page d'accueil   sommaire  

Iwona ZIEMECKA


coordonnées


Faculté des Sciences
Iwona ZIEMECKA
Iwona.Ziemecka@ulb.ac.be
Campus de la Plaine
CP231, boulevard du Triomphe, 1050 Bruxelles




unités de recherche


Centre Interdisciplinaire de Phénomènes Non-linéaires et de Systèmes Complexes [Center for Nonlinear Phenomena and Complex Systems] (Cenoli)
TIPs - Physique des fluides [TIPs - Fluid Physics] (TIPs - FLUIDs)



projets


Développement d'un procédé microfluidique continu, à empreinte écologique minimale, pour la production de peroxyde d'hydrogène par synthèse directe (MICROECO) [Development of a microfluidic continuous process for the production of Hydrogen peroxide by direct synthesis (MICROECO)]
Ce projet a pour objectif de concevoir un dispositif microfluidique fonctionnant en régime continu et intégrant l'ensemble des opérations unitaires physico-chimiques nécessaires à la production de peroxyde d'hydrogène par synthèse directe. La micro/nanofluidique se révèle aujourd'hui comme un des domaines émergents les plus dynamiques aussi bien dans le monde des nanotechnologies que dans celui des sciences analytiques et des biotechnologies. La chimie connaît de la même manière des perspectives nouvelles suscitées par des objectifs de sécurisation, d'optimisation et de diversification des procédés et d'accélération du processus de développement de produits nouveaux. Si l'utilisation de microréacteurs a percé dans le domaine de la chimie fine et de la pharmacie au cours de la dernière décennie (voir projet LEGOMEDIC), il n'y a pas encore de cas concret d'application à la chimie plus lourde, comme pour le peroxyde d'hydrogène, dont les applications sont innombrables. Aujourd'hui, le peroxyde d'hydrogène est produit pour des raisons économiques dans de grands complexes chimiques et aucun procédé pratique n'a encore vu le jour qui permette une production sur site pour une grande gamme d'applications et en quantités demandées. La technologie microfluidique pourrait rendre possible un tel procédé à l'échelle industrielle. En effet, cette technologie permettrait d'éliminer le risque d'explosion et devrait limiter les hautes pressions de réaction nécessaires (50 à 100 bars) dans des réacteurs plus classiques, rendant ainsi le procédé par synthèse directe à la fois sécurisé et économique. Dans ce contexte, les régions wallonne et bruxelloise ont financé conjointement le projet MICROECO dans le cadre de l'appel WBGreen à partir du 1er février 2013. Ce projet est coordonné par notre laboratoire, en collaboration avec le laboratoire COS de l'université de Namur (FUNDP). Le rôle du TIPs est d'étudier et de développer les différentes opérations unitaires à l'échelle de la microfluidique, à savoir la microabsorption gas/liquide, le micromélange et la microséparation. Le rôle du laboratoire COS sera d'étudier la réaction catalytique en microcanaux. Le projet est également sponsorisé par la société Solvay dans le but de valoriser les résultats de la recherche. [The Walloon and Brussels regions have financed a four-year research project, called MICROECO, whose objectives are to develop and optimize a new integrated and continuous microfluidic process in order to produce hydrogen peroxide by direct synthesis. This project is coordinated by our laboratory (TIPs, Brussels) in association with the COS laboratory at Namur University (FUNDP). The role of the TIPs laboratory is to study and develop the different operation units involved in this microfluidic process, namely the micromixing of gases, the liquid/gas microabsorption, and the microseparation. The role of COS laboratory will be to study the microfluidic catalytic reaction. The project is also sponsored by Solvay company who will directly valorised the outcome of the research.]



disciplines et mots clés déclarés


Chimie - physique industrielle Génie chimique Mécanique des fluides

chimie verte hydrogen peroxide laboratoire-sur-puce microabsorption microfluidique micromélange microréacteurs microséparation