page d'accueil   sommaire  

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) [Amyotrophic lateral sclerosis]

Notre recherche sur cette maladie neurodégénérative utilise le modèle de rat transgénique surexprimant le gène humain muté de la superoxide dismutase 1. Ces rats développent aux environs du jour 100 les signes cliniques de la SLA. Nous assurons l'élevage, la caractérisation morphologique (histologie, immunohistochimie), biochimique (microdialyse), et électrophysiologique (EMG) de ces rats. Nous testons également de nouvelles drogues sur ces animaux et objectivons leurs effets sur l'évolution de la maladie. [Our research on this neurodegenerative disease uses a rat transgenic model overexpressing a mutant gene of superoxide dismutase 1. These rats develop clinical symptons of ALS when they are 100 days'old. Breeding, morphological (histology, immunohistochemistry), biochemical (microdialysis) and electrophysiological (EMG) characterization are performed in the laboratory. We also test new drugs on these animals and their therapeutic effects on the evolution of the disease.]



responsable


Roland POCHET


équipe


Michèle AUTHELET Alain BOOM Jean-Pierre BRION Robert DE DECKER Valérie SUAIN


disciplines et mots clés déclarés


Médecine pathologie humaine Neurologie Neuropathologie

electrophysiologie maladie neurodégénérative microdialyse neurologie rat transgénique sclérose latérale amyotrophique