page d'accueil   sommaire  

Urbanisme de l'eau [Water urbanism]

Les changements climatiques, la croissance urbaine mais aussi la crise économique augmente l'insécurité pour les agglomérations urbaines d'assurer le bon fonctionnement du cycle de l'eau dans l'avenir: l'alimentation en eau potable, le stockage d'eau pluviale, le traitement des eaux usées, etc. En conséquence, ces difficultés ont influencé négativement la perception de l'eau dans l'aménagement du territoire, en étant plutôt considérée comme une cause de désastre. Cette perception a traditionnellement orienté vers des solutions qui visent la réalisation de grandes infrastructures pour résoudre temporellement les problèmes, mais qui amplifient la rupture entre la ville et l'environnement. Des nouveaux concepts comme la résilience, la sensibilité à l'eau ou le système intégré et décentralisé de la gestion de l'eau initient une nouvelle vision pour l'aménagement du territoire et proposent une réconciliation de l'eau avec la ville. Dans cette perspective, les architectes et les urbanistes ont un rôle important pour établir la connexion entre l'usage du territoire, l'urbanité et les aspirations des citoyens face à l'eau. S'inscrivant dans cette tendance globale, le centre de recherche LoUIsE explore ce questionnement de la gestion des risques naturels et de la résilience dans les processus de reconstruction de la ville, notamment pendant le workshop Resilient Ishinomaki au Japon. En 2013, la gestion de l'eau a ensuite pris forme comme nouvel axe de recherche dans le cadre de LoUIsE, envisageant des recherches théoriques, mais également prospectives, sur l'aménagement de la Région de Bruxelles Capitale. Ces initiatives s'inscrivent dans une nouvelle vision, réconciliant la ville avec l'eau, et visent à la sensibilisation des étudiants, des architectes et des urbanistes dans cette direction. Deux nouveaux chercheurs ont ainsi joint le centre. Marco Ranzato, post-doctorant avec une bourse Prospective Research for Brussels, s'intéresse aux méthodes décentralisées de gestion de l'eau dans la ville tandis que Catalina Dobre, doctorante, oriente sa recherche vers la gestion de l'eau de pluie et la manière qui permettrait à Bruxelles de devenir plus « sensible » à l'eau.



équipe


Catalina Codruta DOBRE


disciplines et mots clés déclarés


Aménagement urbain