page d'accueil   sommaire  

Laurent SPREUTELS


coordonnées


Ecole polytechnique de Bruxelles
Laurent SPREUTELS
Laurent.Spreutels@ulb.ac.be
Campus du Solbosch
CP165/67, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles



unités de recherche


TIPs - Génie chimique [TIPs - Chemical Engineering]



projets


Développement de solutions de conservation des aliments par séchage adaptées aux pays d'Afrique sub-saharienne [The development of solutions for the preservation of nutrients by dessication adapted to the sub-saharian countries of Africa.]
L'objectif de ce projet est le développement de séchoirs solaires à destination des pays d'Afrique sub-saharienne. Des séchoirs robustes, simples dans leur construction, modulables et tirant un maximum parti de l'énergie solaire sont conçus. Une attention particulière est donnée au développement de méthodes rationnelles de dimensionnement, basée sur l'expression de vitesse de séchage, et au développement de méthodes permettant de relier la qualité du produit aux conditions de séchage. Plusieurs séchoirs développés à l'ULB sont aujourd'hui utilisé en Afrique (Mali, Burkina-Faso, Congo). Des missions d'expertise visant à optimiser le fonctionnement de séchoirs existants sont également réalisées dans le cadre de ces travaux. Ces recherches sont réalisées en collaboration avec l'Université de Ouagadougou, l'Association des Organisations Paysannes Professionnelles Maliennes, le Centre d'Études de la Coopération Internationale et du Développement (ULB), l'Institut Royal Néerlandais des Tropiques (KIT), le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) et l'ONG UniverSud. Ce projet est financé par la Faculté des Sciences Appliquées de l'ULB, le FNRS, la CUD, UniverSud, KIT et l'ASBL Quartiers Jeunes.

Renforcement du programme de formation universitaire en technologies solaires dispensé à l'Université de Ouagadougou [Upgrading of the university educational programme in solar technologies at the University of Ouagadougou]
L'énergie solaire constitue, potentiellement, une source d'énergie importante pour de nombreux pays en voie de développement. Néanmoins, au Burkina-Faso, de nombreux problèmes, comme le manque de personnes qualifiées pour le dimensionnement, l'installation et l'entretien des systèmes solaires, s'opposent aujourd'hui à une pleine utilisation de cette ressource. Consciente de ce fait, l'Université de Ouagadougou (UO) a mis sur pied une formation universitaire de type court (BAC +2) visant à la formation de spécialistes des technologies solaire appliquées. Cette formation débouche sur l'obtention d'un Diplôme Universitaire de Technicien (DUT) en énergie solaire. L'objectif général de ce projet est le renforcement de cette formation, par la construction à l'UO de dispositifs solaires (séchoir, extracteur d'huiles essentielles, réfrigérateur solaire, ...) et par la réalisation d'études scientifiques sur base de ces dispositifs (mémoires, projets étudiants, ...). Ce projet est financé par la CUD et la Faculté des Sciences Appliquées de l'ULB.

Contribution à la modélisation multi-échelles du séchage thermique de denrées alimentaires en lit à jet en vue de son optimisation [Contribution to the multiscale modelling for the optimization of the thermal dessication of foodstuff, in a jet bed]
A l'échelle du pore, l'objectif général est le développement d'un modèle mathématique de l'évaporation d'un liquide contenu dans un capillaire vertical rectiligne de section quelconque et dont les parois sont thermostatisées. Ce modèle prendra en compte la présence de films minces et épais. A l'échelle du grain, l'objectif est double. Dans un premier temps, il s'agira de caractériser, à l'aide d'un stéréomicroscope, le rétrécissement se produisant lors du séchage d'une série de produits alimentaires. Dans un second temps, un modèle continu de la vitesse de séchage de grains de formes cylindrique ou sphérique, prenant en compte leur éventuel rétrécissement et la présence de films, sera développé. A l'échelle du séchoir, l'objectif est le développement d'un modèle du séchage en lit à jet suivant une division en réacteurs idéaux couplée à une approche par bilans de population, et le développement de stratégies d'optimisation du séchoir à l'aide de ce modèle. Cette étude est financée par le FRIA et est réalisée en collaboration avec le Département de Génie Chimique de l'Ecole Polytechnique de Montréal.



disciplines et mots clés déclarés


Coopération internationale non gouvernementale Génie chimique Technologie alimentaire Technologie de la conservation Transfert de chaleur

bilan de population energie solaire evaporation evaporation huiles essentielles lit à jet milieu poreux réfrigération solaire séchage séchage transfert de chaleur transfert de chaleur transfert de matière transfert de matière