page d'accueil   sommaire  

La construction cognitive et institutionnelle d'un objet scientifique en sciences sociales : le cas de la sociologie des mobilités. Promoteurs : P. Desmarez - P. Lannoy. Doctorant : Joël Girès. [Cognitive and institutional construction of a scientific object in social sciences : the case of the sociology of mobility.Promotors: P. Desmarez - P. Lannoy.]

Les contenus scientifiques sont construits socialement. L'édification d'une nouvelle spécialité académique offre une occasion idéale pour étudier cette question. En effet, elle permet de lier les contenus cognitifs à leurs conditions de production. Ce projet propose d'étudier l'apparition d'un nouveau domaine de recherche en sciences sociales, dans ses contenus comme dans ses institutions: la sociologie des mobilités. Cette voie de recherche est peu explorée par la sociologie des sciences, qui se focalise sur les sciences « dures ». Ce projet apportera ainsi une plus-value en termes monographiques. En effet, les sciences sociales ont des caractéristiques spécifiques. L'une d'elles est le rapport qu'entretiennent ses sous-champs avec des univers de « problèmes sociaux ». Il s'agit de comprendre les mécanismes qui poussent des sociologues à se saisir d'enjeux politiques pour les traduire dans un discours scientifique, et à analyser en quoi consiste cette traduction. Les sociologues des sciences ont identifié d'autres déterminants dans la construction d'objets d'études. La passion pour la connaissance peut susciter un intérêt pour ce qui apparaît comme un manque théorique. Les contraintes en termes de carrière scientifique peuvent, quant à elles, pousser les chercheurs à suivre des stratégies de différenciation. Ainsi, à travers l'exemple de la sociologie des mobilités, ce projet a pour but de conceptualiser la production et l'interaction de ces différents intérêts. L'étude se focalisera également sur la façon dont le réseau d'acteurs hétérogènes dans lequel s'institutionnalise l'objet « Mobilité » a un impact sur les contenus de la nouvelle discipline. Des méthodes mixtes seront utilisées: des analyses de contenu des publications de la nouvelle spécialité, des entretiens avec leurs fondateurs et les acteurs impliqués dans son institutionnalisation, et des analyses quantitatives de la structuration sociale et cognitive du nouveau domaine. [Scientific contents are socially built. The building of a new academic specialty is an ideal opportunity to study such a question. It allows to link cognitive contents to their context of production. This project proposes to study the emergence of a new research field in social sciences, of its contents and institutions: the sociology of mobility. This research orientation is relatively unexplored by the sociology of science, which mainly concentrates on « hard » sciences. This project will therefore bring an added value in monographic terms. In fact, social sciences do have their own characteristics. One of these is the relation that sub-fields develop with worlds of « social problems ». The aim of this research is to understand the mechanisms that encourage sociologists to seize political issues and translate them into scientific discourse. Furthermore, this perspective will allow an analysis of the translation process. Sociologists of sciences have identified other motives to the building up of new objects. The passion for knowledge can awake interest for what appears to be a theoretical void. Scientific career constraints can also urge researchers to pursue differentiation strategies. Thus, through the example of the sociology of mobility, this project aims to conceptualize the production and interaction of these different interests. The study will also focus on how the heterogeneous network in which the object « Mobility » is institutionalized affects the contents of the new discipline. Mixed methods will be used: a content analysis of publications of the new specialty, interviews with its founders and other actors involved in its institutionalization and quantitative analysis of the social and cognitive structuring of the new field.]



responsable


Pierre LANNOY


équipe


Joël GIRES


disciplines et mots clés déclarés


Accompagnement des mourants

concurrence controverse emergence de discipline scientifique problèmes sociaux profession de chercheur scientométrie sociologie statistiques