page d'accueil   sommaire  

Bérengère MARQUES-PEREIRA


coordonnées


Faculté des Sc. sociales et politiques
Bérengère MARQUES PEREIRA
tel 02 650 40 65, fax 02 646 23 78, Marques-Pereira.Berengere@ulb.ac.be
Campus du Solbosch
CP124, avenue F.D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles



unités de recherche


Centre de recherche METICES (METICES)



projets


Citoyenneté et genre : représentations symboliques, politiques publiques et dynamiques transnationales.Promoteur : Bérengère Marques-Pereira [Citizenship and gender: symbolic representations, public policies and transnational dynamics.Promoter : Bérengère Marques-Pereira]
Le projet de recherche vise l'étude des dynamiques entre mouvements sociaux et politiques publiques lorsque celles-ci sont influencées par des logiques transnationales, et leurs répercussions sur la citoyenneté des femmes. Ces phénomènes sont cernés à partir des représentations symboliques qui se nouent autour des figures de femmes (l'égale de l'homme, la différente de l'homme, l'autre moitié du monde, etc.). La problématique des rapports de genre est utilisée dans deux contextes géographiques différents : l'Europe occidentale et l'Amérique du Sud. La question posée est celle de savoir s'il est possible de cerner la citoyenneté politique des femmes dans les pays latino-américains et européens à partir des mêmes représentations symboliques. Si l'on entend éviter toute généralisation abusive que supposerait le fait d'appréhender ces deux régions comme des blocs homogènes, les regards croisés sur la citoyenneté des femmes se fondent sur des études de cas, des comparaisons par contrastes contextuels et selon une approche de sociologie historique du politique, pour tenir compte des transformations des trajectoires nationales et de leurs convergences/divergences à l'aune des dynamiques transnationales. La transnationalisation des discours, des pratiques, des revendications et des réformes concernant les femmes autorise plus que jamais ces regards croisés. [This research project aims at studying the dynamic between social movements and public policies when the latter are influenced by transnational logics, and its repercussions on women's citizenship. Those phenomena are considered through the symbolic representations associated with the different figures of the woman (equal to man, different from man, the other half of humanity, and so on). The problematic of gender relationships is used in two different geographical contexts: Western Europe and South America. The question is whether it is possible to define the political citizenship of women in Latin American and in European countries from the same symbolic representations. Trying to avoid any overgeneralization, like apprehending those two regions as homogeneous blocs, crossed studies on women's citizenship are founded on case studies, comparisons by contextual contrasts and on a historical sociology approach, in order to take into account the national transformations and trajectories and their convergence or divergence with transnational dynamics. The transnationalization of discourses, practices, demands and reforms concerning women requires, as never before, such crossed studies.]

Etat et professionnalisation du politique, France-Chili, Projet PICS 3441 (coordination A. Joignant, Universidad de Chile, et Y. Deloye, Université Paris I). B. Marques-Pereira [Sate and professionalization of politics, France-Chile, PICS project 3441 (coordinators A. Joignant, Universidad de Chile, and Y. Deloye, Université Paris I).]
La recherche comprend deux axes. Le premier axe porte sur la légitimation de l'Etat par les processus de spécialisation et/ou de professionnalisation des savoirs politiques et s'inscrit dans une perspective socio-historique. Le second concerne les logiques d'interactions entre le champ des connaissances académiques et le champ étatique et cherche à élucider les dynamiques de politisation des savoirs académiques. La participation de Bérengère Marques-Pereira a porté sur Le savoir lié au système de genre au Chili : une connaissance à vocation politique et pragmatique dans un contexte de démocratisation. [This research consists in two parts. The first concerns the legitimization of the State by the processes of specialization and/or professionalization of political knowledge and places itself into a socio-historical perspective. The second axis is about the logic of interactions between scholar knowledge and the field of state agencies, trying to elucidate the process of politicization of the scholar knowledge. Bérengère Marques-Pereira's contribution was on Gender system related knowledge in Chile: a political and pragmatic expertise in a context of democratization.]

Participation politique des femmes en Europe et en Amérique latine (Belgique-Chili), Programme de recherche (ULB/UAHC, AGCI-Chili/Wallonie-Bruxelles International). Promoteur : Bérengère Marques-Pereira [Women's Political Participation in Europe and Latin America (Belgium-Chile), Research program (ULB/UAHC, AGCI-Chili/Wallonie-Bruxelles International). Promoter : Bérengère Marques-Pereira]
La participation politique des femmes dans les instances électives et exécutives est devenue un enjeu international depuis la conférence de Beijing en 1995. Cet enjeu s'est traduit par des législations de quotas et/ou de parité dans les représentations parlementaires d'une majorité de pays latino-américains et de certains pays européens. La présence numérique des femmes en politique est mise en perspective avec les représentations symboliques dont elles font l'objet. Les études de cas portent sur la Belgique et le Chili et donnent lieu à une comparaison par contrastes contextuels. L'objectif est de montrer que le genre est devenu une ressource stratégique en politique et que celle-ci se décline à partir du dyptique individuation/maternalisme. [The women's political participation in elected or executive bodies has become an international issue since the Beijing conference in 1995. This issue has been translated into quota or parity laws in parliamentary representations in a majority of Latin American and in some European countries. The quantitative presence of women in politics is put in perspective with the symbolic representations associated with them. The case studies are about Belgium and Chile and lead to a comparison through contextual contrasts. The objective is to show that gender has become a strategical resource in politics, that relates to the duality individuation/maternalism. ]



disciplines et mots clés déclarés


Sociologie politique

amérique latine belgique chili citoyenneté politique etat europe expertise femmes genre participation politique transnationalisation