page d'accueil   sommaire  

Laurent LONYS


coordonnées


Laurent LONYS
tel +32-2-650.28.29, fax +32-2-650.24.82, laurent.lonys@ulb.ac.be
http://beams.ulb.ac.be/biomed/staff/all/view/llonys.html
Campus du Solbosch
CP165/56, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles




unités de recherche


Biomécanique et instrumentation [Biomechanic and Instrumentation] (BEAMS Biomed)



projets


EndoGES - Electrostimulateur gastrique implanté par endoscopie [EndoGES - Gastric electrical stimulator designed to be endoscopically implanted]
L'électrostimulation gastrique (GES) est une discipline récente provenant des recherches en stimulation cardiaque. L'idée de la GES est d'altérer l'activité myoélectrique naturelle de l'estomac dans le but de restaurer ou de perturber son fonctionnement normal. La GES a déjà montré son potentiel thérapeutique dans deux maladies digestives - la gastroparésie et l'obésité morbide - et elle semble prometteuse pour traiter des maladies supplémentaires comme le reflux gastrique oesophagien.Bien que moins invasives que leurs contreparties chirurgicales comme le bypass dans le cas de l'obésité, les techniques de GES doivent encore être améliorées pour pouvoir réellement percer. Premièrement, les stimulateurs devraient être améliorés et adaptés aux courants et formes d'onde à appliquer à l'estomac. A cet effet, plusieurs topologies de sources de courant sont examinées dans le service, et plus spécialement les topologies sans capacité de bloquage, lesquelles permettent un niveau de miniaturisation adéquat.Deuxièmement, les stimulateurs devraient être implantés par voie endoluminale, pour réduire encore l'invasivité des procédures qui requièrent encore à l'heure actuelle la création d'une poche sous-cutanée. Cette nouvelle méthode demande une miniaturisation encore plus grande, mais aussi un packaging adéquat pour l'implant, lequel pourrait être attaché durablement à la paroi de l'estomac et résister à son environnement très acide. Notre service couvre également cet aspect. [Gastric electrical stimulation (GES) is a recent research field that has derived from cardiac pacing. The idea behind GES is to alter the natural myoelectrical activity of the stomach in order to either restore or disturb normal parameters. GES has already demonstrated therapeutic effects in two severe digestive conditions - gastroparesis and morbid obesity - and is promising to treat additional conditions (e.g., GERD).Although already less invasive than their chirurgical counterparts like the Roux-en-Y gastric bypass to treat morbid obesity, the GES procedures need to be improved to really break through. First, the stimulators themselves should be enhanced and adapted to the stomach currents and stimulation patterns. In that regard, several current delivery topologies are under investigation in our labs, especially the 'dc blocking capacitor free' that enable the sufficient level of miniaturization.Second, the stimulator should be implanted endoscopically, to further reduce the invasiveness of the procedure that currently implies placement of the stimulator in a subcutaneous pocket. This new method implies further miniaturization as well as a special packaging that can be safely attached to the stomach wall and that could resist its harsh environment. This research covers this aspect as well, as we are currently testing some new patent pending concepts.]



prix


Prix de la solidarité humaniste de l'U.A.E. (2008)



disciplines et mots clés déclarés


Biomécanique Biométrie Sciences biomédicales

dispositif embarqué electrostimulation estomac implant pylore tube digestif