page d'accueil   sommaire  

Citoyenneté et genre : représentations symboliques, politiques publiques et dynamiques transnationales.Promoteur : Bérengère Marques-Pereira [Citizenship and gender: symbolic representations, public policies and transnational dynamics.Promoter : Bérengère Marques-Pereira]

Le projet de recherche vise l'étude des dynamiques entre mouvements sociaux et politiques publiques lorsque celles-ci sont influencées par des logiques transnationales, et leurs répercussions sur la citoyenneté des femmes. Ces phénomènes sont cernés à partir des représentations symboliques qui se nouent autour des figures de femmes (l'égale de l'homme, la différente de l'homme, l'autre moitié du monde, etc.). La problématique des rapports de genre est utilisée dans deux contextes géographiques différents : l'Europe occidentale et l'Amérique du Sud. La question posée est celle de savoir s'il est possible de cerner la citoyenneté politique des femmes dans les pays latino-américains et européens à partir des mêmes représentations symboliques. Si l'on entend éviter toute généralisation abusive que supposerait le fait d'appréhender ces deux régions comme des blocs homogènes, les regards croisés sur la citoyenneté des femmes se fondent sur des études de cas, des comparaisons par contrastes contextuels et selon une approche de sociologie historique du politique, pour tenir compte des transformations des trajectoires nationales et de leurs convergences/divergences à l'aune des dynamiques transnationales. La transnationalisation des discours, des pratiques, des revendications et des réformes concernant les femmes autorise plus que jamais ces regards croisés. [This research project aims at studying the dynamic between social movements and public policies when the latter are influenced by transnational logics, and its repercussions on women's citizenship. Those phenomena are considered through the symbolic representations associated with the different figures of the woman (equal to man, different from man, the other half of humanity, and so on). The problematic of gender relationships is used in two different geographical contexts: Western Europe and South America. The question is whether it is possible to define the political citizenship of women in Latin American and in European countries from the same symbolic representations. Trying to avoid any overgeneralization, like apprehending those two regions as homogeneous blocs, crossed studies on women's citizenship are founded on case studies, comparisons by contextual contrasts and on a historical sociology approach, in order to take into account the national transformations and trajectories and their convergence or divergence with transnational dynamics. The transnationalization of discourses, practices, demands and reforms concerning women requires, as never before, such crossed studies.]



responsable


Bérengère MARQUES-PEREIRA


disciplines et mots clés déclarés


Sociologie politique

amérique latine citoyenneté politique europe genre transnationalisation