page d'accueil   sommaire  

Méthodes de détection, d'isolation et d'identification de défauts [Methods of identification and isolation of faults]

Il s'agit de développer des systèmes de détection, d'isolation et d'identification de défauts basées sur des modèles non linéaires des procédés supervisés. De tels systèmes sont typiquement constitués de deux parties : un générateur de résidus, qui engendre des signaux de valeur nominale nulle en l'absence de défauts et de valeur non nulle (au moins pour certains d'entre eux) en présence de défauts, et un système de décision qui analyse l'agencement des résidus nuls et non nuls et en déduit le(s) défaut(s) le(s) plus probable(s). On s'intéresse d'une part à la conception de générateurs de résidus basés sur des observateurs d'état pour des systèmes bilinéaires, des systèmes affines en l'état ou des systèmes affines en l'entrée, et d'autre part à l'étude de systèmes de décision basés sur des tests statistiques et des méthodes de classification.



responsable


Michel KINNAERT


équipe


Laurent CATOIRE Serge TORFS


disciplines et mots clés déclarés


Analyse des systèmes Analyse harmonique Statistique appliquée

détection et isolation de pannes