page d'accueil   sommaire  

La mémoire de la Shoah dans la littérature allemande et autrichienne [The Memory of the Holocaust in German language literature]

Etude de la représentation et de la mémoire de la Shoah ainsi que de la problématique de la survie dans la littérature allemande et autrichienne de l'après-guerre jusqu'à nos jours (J. Améry, R. Klüger, R. Ausländer, G. Kolmar, W.G. Sebald'), dans une perspective interdisciplinaire (théories de la culture), intertextuelle (I. Kertész) et intermédiale (arts plastiques, cinéma, photo). Le projet donne lieu à l'organisation de colloques internationaux (W.G Sebald, J.Améry), à la publication d'articles et livres (sur Jean Améry, sur W.G. Sebald) et de thèses de doctorat. Projet Mini-Arc : L'écriture de la survivance chez Jean Améry, Imre Kertész et W.G. Sebald. Le terme de survivance insiste sur la continuité et l'irréversibilité de l'expérience concentrationnaire ainsi que sur la précarité de la survie tant au niveau individuel ' pour le rescapé lui-même ' qu'à celui de la civilisation occidentale ' la survie d'un humanisme tenant compte la césure historique de la Shoah. Quatre aspects intimement liés sont principalement analysés chez les trois auteurs envisagés : l'écriture de la survivance (1) en tant que regain de la dignité et de la liberté personnelles pour le survivant (auteur et/ou personnage fictionnel), incluant la possibilité du suicide, (2) en tant que mémoire de la Shoah et résistance à l'oubli comme fondements non seulement de la dignité des survivants, mais également de la civilisation de l'Après-Shoah, (3) en tant que stratégie de survie en sursis: survivre n'est possible que par l'écriture de la double expérience de la Shoah et de la survivance comme processus où la mort ne peut être différée que par l'écriture elle-même ; la survivance est non seulement l'objet mais aussi l'objectif même de son écriture, (4) en tant que recherche d'une forme d'écriture fictionnelle visant à rendre l'expérience de la Shoah et de la survivance de la façon la plus adéquate possible. L'analyse devrait, en fin de compte, permettre de vérifier si l'on peut affirmer l'existence d'un discours transculturel de la survivance. Mireille Tabah (Professeur), Christian Poetini (Chercheur Mini-Arc) [Study of the Representation fo the Holocaust, Study of the Problem of Survival in post war German language literature to the present day (J. Améry, R. Klüger, R. Ausländer, G. Kolmar, W.G. Sebald'). The analysis is based on an interdisplinary (theories of culture) , intertextual and intermedial (visual arts, photos, cinema) perspective. The project engenders international conferences (W.G Sebald, J.Améry ), publications (Améry, Sebald, Kolmar), articles and books (Améry, Sebald) as well as PhD theses. Mireille Tabah (Professor), Christian POETIN (Research Mini-Arc)]



disciplines et mots clés déclarés


Histoire de la littérature Langue et littérature allemandes Littérature comparée

interculturalité intertextualité littérature allemande contemporaine littérature autrichienne contemporaine représentation shoah (mémoire de la) survivance