page d'accueil   sommaire  

Changements du métabolisme cérébral associés à la déterioration des fonctions exécutives observée dans les traitements par chimiothérapie des lymphones : une étude pilote prospective par FDG-PET [Changes in metabolic activity of the brain associated with executive deficits observed in the first chemotherapy cycles against lymphoma : a FDG-PET pilote prospective study]

Diverses études rapportent l'impact négatif des traitements anti cancéreux sur les fonctions cognitives des patients, tant sur le plan subjectif qu'objectif. Parmi ces traitements, les chimiothérapies utilisées dans le traitement des lymphomes semblent avoir un impact particulièrement délétère sur le fonctionnement exécutif des patients tel que la planification et l'organisation des tâches, la vitesse de traitement de l'information, la concentration, l'exécution des doubles tâches. Le FDG-PET (Positron Emission Tomography) est un examen de médecine nucléaire qui a pour but d'évaluer le métabolisme tissulaire de différents organes. Diverses études ont mis en lien une activité métabolique réduite au niveau cérébral évaluée à l'aide du FDG-PET et divers déficits cognitifs observés dans le vieillissement normal, dans le cadre d'un déficit cognitif modéré (mild cognitive impairment), de la maladie de Parkinson ou des premières phases la maladie d'Alzheimer. Le but de l'étude est d'évaluer de manière longitudinale les liens entre la détérioration des fonctions exécutives liées aux premiers cycles de chimiothérapie (mémoire à court terme, mémoire de travail, inhibition, attention sélective, vitesse de traitement de l'information, flexibilité) et les modifications du métabolisme tissulaire des structures pré-frontales évaluées à l'aide du FDG-PET chez des patients en première ligne de traitement d'un lymphome. De plus, cette étude vise à évaluer de manière longitudinale les liens entre cette détérioration des fonctions exécutives, l'autonomie fonctionnelle des patients et leur détresse émotionnelle. [Previous studies highlighted a detrimental impact of cancer treatments on patients' subjective and objective cognitive functioning. Among these treatments, chemotherapeutic agents used against lymphoma could have a severe impact on the patients' executive performances such as planning and managing tasks, speed in processing information, paying attention to and remembering details, and achieving double tasks. The FDG-PET (Positron Emission Tomography) is non-invasive diagnostic tool that provides metabolic activity of tissues. Several FDG-PET studies showed an association between a reduced metabolic activity of the brain and various cognitive deficits in ageing, in mild cognitive impairment, in Parkinson disease or in the first Alzhiemer disease phases. The aim of this longitudinal study is to assess the links between the executive deficits observed in the first chemotherapy cycles (short-term memory, working memory, inhibition, selective attention, speed in processing information, flexibility) and changes in the metabolic activity of the prefrontal cortex assessed with FDG-PET among lymphoma patients in their first line of treatment. Moreover, the aim of this longitudinal study is to assess the links between these executive deficits and the patients' functional autonomy and distress. ]



disciplines et mots clés déclarés


Psychologie de la santé

chimiothérapie executives functions lymphome fdg-pet oncologie