page d'accueil   sommaire  

Mobilités professionnelles, engagement et bien-être [Professional mobility, commitment and well-being]

Les recherches s'intéressent aux conditions organisationnelles, situationnelles et personnelles explicatives des expériences de mobilités passées et des intentions de mobilités futures, y compris les aspects motivationnels d'engagement et de bien-être au travail (Chay et Aryee, 1999 ; Donohue, 2007).La mobilité professionnelle est classiquement catégorisée comme étant intra-organisationnelle (changement de fonction dans l'organisation) ou inter-organisationnelle (changement d'employeur). Elle peut également faire référence à des missions à l'étranger et à l'expatriation. Du point de vue du travailleur, elle peut être volontaire, négociée ou imposée (Roger et Ventolini, 2004). Nos recherches s'intéressent aux conditions organisationnelles, situationnelles et personnelles explicatives des expériences de mobilité ainsi qu'aux impacts de ces expériences sur les aspects motivationnels d'engagement et de bien-être au travail ainsi que sur les intentions de mobilité. Les résultats montrent que, bien qu'elle puisse causer incertitude et stress, réalisée dans de bonnes conditions, elle s'avère souvent avantageuse pour l'individu et l'organisation, et ce, qu'elle ait été initiée ou imposée (Hellemans et Equeter, 2016, à paraitre). [Research is concerned with explanatory organizational, situational and personal conditions of past mobility experiences and intentions of future mobility, including motivational aspects of engagement and well-being at work (Aryee & Chay, 1999; Donohue, 2007).Job mobility is typically categorized as intra-organizational (change of function within the organization) or inter-organizational (change of employer). It can also refer to foreign missions and expatriation. From the point of view of the worker, it can be self-initiated, negotiated or imposed (Roger & Ventolini, 2004). Our research is interested in organizational, occupational and personal factors which explain voluntary mobility and in the impacts of mobility on motivational aspects of work engagement and well-being, and on intentions of mobility. Results show that, although it can cause uncertainty and stress, when carried out under favorable conditions, it is often beneficial for both individuals and organizations, whether mobility was initiated or imposed (Hellemans & Equeter, 2016, forthcoming).]



responsables


Catherine HELLEMANS Sabine POHL


équipe


Caroline CLOSON Emily EQUETER


disciplines et mots clés déclarés


Psychologie de la santé Psychologie du personnel Psychologie du travail

bien-être au travail carrière conditions de travail implication organisationelle mobilité choisie mobilité imposée