objectifs. Il s'agit, premièrement, de définir une grille de lecture de l'histoire des aspects internationaux de la philosophie politique et juridique; deuxièmement, d'identifier les principaux modèles contemporains de la philosophie des relations internationales et du droit international et, enfin, de dessiner la base philosophique sur laquelle il est possible de penser la mondialisation contemporaine du droit et du politique et de fonder, le cas échéant, un cosmopolitisme renouvelé. [This program intends to study, in a new perspective, political and legal philosophy. International law and international relations were indeed almost ignored in the field of philosophical research for a long time. The fact that boundaries between the national and the international are less clear challenges the way to approach legal and political philosophy. More specifically, researches concerning the philosophy of international relations and of international law are needed. In this perspective, this program aims at reaching three targets. First, to build a comprehensive frame to understand history of the international aspects of political and legal philosophy; second, to identify the main contemporary paradigms of the philosophy of international relations and international law; and, finally, to outline the philosophical background needed to think the contemporary globalization of law and policy and to assess the development of a new cosmopolitanism.]

Droit global - Décisions judiciaires globalisées [Global Law - Globalization of judicial decision]
Ce programme de recherche vise à étudier le phénomène de globalisation des décisions judiciaires. Il part du constat que les juges sont de plus en plus souvent confrontés à des problèmes internationaux, ayant des répercussions extraterritoriales, et que différentes voies de recours aussi bien nationales qu'internationales sont ouvertes aux personnes s'estimant lésées. Le programme vise à identifier les caractéristiques et à comprendre ce phénomène clef de la mondialisation du droit non seulement en procédant à l'étude de ''cas de justice globaux'' mais également à une analyse du dialogue entre les juges contemporains et du langage commun qu'ils ont élaborés par delà les frontières de leur territoire juridique en prenant en considération, dans l'exercice de leur fonction, les décisions et les arguments développés par des juges relevant d'autres « systèmes », notamment de juridictions étrangères ou internationales. [This research program aims at studying the phenomenon of judicial globalization. Judges have more and more often to deal with international cases with extra-territorial impact. More judicial remedies, both national and international, are available for the victims. Taking into account these elements, the program aims at identifying the characteristics and at understanding this key phenomenon of the globalization of law. It focuses on the study of « global cases-law » as well as on the dialogue between the judges and other cross-fertilization processes.]

Droit global - L'émergence d'un droit global des droits de l'homme [Global Law - Human Rights]
Ce programme de recherche a pour objet d'étudier le phénomène de la globalisation des droits de l'homme et, plus précisément, de tester l'hypothèse, d'évaluer les enjeux et d'identifier les conditions de l'émergence d'un droit global des droits de l'homme. Le programme s'articule autour de trois axes complémentaires qui correspondent aux trois grands défis que pose la globalisation aux droits de l'homme : leur opposabilité, leur justiciabilité et leur universalité. La recherche consiste, pour chacun de ces axes, à saisir les limites du droit international des droits de l'homme dans le contexte de la globalisation et à identifier les réponses que pourraient apporter un droit global des droits de l'homme. Le programme de recherche ne vise pas à spéculer de lege ferenda sur la construction d'un droit global mais bien à explorer un certain nombre de pistes déjà tracées en droit positif qui attestent de son émergence. [The purpose of this research program is to study the globalization process of human rights. More precisely, the research aims to evaluate the stakes and identify the conditions, as well as to consider the very hypothesis, of the emergence of global human rights law. There are three sections to this research program, and they correspond to the three main challenges in human rights law with regard to globalization: opposability, justiciability, and universality. In each section, the research will start by identifying the limits of international human rights law in the context of globalization, and will focus next on the solutions that a global human rights law could offer to fill in the gaps. However, the research program does not plan to speculate de lege ferenda on the creation of a global human rights law. Instead, it aims to explore concrete and practical solutions and mechanisms that can be found in positive law and that could confirm the emergence of a global human rights law.]

Droit global - Droit et Gouvernance des Univers Virtuels [Global Law - Law and Governance in Virtual Worlds]
Ce projet « Droit et Gouvernance des Univers Virtuels » étudie le droit dans les univers virtuels dans une double perspective : de droit positif, qui prolonge le droit de l'Internet et de la société de l'information, dont il représente le développement futur probable, et de philosophie du droit, par la nouvelle forme d'investigation expérimentale qu'il permet des questions fondamentales relatives à la nature, l'origine et le développement des normes juridiques et des formes de gouvernement. Il comporte à la fois un volet scientifique (recherche et publications) et un volet pédagogique (enseignement et expérimentation), qui sont en étroite relation. Il s'agit d'un projet pilote qui propose une réflexion de pointe sur un sujet innovant. Alors qu'une réflexion scientifique pluridisciplinaire émerge aux Etats-Unis, il est urgent de procéder à l'analyse philosophique, politique et juridique des usages de ce nouveau médium de communication et de socialisation qui préfigure l'évolution du réseau mondial de communication. Les univers virtuels suscitent en effet des interrogations essentielles relatives au passage de la souveraineté à la démocratie, au développement d'institutions démocratiques, à la place et au rôle de l'Etat et des acteurs privés dans la régulation d'un espace transnational, et à la confrontation des standards sociaux, culturels et juridiques locaux. La socialisation virtuelle provoque l'explosion d'activités économiques en dehors de toute régulation, suscite de multiples conflits liés à la confiance en l'identité de son interlocuteur, et interpelle tant les limites de la liberté d'expression que la garantie de la vie privée. Si les univers virtuels constituent un laboratoire unique et extraordinaire permettant l'étude renouvelée de ces thématiques, leur existence confère en réalité à ces questions une configuration tout à fait inédite qui exige une investigation approfondie. [To be translated very soon]

Droit global - Philosophie et droit face aux problèmes des moeurs et de la variation [Global Law - Philosophy and law facing mores and variation]
Dans les marges d'une représentation du politique organisée autour de la loi et de la souveraineté, et que la tradition philosophique a toujours privilégiée, d'autre formes de normativité agissent, de manière plus réflexive, plus continue et pourtant plus variable : la statistique, l'économie politique, la fiscalité' Nous les analyserons depuis leur ébauche au XVIe siècle jusqu'à leur dernier développement dans la politique contemporaine, en tenant compte de l'écart que cela crée au c'ur même de la définition du politique. [Outside a representation of politics focusing on law and sovereignty, other normativities exist. The philosophical tradition gave no priority to those ones. However, those normativities work more reflexively, more continuously and with more variability. The aim of this research program is to analyze those normativities from the 16th century through contemporary politics.]

Raisonnement, argumentation et interprétations juridiques [Reasoning, argumentation and legal interpretations]
Dans le sillage de Chaïm Perelman, qui a renouvelé l'étude tant de la rhétorique que de la philosophie du droit, le Centre Perelman de philosophie du droit poursuit l'étude de la raison juridique et spécialement judiciaire dans ses dimensions philosophique, historique et pratique. Deux thèses de doctorat ont été soutenues au sein du Centre sur ce thème, l'une sur l'histoire des modèles d'interprétation (Benoît Frydman) et l'autre sur le jugement (Julie Allard) et une troisième est en préparation sur la proportionalité (Jean-Claude Dupont). Ce projet de recherche qui associe juristes, philosophes, linguistes et spécialistes de l'argumentation, comporte une double dimension à la fois épistémologique, centrée sur l'étude des modes de raisonnement, et pratique centrée sur l'observation et la formation des acteurs du monde judiciaire. [In the wake of Chaïm Perelman, who renewed study of rhetoric and legal philosophy, the Perelman Center Perelman for Legal Philosophy follows the study of legal and especially judicial reasoning in its philosophical, historical and practical dimensions. Two doctoral thesis were supported within the Centre on this topic, the one on the history of the models of interpretation (Benoît Frydman) and another one on judgement (Julie Allard). A third one is in progress on the proportionality (Jean-Claude Dupont). This global research program which put together lawyers, philosophers, linguists and specialists of argumentation, includes a double dimension: epistemological, centered on the study of modes of reasoning, and practice, centered on observation and training of the actors of the judicial world.]



publications





theses


Stefan Goltzberg: Théorie bidimensionnelle de l'argumentation. Définition, présomption, argument a fortiori, 2011

Pierre-Francois Docquir: « La liberté d'expression dans le réseau mondial de communication : propositions pour une théorie du droit d'accès à l'espace public privatisé »., 2009

Ludovic Hennebel : Le régionalisme comme garant de l'universalisme des droits de l'homme: le cas du mécanisme de recours individuel de la Cour interaméricaine, 2005

Julie Allard : Approche des représentations philosophiques du jugement judiciaire. Le modèle réfléchissant de Kant., 2004

Laurence Weerts : Mutations et utilisations du concept de ''frontière'' dans l'intégration européenne. Une analyse des recompositions des modes de gouvernement et de légitimation dans l'ordre politique européen, 2004

Maria Puig de la Bellacasa - Think we must: politiques féministes et construction des savoirs., 2004

Benoît Frydman : Histoires, formes et actualité du raisonnement juridique, des méthodes d'interprétation et des modèles de régulation., 1999

Thomas Berns : Violence de la loi à la Renaissance. L'originarité du politique chez Machiavel et Montaigne., 1998

Guy Haarscher : L'ontologie de Marx, 1980



collaborations


Prof. Tibor Varady, Central European University, Legal Studies Department, Budapest, Hongrie

Prof. George Christie, Duke University, School of Law, Durham, North Carolina, Etats-Unis (USA)

Prof. R. Amossy, Université de Tel Aviv, Faculté de Lettres, Tel Aviv, Israël

Prof. François Ost et Prof. Michel van de Kerchovre, Facultés Universitaires Saint Louis, Bruxelles, Belgique

Prof. Laurent Jaffro, Université Paris I Sorbonne, Département de philosophie, Paris, France

Prof. Catherine Larrère, Université Université de Paris I - Panthéon Sorbonne, NoSoPhi, Paris, France

Antoine Garapon, Institut des Hautes Etudes sur la Justice, Paris, France

Prof. Paul Demaret, Collège d'Europe, Rectorat, Bruges, Belgique

Prof. Edouard Delruelle, Université de Liège, Faculté de philosophie et lettres, Liège, Belgique

Prof. Horst Fischer, European Inter-University Centre for Human Rights and Democratisation (EIUC), Président du conseil d'administration, Venise, Italie

Prof. Hélène Ruiz Fabri, Université de Paris I - Panthéon Sorbonne, Paris, France

Prof. Horatia Muir Watt, Sciences Po, Ecole de droit, Paris, France



prix / awards


1982: Prix Duculot de l'Académie Royale de Belgique (Classe des Lettres), 1981, pour l'ouvrage ''L'ontologie de Marx'', Bruxelles, Editions de l'Université Libre de Bruxelles, 1980. - Guy HAARSCHER

1998 : Prix de la ''Fondation Halkin-Williot'' (Université de Liège, prix récompensant une thèse de doctorat à caractère historique) pour la thèse de doctorat de Thomas Berns soutenue à l'Université Libre de Bruxelles: 'Violence de la loi à la Renaissance. L'originaire du politique chez Machiavel et Montaigne'. - Thomas BERNS

2004: Prix CEPULB attribué à Ludovic Hennebel pour ses travaux relatifs à la promotion et la diffusion des droits de l'homme. - Ludovic HENNEBEL

1988: Prix René Marcq de la Faculté de droit de l'Université Libre de Bruxelles. - Benoît FRYDMAN

1989: Prix Boels de l'ordre français des avocats de Bruxelles: 1er prix au concours de plaidoirie. - Benoît FRYDMAN

2005: Prix « Alice Seghers » attribué par la Faculté de Droit de l'Université Libre de Bruxelles pour l'ouvrage ''Le sens des lois'', Paris-Bruxelles, L.G.D.J.-Bruylant, 2005. - Benoît FRYDMAN

2003: Concours international interuniversitaire de plaidoirie en droit international humanitaire. Prix des meilleurs conclusion et prix de la meilleure équipe. - Gregory LEWKOWICZ



savoir-faire/équipements / know-how, equipment


Bibliothèque Perelman

A l'initiative de Ludovic Hennebel (Dr. PhD), le Centre Perelman de Philosophie du Droit a créé une base de données concernant les droits de l'homme au sein d'un site internet autonome : www.hrni.org

La Chaire Perelman est occupée chaque année par un professeur invité étranger, dont les travaux poursuivent ou développent des problématiques abordées dans l'oeuvre de Chaïm Perelman. Les trois grands axes proposés sont la philosophie du droit, la théorie de l'argumentation, et enfin l'histoire des idées.

La Fondation Perelman est une association sans but lucratif dont l'objectif est de promouvoir l'étude et le développement de la pensée et de l'oeuvre du professeur Chaïm Perelman. Dans ce cadre, elle fournit une aide aux jeunes chercheurs et enseignants, spécialement dans les matières de l'argumentation, de la philosophie du droit et de la logique.

La collection ''Penser le droit'' (éd. E. Bruylant) est administrée au sein du Centre Perelman de Philosophie du Droit. Elle est dirigée par Benoît Frydman et son secrétariat scientifique est assuré par Gregory Lewkowicz.

Participation au programme de formation des magistrats organisé par le ministère de la justice belge.

Université participante au mastère européen en ''droit humain et démocratie''.



mots clés pour non-spécialistes / keywords for non-specialists


droit global droits de l'homme gouvernance, responsabilité sociale des entreprises interprétation, raisonnement et argumentation juridiques philosophie du droit


disciplines et mots clés / disciplines and keywords


Droit Droit compare Droit européen Droit international Histoire du droit Philosophie et théorie du droit Philosophie morale Philosophie politique

argumentation cosmopolitisme décisions judiciaires globalisées dialogue entre les juges droit constitutionnel droit constitutionnel européen droit de l'environnement droit et stratégie droit européen des droits de l'homme droit global droits de l'homme gouvernance histoire du droit international instruments juridiques internet interprétations juridiques jurisprudence justiciabilité des droits de l'homme langage commun juridique moeurs mondialisation mondialisation du droit normativité opposabilité des droits de l'homme philosophie des relations internationales philosophie du droit philosophie du droit international raisonnement regulation responsabilité sociale des entreprises second life souveraineté souverainté statistique et économie politique théorie du droit international union européenne universalité des droits de l'homme univers virtuel