page d'accueil   sommaire  

Le statut de la vie et du vivant en bioéthique: une étude historique, philosophique et critique [The status of life and living being in bioethics: an historical, philosophical and critical study]

La bioéthique désigne depuis sa première utilisation par Fritz Jahr en 1927 et Van Rensselaer Potter en 1970, le vivant de manière générale.Le « bio » qui suscite aujourd'hui des questions éthiques implique un être humain qu'un faisceau de connaissances et de pratiques technoscientifiques et médicales permet d'associer à du vivant non humain, à du vivant artificiellement agencé ou à des dispositifs techniques divers. Si les frontières entre les diverses formes de vie s'estompent, celle entre le vivant et l'inerte s'efface également. Ce projet de recherche vise à répertorier, analyser et comparer d'un point de vue philosophique et éthique ces différentes facettes de la vie et du vivant en bioéthique. [Since its earlier definition (Fritz Jarh in 1927; Van Rensselaer Potter in 1970), bioethics means ethics of life in a broad sense. Today, ''bio'' includes human being but also all forms of life: natural, artificially produced by genetics engeenering or associated with some technological device. If the barriers between different forms of life fade today, it's also the case between life and matter. This research project aims to list, to analyze and to compare on a philosophical and ethical point of view these different aspects of life and living being in bioethics.]



responsable


Marie-Geneviève PINSART


disciplines et mots clés déclarés


Bioéthique Ecologie Philosophie

ecologie ethique nanotechnologie philosophie vie