page d'accueil   sommaire  

Préparation de la mission Gaia de l'ESA [Preparation of the ESA Gaia mission]

Gaia est la mission d'astrométrie spatiale de l'Agence Spatiale Européenne dont le lancement est prévu pour 2011. Durant une période de cinq ans, elle vise à observer 1.2 milliard d'étoiles pour lesquelles des positions et mouvements précis (ainsi que quelques paramètres astrophysiques) seront mesurés. L'IAA accueille quelques composantes de l'unité de coordination (CU) 4 du consortium de traitement et d'analyse des données (DPAC) obtenues par Gaia. Cette unité est constituée de plusieurs unités de développement (DU) distribuées sur toute l'Europe. Ces dernières sont en charge de l'écriture, des tests, ... des codes qui constitueront par la suite la chaîne de réduction des observations de Gaia. Ces DU sont donc des constituants important du succès de la mission. Deux de celles-ci sont basées à l'IAA. Une est composée de deux post-doctorants et d'un informaticien qui sont responsables des logiciels pour les binaires à éclipses (une étoile en orbite autour d'une autre et qui bloque parfois la lumière émise par cette dernière). Cette unité est financée intégralement par une bourse Prodex de l'ESA. La seconde DU est chargée des binaires astrométriques et résolues. Les premières correspondent à des cas où le côté binaire de la source ne se manifeste qu'en analysant leur mouvement alors que les secondes apparaissent clairement doubles sur les détecteurs. Cette seconde unité est financée en partie par le FNRS et la Commission Européenne (au travers d'un réseau RTN) pour le reste. Le responsable de toute l'unité de coordination 4 est membre de l'IAA. [Gaia is the space astrometry mission of the European Space Agency to be launched in 2011. Over a period of five years, it aims at observing 1.2 billion stars for which accurate position and motion (as well as some astrophysical parameters) will measured. IAA hosts several components of the coordination unit (CU) 4 of the Gaia Data Processing and Analysis Consortium. That CU is built upon several Development Units (DU) spread all over Europe. Those DU are in charge of writing, testing, ... the codes that will become the Gaia data reduction pipeline later on. There are thus key entities in the success of the mission. Two of these DU are based at IAA. One is composed of two postdocs and one computer scientist who are responsible for the codes for eclipsing binaries (one star orbiting an other and sometime blocking the light from the latter). That DU is essentially founded through an ESA Prodex grant. The second DU is in charge of the astrometric and resolved binaries. The former correspond to objects whose duplicity is noted through a careful inspection of their motion whereas the latter clearly appear as double on the detector. That second DU is founded by FNRS and the European Commission (Research and Training Network). The manager of the entire CU4 belongs to IAA.]



responsable


Dimitri POURBAIX


équipe


Alain JORISSEN Gilles SADOWSKI Christos SIOPIS


disciplines et mots clés déclarés


Astronomie Physique des espaces interplanétaires Sciences de l'espace

astrométrie spatiale