page d'accueil   sommaire  

Mécanismes d'action des greffes intracérébrales dans des modèles expérimentaux de maladies neurodégénératives [Mechanisms of intracerebral transplantation in experimental models of neurodegenerative disorders]

Etude des mécanismes d'action de l'implantation intracérébrale de neurones foetaux dans des modèles expérimentaux de maladies de Huntington et de Parkinson. En particulier, étude des mécanismes neuroprotecteurs et neurotrophiques des greffes intracérébrales de neurones foetaux. Nous avons évalué l'effet de greffes de striatum foetal de rat dans un modèle excitotoxique de maladie de Huntington chez le rat adulte obtenu par l'injection d'acide quinolinique, un antagoniste des récepteurs à NMDA, dans le striatum. Nous avons pu montrer que, malgré une survie faible du tissu greffé, des améliorations fonctionnelles significatives ont pu être observées (A. Lubansu, Travail de fin d'étude). Une meilleure survie du tissu greffé pourrait permettre une réinnervation plus optimale et améliorer le bénéfice clinique obtenu. [Study of the mechanisms of action of intracerebral implantation of foetal neurons in experimental models for Huntington's and Parkinson's diseases. Particularly, study of the neuroprotective and neurotrophic effects of intracerebral grafts of fetal neurons. We have evaluated the effects of fetal striatal grafts in an excitotoxic model for Huntington'disease consisting in injecting quinolinic acid, an agonist of NMDA receptor, in the adult rat striatum. We have shown that, although the grafted cells are poorly maintained, functional improvements could be observed (A. Lubansu). A higher survival of the grafted tissue could allow to enhance reinervation and improve the clinical benefit.]



responsable


Marc LEVIVIER


équipe


Olivier BOCKSTAEL Alphonse LUBANSU


disciplines et mots clés déclarés


Neurologie

acide quinolinique excitotoxicité greffe de tissu foetal maladie de Huntington striatum