page d'accueil   sommaire  

Sabine VANHUYSSE


coordonnées


Faculté des Sciences
Sabine VANHUYSSE
tel 02 650 68 05, fax 02 650 68 30, Sabine.Vanhuysse@ulb.ac.be
Campus du Solbosch
CP130/03, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles



unités de recherche


Analyse Géospatiale [Geospatial Analysis] (ANAGEO)



projets


TIRAMISU: Comprehensive toolbox for humanitarian clearing of large civil areas from anti-personal landmines and cluster munitions - Integration Project [TIRAMISU : Comprehensive toolbox for humanitarian clearing of large civil areas from anti-personal landmines and cluster munitions - Integration Project]
La dépollution de grandes zones civiles contaminées par des mines antipersonnel et des armes à sous-munitions est une problématique difficile en raison de la grande diversité des zones dangereuses et de la contamination explosive. Il n'y a pas de solution unique et de nombreux acteurs de l'action contre les mines ont émis le souhait de disposer d'une boîte à outils à partir de laquelle ils pourraient choisir les outils les plus appropriés pour une situation donnée. Certains ont construit leur propre boîte à outils, le plus souvent spécifique à certaines tâches précises telles que la dépollution. Le projet TIRAMISU vise à fournir les bases d'une boîte à outils plus complète qui couvrira les principales activités de l'action contre les mines, depuis l'étude de vastes zones jusqu'à l'élimination des risques d'explosion proprement dit, y compris l'éducation au risque des mines. Celle-ci fournira une large palette d'outils, regroupés en modules thématiques, conçus avec l'aide des utilisateurs finaux et validés par ces utilisateurs dans les pays touchés. Pour atteindre le niveau d'expertise nécessaire, l'équipe comprend des organisations qui ont été impliquées dans quelques-uns des projets de recherche européens et internationaux les plus importants concernant l'action contre les mines au cours de ces quinze dernières années. Les partenaires s'appuieront sur leur expérience passée, leur longue tradition de collaboration et les liens étroits qu'ils ont tissés au fil du temps avec les Centres et les Autorités d'action contre les mines, les compagnies de déminage et les ONG, pour fournir une boîte à outils qui constituera un réel progrès dans l'action contre les mines. Elle sera à la base d'une unification, d'une solution globale, intégrée et modulaire. La philosophie du projet consiste à concentrer la plupart des efforts, non sur la technologie déjà existante, mais d'une part sur les technologies et les méthodes les plus matures qui doivent encore être mises en 'uvre sur le terrain et d'autre part sur des solutions innovantes et prometteuses. Le rôle principal d'ANAGEO dans le projet sera de développer des méthodes et des outils pour les premières étapes du processus, à savoir, l'Étude d'Impact et l'Enquête Non-Technique, pour ce qui concerne les bases de données géographiques, la télédétection et les Systèmes d'Aide à la Décision basés sur des SIG. [Clearing large civilian areas from anti-personnel landmines and cluster munitions is a difficult problem because of the large diversity of hazardous areas and explosive contamination. A single solution does not exist and many mine action actors have asked for a toolbox from which they could choose the tools best fit to a given situation. Some have built their own toolboxes, usually specific to some precise tasks, such as clearance. The TIRAMISU project aims at providing the foundation for a global toolbox that will cover the main mine action activities, from the survey of large areas to the actual disposal of explosive hazards, including mine risk education. The toolbox produced by the project will provide mine action actors with a large set of tools, grouped into thematic modules, that will help them do their job. These tools will have been designed with the help of end-users and validated by them in mine affected countries. To reach the level of expertise needed the team includes organisations that were involved in some of the most important European and international research projects in mine action of the last fifteen years. The partners will build on their past experience of this topic, their long tradition to work with each other, and the strong links they have forged over the years with mine action centres and mine action authorities, demining companies and non-governmental organisations, to bring a toolbox that will represent a step forward in mine action by being the basis for a unifying, comprehensive and modular integrated solution to the clearing of large areas from explosive hazards. The philosophy of the project is to concentrate most of its efforts, not on already existing technology, but on the most mature technologies and methods that are still to be fielded and on promising and innovating solutions even if they may require more work to be fielded. The main role of ANAGEO in TIRAMISU is to develop methods and tools for the Land Impact Survey and the Non-Technical Survey in the field of geographic databases, remote sensing and GIS-based Decision Support Systems.]

EPISTIS - Outils basés sur la télédétection pour l'étude de l'épidémiologie et de la dynamique spatio-temporelle des maladies [EPISTIS - Remote Sensing Tools to Study the Epidemiology and Space/Time Dynamics of Diseases]
Ce projet de 4 ans financé par la Politique Scientifique Fédérale belge vise à développer des outils, basés sur la télédétection, destinés à améliorer l'analyse de la dynamique spatio-temporelle de la transmission des maladies. Deux études de cas ont été sélectionnées, l'une concerne une maladie vectorielle et l'autre une maladie hautement contagieuse. Il s'agit de (1) la présence et la propagation de la maladie de la langue bleue (fièvre catarrhale des ruminants) en Italie et dans le bassin méditerranéen et (2) la dynamique de transmission de la fièvre aphteuse en périphérie du Great Limpopo Transfrontier Park en Afrique australe. Bien que ces études de cas concernent des maladies animales spécifiques, les approches novatrices qui seront développées et mises en oeuvre seront génériques et pourront être appliquées à d'autres maladies, même humaines, présentant des caractéristiques épidémiologiques similaires. Une analyse épidémiologique préliminaire permettra de rassembler les données nécessaires sur l'occurrence des maladies, les vecteurs, les hôtes potentiels, la faune sauvage, le bétail et la population humaine. Les données dérivées de la télédétection - de la basse à la très haute résolution spatiale - constitueront d'une part une source d'information au niveau épidémiologique et d'autre part des variables d'entrée dans des modèles spatiaux à différentes échelles: des modèles de distribution à l'échelle du pays ou de la région, des modèles paysagers et de propagation à l'échelle locale, ainsi que des modèles basés sur la très haute résolution sur certaines zones-cibles nécessitant un degré de détail plus élevé. Tous ces modèles seront intégrés dans un système d'information spatio-temporel (STIS) afin de permettre une analyse plus approfondie et plus intégrée que ce qui a été fait jusqu'à présent dans le domaine. Les résultats serviront à estimer les risques de propagation future, à démontrer l'efficacité ou l'inefficacité des barrières existantes et à améliorer la gestion et le contrôle des maladies. [This four-year project financed by the Belgian Science Policy is aimed at developing remote sensing tools for improving the analysis of the space/time dynamics of disease transmission. Two case-studies have been selected, the first being focussed on a vector-borne disease and the second on a highly contagious disease, i.e. (1) the presence and spread of Bluetongue (ovine catarrhal fever) in Italy and in the Mediterranean basin and (2) the dynamics of transmission of foot-and-mouth disease at the fringe of the Great Limpopo Transfrontier Park in southern Africa. Although these case-studies target specific animal diseases, the innovative approaches that will be developed and implemented will be generic and therefore applicable to other diseases, including human diseases, having a similar epidemiological setting. A preliminary epidemiological analysis will ensure the collection of the necessary data on disease occurrence, vectors, potential hosts, wildlife, cattle and human population. Data derived from remote sensing - from low to very-high spatial resolution - will serve on the one hand as an information source at the epidemiological level and on the other hand as input variables in spatially-explicit models on different scales: distribution models on the country or regional scale, landscape models and spread models on the local scale and models based on very-high resolution in focus areas requiring a higher level of detail. All these models will be integrated in a space/time information system (STIS) so as to allow a more in-depth and more integrated analysis than what has been done up to now in this field. The results will help assessing the risks of future spread, show the effectiveness or ineffectiveness of existing barriers and improve the management and control of diseases.]

Etude de l'évolution de l'impermeabilisation du sol sur le territoire de la région de Bruxelles-Capitale [TEMPORAL STUDY OF SOIL IMPERVIOUSNESS EVOLUTION IN THE BRUSSELS-CAPITAL REGION]
L'imperméabilisation est directement liée au développement urbain. On peut la définir comme étant la somme des routes, parkings, trottoirs, toitures et autres surfaces imperméables du paysage urbain. Les surfaces imperméables empêchent l'eau de pluie de s'infiltrer dans le sol, générant ainsi des eaux de ruissellement. Outre la pollution aquatique et les autres problèmes environnementaux ainsi causés, ce ruissellement peut entraîner une surcharge pour le système d'égouttage et occasionner des inondations.Jusqu'à présent, la réponse aux inondations à Bruxelles a résidé dans l'accroissement du débit du réseau d'égouttage et le creusement de bassins d'orages, mais le Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale (MRBC) a pris conscience de la nécessité de changer la tendance à l'imperméabilisation. Cette étude s'inscrit dans cette optique, et a pour objectif de dresser un bilan de l'évolution passée, afin de constituer une base pour les analyses ultérieures. Plus précisément, cette étude vise à mesurer l'évolution de l'imperméabilisation depuis les années 1950 jusqu'à nos jours, sur un territoire couvrant la Région et s'étendant jusqu'aux limites des bassins versants (c'est-à-dire environ 200 km² au total). Dans ce cadre, le pourcentage de surfaces imperméables est estimé dans des mailles d'un hectare.L'utilisation de données de télédétection spatiale à haute et très haute résolution constitue le moyen le plus rapide et le plus efficace pour estimer l'extension de l'imperméabilisation. Cependant, étant donné que les données à haute résolution ne sont disponibles que depuis les années 1980, et les données à très haute résolution depuis 1999, la période d'étude a été divisée en 2 (1955-1985 et 1987-2005). Différents types de données sont utilisés au sein de ces 2 périodes, selon leur disponibilité et leur pertinence.Les résultats de l'étude seront les suivants : premièrement, une carte montrant l'état de l'imperméabilisation à chaque date étudiée, deuxièmement, des cartes d'indice d'évolution du pourcentage de surfaces imperméables, et troisièmement, des statistiques et/ou des cartes agrégeant ces pourcentages et/ou leur évolution au niveau de chaque entité spatiale considérée. [Imperviousness is directly related to urban development. It can be defined as the sum of roads, car parks, sidewalks, rooftops and other impermeable surfaces of the urban landscape. Impervious surfaces no longer allow rainfall to soak into the ground. Consequently, most rainfall is directly converted into stormwater runoff. Aside from causing water pollution and other environmental problems, this can be too much for the existing drainage system to handle and lead to floods. Up to now, the usual response to floods in Brussels lay in the improvement of the drainage system and the digging of stormwater reservoirs, but increasing awareness has led the Ministry of the Brussels-capital Region (MBCR) to consider changing its policy as regards imperviousness. The first step in this process consists in evaluating the evolution of the situation, as a basis for further analysis. The objective of this study is to measure imperviousness evolution from the 1950s up to now in the Brussels-capital region, with extensions following the limits of the watersheds (i.e. about 200 sqkm in total). In this framework, the percentage of imperviousness is estimated in 1-ha grid squares.The use of high- and very high-resolution satellite remotely sensed data is the fastest and most efficient way to estimate the extent of imperviousness. However, because high-resolution data have been available since the 1980s only, and very high-resolution data since 1999 only, the study period is divided into 1955-1985 and 1987-2005. Different data types are used within these two periods, according to their availability and relevance.The results of the study will be : first, imperviousness maps at each date considered; second, maps displaying the evolution index of the impervious surfaces percentage; and third, statistics and/or maps aggregating the percentages and/or their evolution on the level of the different spatial entities of interest.]



disciplines et mots clés déclarés


Aménagement urbain Epidémiologie Systèmes d'information géographique Télédétection

action contre les mines déminage humanitaire epidémiologie surfaces imperméables système d'information géographique télédétection