page d'accueil   sommaire  

L'abstraction en Belgique [Abstract in Belgium]

L'abstraction est née dans les années 1910 hors du monde classique. Elle se répand durant les années 1920 en Europe. L'étude de l'avant-garde abstraite en Belgique constitue actuellement un champ de recherche en friche. Examiner la contribution belge au constructivisme international implique donc un travail de redressement critique dans l'étude des années 1920 et 1930 généralement limitée au surréalisme. Les recherches du GRAM sur l'art abstrait portent également sur les voies multiples empruntées par cette forme de création au sortir de la Seconde Guerre mondiale. L'abstraction a bouleversé l'économie du champ artistique. Certains ont vu un déplacement du centre de la création vers New York. Pourtant, de nombreux groupes, de nombreux événements, en Belgique comme ailleurs, témoignent de la vitalité de la création européenne. Soucieux de développer une réflexion en phase avec l'actualité, le GRAM collabore régulièrement avec des institutions muséales belges et étrangères pour étudier et mettre en scène le statut de la peinture dans le champ de la création contemporaine à travers l'oeuvre de peintres comme Marc Mendelson (1995), Serge Vandercam (2001) et Jo Delahaut.



responsables


Michel DRAGUET Denis LAOUREUX


équipe


Camille BRASSEUR


disciplines et mots clés déclarés


Arts Histoire et arts

abstraction abstraction géométrique avant-garde Belgique expressionnisme abstrait jeune peinture belge matiérisme peinture