page d'accueil   sommaire  

Mathieu BOURGUIGNON


coordonnées


Fac des Sc. psycho. et de l'Éducation
Mathieu BOURGUIGNON
Mathieu.Bourguignon@ulb.ac.be
Campus du Solbosch
CP191, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles



unités de recherche


Laboratoire de Cartographie Fonctionnelle du Cerveau (LCFC)



projets


Etude de la localisation des régions sensori-motrices par imagerie fonctionnelle cérébrale multimodale intégrant l'IRMf, la MEG et la SMT en pathologie neurochirurgicale [Study of location of sensorimotor regions using cerebral multimodal functional imaging (fMRI, MEG and TMS) in neurosurgery]
L'imagerie fonctionnelle cérébrale a pour but de localiser de manière non invasive les régions cérébrales impliquées dans différents types de fonctions, comme dans les fonctions sensorimotrices, et est largement utilisée en neurochirurgie pour planifier une intervention. La technique d'imagerie fonctionnelle cérébrale la plus répandue est l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf). L'IRMf étudie les variations de perfusion cérébrale associées à une tâche par l'intermédiaire du couplage physiologique entre l'activité neuronale et le débit sanguin cérébral (couplage neurovasculaire). De nombreuses études ont montré la capacité de cette technique à localiser les régions cérébrales impliquées dans les fonctions sensori-motrices. Cependant, plusieurs problèmes méthodologiques peuvent limiter son utilisation chez les patients présentant une pathologie cérébrale structurelle (perturbation du couplage neurovasculaire, résolution temporelle limitée ne permettant pas d'étudier la chronométrie du recrutement neuronal associé à la tâche d'intérêt). La magnétoencéphalographie (MEG) et la stimulation magnétique transcrânienne (SMT) sont deux méthodes neurophysiologiques d'imagerie fonctionnelle cérébrale qui semblent particulièrement appropriées pour localiser les régions cérébrales impliquées dans les fonctions sensori-motrices. La MEG étudie les variations de l'activité magnétique générée par l'activité électrique du cerveau avec une résolution temporelle de l'ordre de la milliseconde et une excellente résolution spatiale. La SMT consiste à appliquer un bref champ magnétique à l'aide d'une bobine placée à la surface du crâne de manière à induire de manière totalement non-invasive une activation neuronale. Combinée à un système de neuronavigation, la SMT permet de stimuler une région cérébrale donnée de manière ciblée. Ce projet d'imagerie fonctionnelle cérébrale multimodale vise à mieux comprendre la physiopathologie et les phénomènes de plasticité induits par les pathologies cérébrales et par conséquent de mieux cibler les traitements neurochirurgicaux. [in preparation]



disciplines et mots clés déclarés


Chirurgie Imagerie cérébrale fonctionnelle Neurologie

fonctionnelle imagerie par résonance magnétique magnétoencéphalographie sensori-moteur stimulation magnétique transcrânienne