page d'accueil   sommaire  

Dominique DE FRAENE


coordonnées


Faculté de Droit et de Criminologie
Dominique DE FRAENE
tel 02 650 46 40, fax 02 650 46 36, Dominique.De.Fraene@ulb.ac.be
Campus du Solbosch
CP137, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles



unités de recherche


Centre de recherches criminologiques [Center of criminological researchs]



projets


Pénalité et changement social. Quelle justice pénale pour le XXI ème s ? [Penality and social change. What kind of penal justice for the 21th century ?]
Cette recherche a pour objectif l'analyse des mutations de la pénalité en Belgique en lien avec le changement social. La recherche retient deux hypothèses : d'une part, celle de la pénalisation du social et, d'autre part, celle de l'émergence d'une justice réparatrice. Il s'agira de mettre en évidence les tendances lourdes de la pénalité en privilégiant l'interaction de ces deux hypothèses. These two hypothesis have to be connected. [This research's aim is to analyze the transformation of penality in Belgium related to social change. It has two main hypothesis : the first one is ''the penal treatment of social issues'', the other one is the emerging of restorative justic]

L'enfermement des mineurs délinquants au Centre fédéral De Grubbe et dans les deux institutions publiques à régime fermé pour garçons en Communauté française (Fraipont et Braine-Le-Château). [The confinement of minor offenders in the ''De Grubbe'' Federal Center and in the two closed public institutions for boys in the French-speaking Community area (Fraipont and Braine-le-Château).]
Recherche qualitative approfondie des processus d'intervention et des interactions tels qu'ils se déroulent in situ, ce comparativement dans les trois institutions concernées et au regard d'un continuum s'étirant entre un pôle sécuritaire et un pôle éducatif. Thèse de doctorat. [Deep qualitative research of intervention processes and interactions the way they happen in situ, within the framework of a comparison between the three concerned institutions and in relation to a continuum stretching out from a security pole to an educational pole. Doctoral Thesis.]

L'évolution des comportements délinquants des mineurs dans la modernité avancée (Belgique: 1980-2005): une recherche qualitative. [Late-modern evolutions in juvenile delinquentbehavior (Belgium 1980-2005): a qualitative research]
Ce projet vise à analyser les évolutions en ce qui concerne les comportements délinquants et/ou les problématiques relatifs aux jeunes durant la période des 25 dernières années. Il est clair que les incivilités, le comportement antisocial et la violence des jeunes sont aujourd'hui considérés comme des questions prioritaires de la politique criminelle (belge) pendant la modernité avancée. La recherche européenne et internationale met en avant quelques tendances dominantes dans la morphologie changeante du comportement délinquant des jeunes européens durant cette période (telle une croissance proportionnelle des délits violents commis par des jeunes). Les acteurs scientifiques, acteurs de terrain, décideurs se représentent la délinquance juvénile comme un phénomène en transformation. Il s'agit d'insister sur l'importance d'une perspective sur le long terme et sur la nécessité d'arriver à une contextualisation plus criminologique de ces transformations. Au-delà des explications classiques individuelles (microsociales) sociologiques ou de psychologie de l'adolescence, il s'agit de cadrer ces changements caractérisant les comportements problématiques dans une perspective socio-historique des mutations sociales propres au 20ième siècle, plus précisément des changements sociaux survenus durant les 25 dernières années. Contrairement aux pays voisins, la Belgique n'a jusqu'à présent pas investi dans une recherche qui analyse ces évolutions en profondeur tant quantitativement que qualitativement, dans une perspective longitudinale. De même, aucune recherche ne fait état d'un contextualisation de ces évolutions belges dans une perspective européenne. Ceci constitue la problématique générale de ce projet dont la question centrale peut se résumer comme suit : Quelles sont les transformations observables dans les comportements délinquants et/ou les problématiques liées aux mineurs d'âge en Belgique durant les 25 dernières années et comment ces changements peuvent-ils être contextualisés d'un point de vue criminologique et sociologique ? La recherche vise donc à réaliser une analyse des comportements qualifiés délinquants des mineurs d'âge et à comprendre les changements observés en articulation avec les mutations sociales fondamentales (dimensions éducative, psychologique, économique') qui les accompagnent. [This research aims at a criminological analysis of the evolution(s) during the past 25 years of problematic and ''delinquent'' juvenile behaviour in Belgium. Obviously specific problematic juvenile behaviours, such as incivilities, antisocial behaviour or violence, became important focuses of concern in late modern (Belgian) criminal policy. Moreover, international and european research demonstrates dominant trends in European juvenile delinquency for this period (such as an increase of violent crimes). Ever since the nineties, European research has shown a changing morphology of juvenile delinquency cases. A vivid discussion is going on amongst scientists, practioners as well as policymakers on how this complex phenomenon can be understood. In Belgium however, there is no research thoroughly analysing and contextualizing these evolutions from a long-term perspective, neither from a quantitative point of view, nor from a qualitative one. Over the past few years, international and especially European research has seen an interesting change of course, from a more developmental psychological point of view (individualistic, offender-oriented) towards a more sociological approach, explicitly referring to the need of a (historic) long-term perspective. Until today no research was carried out to confront the Belgian situation with these European changes in juvenile delinquency. This research proposal joins the abovementioned research issue, which especially in Belgium, has not yet been investigated scientifically. The main research question of this project is: How did Belgian juvenile delinquent and problematic behaviour change and how can these changes be criminologically and socially understood as part of underlying social mutations? Therefore, this research aims at providing a criminological analysis of the long-term evolutions (1980-2005) in the delinquent and problematic behaviour of youngsters in Belgium. ]

Assessing Deviance, Crime and Prevention in Europe. Action coordonnée du 6ème programme cadre de la Commission européenne (FP6-2004-Citizens-5/ Priority 7/Citizens-2004-6.2.3). [Assessing Deviance, Crime and Prevention in Europe. European coordinated action project of the Sixth Framework Program (FP6-2004-Citizens-5 / Priority 7 / Citizens-2004-6.2.3)]
Ce projet a 4 objectifs: - Produire une plus-value de connaissances en utilisant systématiquement la comparaison au sein de l'Union européenne, grâce à la grande variété des situations dans les différents pays membres, qui constitue une sorte de laboratoire naturel. - Diffuser la plus-value de connaissances ainsi produites  (a) au sein du Consortium; (b) plus largement dans la communauté scientifique; (c) parmi les responsables des différents paliers de gouvernement en Europe; et (d) dans les différents milieux intéressés (stakeholders) à ces questions (médias, ONG, secteur privé de la sécurité, etc'). - Développer un réseau scientifique interdisciplinaire, susceptible: (a) d'intégrer progressivement, à partir d'un noyau dur, les centres compétents des différents pays (y compris parmi les nouveaux pays membres ou les pays candidats); et (b) d'établir des coopérations scientifiques pertinentes avec des centres situés hors de l'Union européenne, en particulier dans les deux Amériques, à partir de relations existantes. - Fournir aux responsables des différents paliers de gouvernement des savoir-faire méthodologiques concernant l'aide à la décision, la mesure des phénomènes et l'évaluation des politiques publiques, ainsi que l'établissement d'observatoires à un niveau supra-national, national ou sub-national. [The project aims at producing comparative, European added value based on knowledge accrued within national frameworks about social, political, economic, legal and cultural factors conducive to socially deviant behaviour and crime, their perception among the public and the public policies pertaining to these phenomena. The project defines four objectives: - The production of scholarly added value by the systematic use of comparisons within the European Union, thanks to the great variety of situations in the different member countries, which represents a sort of natural laboratory. - The dissemination of the scholarly added value produced, (a) within the Consortium; (b) more widely, within the scientific community; (c) among officials at different governmental levels throughout Europe; and (d) to the various stakeholders in these subjects (media actors, NGOs, the private security sector or others). - The development of an interdisciplinary scientific network susceptible of (a) gradually integrating competent centres in different countries, starting from a solid core group . A specific emphasis will be put on integrating recent EU member and candidate countries, whith the aim of fostering partnerships and helping consolidate research on socially deviant behaviours and prevention ; (b) establishing relevant scholarly cooperation with centres located outside the European Union.- The provision, for officials at various governmental levels, of methodological skills bearing on assistance in decision-making, measurement of facts and evaluation of public policies, in order to contribute to the work of monitoring centres at supra-national, national or infra-national levels.]

Délinquance juvénile autorapportée en Belgique [Self-report study on youth crime in Belgium]
Programme « Société et avenir » du Service public fédéral de programmation de la politique scientifique, recherche menée en collaboration avec J. Christiaens (VUB). - Ce projet de recherche vise à créer un outil d'enregistrement de délinquance auto-révélée chez les jeunes et de le tester pour une année de référence. Cet outil permettra alors une triangulation avec les données au niveau administratif afin de cerner au plus près la morphologie de la délinquance juvénile en Belgique. Un échantillon représentatif de la population des 15-18 ans sera interrogé tant par questionnaire que par entretien. [The main goal of this research project is to contribute with a « juvenile delinquency self-report » perspective and its triangulation with official prosecution data enabling an analysis of the characteristics of juvenile delinquent behavior in Belgium.]



theses


De Fraene, D., Politiques publiques et pratiques de traitement de la délinquance juvénile. Une relation de conditionnement réciproque, Thèse de doctorat en criminologie, Faculté de Droit de l'U.L.B., direction : Ph. Mary ; thèse déposée en décembre 2002 et soutenue en janvier 2003, 2003



prix


Prix Janine Segers récompensant le meilleur mémoire de licence en criminologie (années 1991 - 1992) attribué à ''L'application des prestations éducatives ou philantropiques dans les arrondissements de Bruxelles, Mons et Nivelles. Convergences et divergences)''.



disciplines et mots clés déclarés


Administration judiciaire police Administration pénitentiaire Criminologie Sociologie de la délinquance

administration de la justice pénale comportement délinquant contrôle social délinquance auto-rapportée délinquance juvenile déviance Etat evaluation jeunesse placement politique criminelle politiques publiques prévention de la délinquance protection de la jeunesse réforme régime fermé